Créer un blog rentable et réussir sa vie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

10 blogueurs donnent leur technique pour publier beaucoup

Les Bijoux de Loïs
Comment je trouve l’inspiraton pour mon blog !
Quel grand sujet que celui de l’inspiraton ! Vous avez remarqué que depuis Mars 2014, j’ai repris ce blog en main afn de publier régulièrement. Je me suis fixé comme objectf d’écrire au moins 3 artcles par semaine, comme je le disais dans ce bilan.
Si vous tenez aussi un blog, ou en lisez régulièrement, la queston de l’inspiraton vous a peut-être déjà traversé l’esprit ! C’est donc en exclusivité que je vous livre mes conseils pour alimenter votre blog.
* Dès que vous avez une idée d’artcle, notez-la !
Je crois que si vous devez retenir un seul conseil, c’est celui-ci. Quand l’inspiraton est là, ça serait dommage de ne pas en profter : si un sujet vous traverse l’esprit, prenez votre carnet ou votre smartphone et notez-le immédiatement. Vous ne ferez pas forcément une publicaton pour chaque idée, mais cela permetra d’établir des thèmes et de ne pas oublier votre dernière idée géniale !
Mon carnet à idées sur le magazine Un Joli Conte.
* Regardez autour de vous.
Quand vous vous promenez, proftez-en pour être atentf à ce qui vous entoure. Par exemple, habiter une belle ville comme Lyon peut engendrer diférents types d’artcles : les bouchons que vous avez testés, les lieux à découvrir, des endroits insolites, des événements …

Votre région, votre ville ou votre maison peuvent devenir de fabuleuses sources d’inspiraton. Pensez à prendre des photos pour pouvoir illustrer vos futurs artcles !
* Lisez d’autres blogs !
Atenton, il ne s’agit pas de copier les blogueurs que vous aimez et reproduire leurs articles. Vous avez votre personnalité, ils ont la leur : plutôt, intéressez-vous à ce qui les motive, écoutez leurs conseils, admirez leurs photos …

Et prenez-en de la graine 🙂
J’ai commencé une série d’artcles inttulée “Mes Blogueurs préférés”, où je vous partage ceux que j’afectonne partculièrement.
* Laissez-vous porter par la vague Instagram …
Je vous ai déjà parlé de mon afecton pour ce réseau social sur lequel je passe une demi-heure par jour, c’était ici. L’avantage est que vous pouvez suivre diférents comptes ; pour ma part, j’alterne entre créatons en polymère, food art, photos de paysages, quotdien de blogueuses célèbres … De jolis univers qui se complètent et vous suggéreront des idées à foison.

Utlisez la foncton “explorer” de l’appli qui vous permetra de trouver des comptes similaires à ceux que vous aimez déjà, et vous trouverez encore des merveilles.
* Prenez le temps de parler de ce que vous aimez.
Inutle de vous inventer une personnalité ou d’écrire sur des sujets qui ne vous tennent pas à cœur ! Les blogs en vogue refètent bien souvent l’état d’âme de leurs auteurs.
Sur mon blog, les billets les plus lus concernent en parte des sujets qui m’ont interpellé ou m’ont fait réagir.
J’ai parlé du sujet tabou des prix des créatons, des raisons pour lesquelles j’ai arrêté médecine après quatre années d’études, de ce que je n’aime pas sur Instagram ou du fait que je ne suis pas ce que je vends.

Parlez de vous, un peu, soyez sincères et réféchissez à la manière dont votre article pourra aider ceux qui le liront.
* Passez un peu de temps mais pas trop sur Pinterest.
Cete banque d’images, bien diférente d’Instagram, est une merveille pour les yeux et saura ressourcer et développer votre cerveau ! Pinterest, mon amour décrit tout ce que vous pouvez trouver sur ce site : faites des recherches par thèmes et laissez-vous infuencer !

Vous pourrez même créer une série d’artcles à partr de vos coups de cœur trouvés sur Pinterest. C’est l’occasion de faire découvrir de jolies choses à vos lecteurs, comme l’Art sur les gâteaux, ou de leur faire une sélecton de DIY.
* Partcipez à des événements interblogueurs.
Peut-être avez-vous la chance de rencontrer réellement d’autres blogueurs – ou même avez-vous organisé ce type d’événement ! C’est l’occasion de partager sur votre blog, mais aussi de découvrir des créateurs et trouver de nouvelles idées.
Sinon, vous pouvez aussi faire de belles expériences sur la toile : pour ma part, le Draw On Monday, réunissant une trentaine de blogs autour du déf de dessiner régulièrement autour d’un thème m’a beaucoup apporté.

* Et enfin … ne pensez pas à votre blog tout le temps !
Laissez-vous vivre, respirez l’air frais sans vous metre la pression ! Parfois, un petit temps de repos après avoir mangé blog, dormi blog, pensé blog, fait du bien … Et pour ne pas décevoir vos lecteurs, si vous avez une pette série d’artcles déjà écrits, planifez-les pour les publier lors de votre pause-blog 🙂
Vous ressortrez de ce temps de repos la tête fraîche et l’esprit renouvelé pour repartr de plus belle !
Voir plus sur le blog htp://lesbijouxdelois.blogspot.fr/

Prose & Mascara
Celle qui est inspirée
Comment je trouve l’inspiraton pour mon blog ?
Mon blog a bientôt un an et je commençais à faire le point sur ce pett bout d’aventure quand je suis tombée presque par hasard sur l’événement interblogueurs créé par Trucs de Blogueuse. En efet, Mia (Trucs de Blogueuse) a invité les blogeurs à s’exprimer sur ce qui leur donne de l’inspiraton.
Dans ma page de présentaton sur Prose & Mascara je justfe l’existence de mon blog en arguant qu’une vie ordinaire ne veut pas dire inintéressante. C’est donc de ma vie que je tre la majeure parte de mon inspiraton. Lorsque je pars en week-end ou quand je m’achète de nouveaux vêtements, ce sont de bons prétextes pour des articles de mes catégories Evasion ou Fashion par exemple.

On y prête peut-être pas assez atenton mais le pett quotdien est également une grande source d’inspiraton – à ne pas négliger ! Un flm qui m’a touchée, un produit cosmétque intéressant et hop un artcle qui s’écrit presque automatquement !
Outre ce que je vis, ce sont aussi mes envies qui m’inspirent : quel plaisir, par exemple, de réaliser une pette wishlist à l’approche de la rentrée ou de Noël. Et ce n’est pas qu’une façon de faire passer des messages à mes proches ! Certains articles sont en quelque sorte des rendez-vous avec les lecteurs : l’accumulaton de produits cosmétques terminés, le retour de vacances, une nouvelle routne soins… Et oui, les blogs ont aussi leurs arronniers où il est possible de trouver un peu d’inspiraton – et que j’adapte naturellement à la tonalité de mon blog.
Enfn, il ne faut pas oublier qu’inspiraton rime avec motvaton. Evoquer certains projets ou défs personnels me motve encore plus à les réaliser. Par exemple, je me suis mise au sport en début d’année ; en parler sur le blog me motve à contnuer sur ma lancée. Je participerai à ma première course à pied en septembre ; je suis sûre que cete expérience sera une nouvelle source d’inspiration.
Si j’ai envie de partager ce qui arrive de positf dans ma vie, le mécontentement est une excellente autre source d’inspiraton ! Sans tenir de propos difamatoires, si j’ai été déçue par un livre ou une marque je trouve intéressant de l’évoquer en restant la plus objective et nuancée possible.
Atenton, tous mes sujets d’artcles ne me tombent pas dessus aussi facilement.
L’inspiraton est parfois capricieuse et il lui arrive d’avoir besoin d’un coup de pouce !
Efectvement, tous les blogueurs le savent, l’inspiraton n’est pas une science exacte et peut même parfois être très volatle ! Mon agenda est rempli de post-it avec des idées d’articles notées quand l’inspiraton me submerge à un moment où je ne peux pas écrire directement (pourquoi faut-il passer plus de sept heures par jour au bureau ?). Il m’arrive d’oublier ces petites notes et j’adore retomber sur ces idées d’articles des semaines plus tard.
Et puis, je suis énormément de blogs, de toutes sortes. Ils m’inspirent sûrement mais de façon inconsciente : je serais morte de honte si je copiais l’article d’une blogueuse dont je suis fan. En outre, je trouverais triste de trouver de l’inspiration uniquement sur la toile, dans le monde virtuel, en restant assise derrière mon écran. Cependant, il est important de se tenir au courant des tendances pour les suivre ou aller à contre-courant !

Mon blog content plusieurs catégories alors j’essaie de varier les sujets pour que personne ne s’ennuie : ni les lecteurs, ni moi-même ! Si je manque d’inspiraton et que je remarque qu’une catégorie a été un peu délaissée pendant quelques temps j’essaie de me recentrer dessus mais sans me forcer. En général j’ai de la chance et je m’aperçois que j’ai un sujet dans les « troirs » – ou sur un coin de post-it – adapté à cete catégorie.
Bien évidemment, il ne faut donner à l’inspiraton qu’un pett coup de pouce car ma démarche de blogueuse doit rester la plus honnête possible. Je n’ai pas créé mon
blog pour me laisser dépasser par lui et faire n’importe quoi pour publier à tout prix.
C’est ce que je vis qui infuence mes artcles et non le besoin de faire un artcle qui m’inciterait à me lancer dans telle ou telle expérience.
Plus que d’inspiraton, c’est parfois d’antcipaton dont je manque pour planifer mes articles sur le long terme. Je parviens à publier régulièrement mais je reconnais que mon organisaton n’est pas parfaite ; toutefois je tens à rester spontanée et éviter de devenir « control freak ». Ne pas me laisser enfermer dans le carcan qu’un blog peut facilement devenir est la meilleure façon de me sentir libre et de laisser l’inspiraton m’envahir !
Voir plus sur le blog htp://proseetmascara.fr/

Robin Parady
Comment je trouve l’inspiraton pour mon blog
In spiritum. Litéralement, « avoir Dieu en soi », comme une pette étincelle divine qui s’insinue en vous pour y metre le feu aux poudres et provoquer l’éclair de génie (ou en tout cas l’élan nécessaire) pour nous permetre d’avancer. Avoir de l’inspiration n’est pas une chose facile, parfois, mais que l’on soit écrivain, blogueuse de mode ou simple amateur de nouvelles technologies, le combat reste le même : peu importe la longueur du voyage, celui-ci commence toujours par un premier pas… À condition de savoir où aller!

Chacun a le même point commun à la fin : il écrit. Tout le monde publie avec plus ou moins de talent et de facilité, mais il y a une chose à laquelle nous avons été (ou serons) tous confrontés : le « syndrome de la page blanche». Écrire, oui, mais sur quoi ? Ou sur qui ? La méthode miracle, ça existe ? Et bien oui… Et non. Regardons ça de plus près.
Pour vaincre ce mal, les méthodes sont sensiblement les mêmes (à peu de choses près).
Pour arriver à ses fns, il faut cependant respecter trois règles d’or : l’échange, l’utlisaton et la veille. Je ne dis pas que ce sera facile par la suite, mais ces trois mots vous aideront grandement.

ÉCHANGER
Ce n’est pas en restant dans son coin sans rien faire que l’inspiration viendra forcément à vous, alors discutez! Échangez! Ce sera toujours plus eficace que de rester devant sa feuille blanche à ne rien faire, ça ne s’invente pas (et puis, on dit bien trouver l’inspiraton, pas atendre). Qu’il s’agisse de descendre dans la rue pour voir les passants défler, parler avec des amis ou écouter de la musique. Si vous n’avez jamais essayé, pourquoi ne pas tenter? Certains sont très forts à ce jeu-là et ne l’ont découvert qu’en pratquant, moi y compris, alors pourquoi pas vous ? Vivez, tout simplement.

UTILISER
Vous l’aurez compris, pour trouver l’inspiraton il faut donc être actf. Une veille vous sera très utle (voir ce que font les sites concurrents via leurs fux RSS, par exemple).
Vous pouvez aussi vous servir de Google Trends , qui indique quelles ont été les requêtes les plus demandées récemment, mais lire un bon livre ou voir un film est tout aussi efcace. Ou même s’inspirer de votre propre vécu. L’avantage, c’est que vous êtes sûr de savoir de quoi vous parlez à conditon de prendre un peu de recul.

SURVEILLER
L’actualité peut être une excellente source d’inspiraton ! Parler d’un nouveau produit en vogue, analyser un événement ou une vidéo qui a fait le buzz, etc. Pour vous aider, il existe de nombreux outls technologiques gratuits et à la disposition de chacun.
Sachant cela, voici à présent quelques sites efcaces pour vous aider dans votre quête. Je les utlise moi-même pour la plupart :
Google Trends : comme indiqué plus haut, ce service vous indique ce que les internautes ont le plus recherché sur Google dernièrement. Vous pouvez même faire réaliser votre propre recherche, comparer divers résultats sur un graphique et analyser les tendances. Pratique, n’est-ce pas ?
Framindmap : rien de tel qu’un bon pett brainstorming pour s’éclaircir les idées !
Framindmap vous aidera grandement pour ça, et en plus c’est un outl libre et gratuit. Bon, c’est vrai que vous pouvez aussi le faire sur papier, mais le gros avantage c’est que vous n’avez pas besoin de tout recommencer si votre feuille est trop petite ou que vous avez fait trop de rayures. Petite règle : la quantité prime sur la qualité. Le plus important est de noter tout ce qui vous passe par la tête sans juger ni critiquer. Le reste viendra ensuite.
Übersuggest : en parlant de brainstorming, ce site est un très bon complément.
Réglez la recherche sur « french », écrivez le mot souhaité, validez par le CAPTCHA, et c’est part ! Une liste de tous les mots-clefs possibles s’afchera alors.
Comme vous le voyez, de nombreuses solutons existent et prouvent que ce n’est pas en baillant aux corneilles face à une feuille blanche que vous arriverez à vos fins.
Si l’inspiraton ne vient pas directement à vous, le plus souvent c’est parce que c’est à vous d’aller vers elle.
Si malgré ça vous n’y arrivez pas ou qu’elle vous a échappé, n’oubliez pas ces quelques astuces pour vous redonner un pett coup de boost :
– Tenir un pett carnet pour y noter ses idées aide grandement. Relisez-le de temps en temps ou lorsque vous êtes en panne.

Changer ses conditons de travail : il peut arriver qu’un lieu ne convienne plus (trop bruyant, pas assez, envie de faire autre chose, etc.)
– Écouter une « musique épique » peut vous aider. Vous savez, ces musiques de film ou de jeux qui vous placent en plein dans l’acton (du style « duel of the fates » dans Star Wars). Si elles ne vous inspirent pas, elles pourront tout de même vous donner un peu de motivaton.

– Si vous avez un blocage, dédramatsez. Est-ce si grave de ne pas arriver à écrire tout un roman du premier coup? Pas du tout. Écrivez un mot, puis une phrase, puis d’autres phrases encore. Lorsque vous aurez terminé, mettez votre écrit à part et relisez-vous plus tard. Vous pourrez toujours le retravailler, voire le supprimer dans le pire des cas.

– Si vraiment vous n’y arrivez pas, faites autre chose. Videz-vous la tête (sans vous abrutir), sortez, faites du sport, prenez des photos, bref : bougez.
Pour conclure, je dirais qu’il n’existe pas véritablement de recetes miracles, mais…
C’est en forgeant que l’on devient forgeron, pas vrai ? Et bien oui, ça arrive plus souvent qu’on ne le croit, c’est aussi -et surtout- en écrivant que l’inspiraton nous vient !
Alors, qu’est-ce que vous attendez pour vous y metre vous aussi ? Qu’est-ce que vous en pensez ? Partagez donc votre expérience dans les commentaires, je suis sûr de ne pas être le seul que ça intéresse. Sur ce, je vous laisse, écrire sur comment trouver l’inspiration vient de me donner une idée pour rédiger un autre article (comme quoi)…
Voir plus sur le blog htp://paradyr.wordpress.com/

Le blog de Julia
Mes inspiratons pour bloguer
CLIC.
Je discute de mon blog très souvent : avec des amis, de la famille, des lecteurs… et même parfois avec des gens de passage. Certaines questons reviennent souvent, comme « Combien de temps mets-tu pour écrire un article ? » ou « Qui te prend en photo ? » mais la queston à laquelle je veux répondre aujourd’hui est :
« Où trouves-tu ton inspiraton ? »
Je ne vous le cache pas, c’est une queston un peu délicate à aborder pour un blogueur. D’abord parce qu’on n’aime pas beaucoup dévoiler nos trucs et astuces (un blogueur aime bien publier de la nouveauté ou, encore mieux, de l’exclusivité), mais aussi parce que souvent on a du mal à metre des mots sur ce qui nous inspire au quotdien.
Je vais tout de même essayer.
L’inspiraton est quelque chose d’extrêmement subjectif et inexplicable. C’est un sentiment fort qui s’éveille en nous et qui arrive sous la forme d’idées nouvelles.
Mais voyons les choses simplement. J’ai un blog plutôt basé mode, mes inspirations peuvent donc être rangées dans deux catégories : mon blog et mes looks.
Mes idées se piochent dans mon quotdien. Pette liste de mes inspirations :
• Ma vie de jeune femme. Bah oui, c’est bête à dire mais même si je n’aborde pas forcément de thèmes personnels, ce que j’ai vécu et ce que je vis aujourd’hui, ainsi que les personnes qui m’entourent, jouent un rôle hyper important puisque ça défnit la personne que je suis et que vous lisez sur ce blog.
• Lyon. Je ne suis pas réellement lyonnaise mais j’habite vraiment à côté. Cette ville je l’adore et c’est là que j’ai fait mes plus belles rencontres, amicales,professionnelles et blogosphèriques. C’est aussi à Lyon que je découvre des endroits magnifques pour faire des photos, des restaurants à tomber et des boutiques inspirantes ♥
• Tumblr. THE site d’inspiratons de la vie. Je remplis ma page d’objets, de looks, de phrases que j’aime. C’est un bout de moi. superjuw.tumblr.com

MES LOOKS
Je réféchis de plus en plus au message que je veux faire passer. Je ne veux pas juste montrer une tenue mais aussi faire prendre conscience à ceux qui me lisent qu’il est important de s’accepter et que chacun peut arriver à trouver son propre style. Ce qui inspire mon style, mes looks :
• La mode chez les anglaises. Elles ont toujours des tenues cool et sexy. Soit très girly, soit très street-wear mais généralement je suis assez fan. Alors que les marques françaises ne sont pas très colorées/fun. Vive Asos et Forever21 😀
• Les célébrités, les publicités, l’art. A peu près tout ce que mon regard peut croiser est susceptble de m’inspirer. J’adore le style streetwear de certaines chanteuses (Jessie J, Miley Cyrus, Iggy Azalea…), tout comme j’adore la féminité qui ressort de certaines publicités de mode. Tout se mélange dans ma tête et me donne un tas d’idées pour de futurs articles.
• Les autres blogueuses. Evidemment, un tas de blogueuses me donnent des idées, me poussent à écrire mieux, à faire de plus belles photos… mais je suis particulièrement fan des blogs de HeyDickface et Drink & Lipstck pour leurs looks. Elles me vendent du rêve et me donnent plein d’idées pour mon dressing !

Alors il est vrai que je n’ai pas un look foufou comme j’aimerais (pour le moment) mais j’y travaille !
Est-ce que j’ai bien répondu à la queston ? Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas ! 😉
Voir plus sur le blog htp://www.leblogdejulia.com/

Twins And Us
Comment je trouve l’Inspiraton pour mon Blog ?
Je suis une Maman qui a créé ce blog fn 2013, encore un baby-blog en fait, où je partage ma vie de Maman qui pétlle (peu ou prou), et les bulles de mes 2 Muses, mes jumelles de 4 ans (traduire leurs mots d’enfants, parfois leurs maux aussi).
Depuis leur naissance en 2010, je passe un temps certain à les habiller de façon distincte, et comme j’aime la mode, je navigue ici et là au travers des marques de vêtements d’enfants avec l’envie de partager des coups de cœur dans des carnets de mode.
Car bien évidemment, une fois le blog lancé, il faut le nourrir, avec du contenu. Alors, d’où vient mon inspiraton ?
Inspiration, qui es-tu ?
• Inatendue, surgissant parfois du plus profond de la matère (grise), d’un regard, du tombé d’une couete, d’un sourire, d’un mot, d’une discussion, d’une photo prise au hasard de la vie, d’une promenade, d’un jeu, de vacances, de lectures
• Impatiente, car tu ne supportes pas d’atendre 2 minutes le temps que j’attrape un stylo, un papier, ma tablete pour te coucher sur le papier, sous peine de t’enfuir subrepticement
• Intemporelle, tu ne connais pas la noton du temps, tu traverses les jours, les nuits, les mois et les saisons
• Impertnente, car tu es parfois d’humeur volcanique, lunaire, alors il faut que je te laisse te reposer quelques temps pour que tes propos et ta pensée s’apaisent un peu
• Insouciante, sans peur du lendemain, sans peur de regarder derrière, tu vagabondes et fais parfois l’école buissonnière, tu n’en fais qu’à ta tête
• Instable, parfois tu boudes pendant plusieurs jours, ou au contraire, parfois tu es débordante d’actvité l’espace de quelques heures
• Insatsfaite, car de temps en temps, tu viens, et tu repars aussitôt car finalement ça ne te convient pas, trop perfectonniste peut-être ?
• Incorrecte politquement parlant, car libre tu es, libre tu veux rester, sans carcan
• A l’Improviste, tu adores arriver sans prévenir (idem pour repartir)
• Ingénue, tu imagines parfois que ta contributon fera date dans l’histoire !
• Indomptable, rien ne sert de te convoquer, tu ne daigneras point virevolter par chez moi sous la contrainte
• Indispensable et unique, toujours, encore et encore

Inspiraton, où es-tu ?
• Partout et nulle part
• Et pourtant essentellement dans les regards pétllants et malicieux des Jumelles, Twin-Clochete et Twin-Raiponce, les 2 rayons de soleil à couettes de nos vies, mes Muses
• Au hasard des clics/clacs de mon appareil photo
• Dans les échanges savoureux des Jumelles, leur créatvité, leurs remarques, leurs questons, leurs jeux, leurs attudes, leurs gestuelles
• Dans mon apprentssage du rôle de Maman
• Dans mes contradictons de Maman aussi, qui ne veut surtout pas être parfaite et qui pourtant fait tout pour l’être (aux yeux de mes filles)
• Dans mes ballades au travers des collectons de mode enfant
• Dans mes propres goûts, mes rêves, mes envies, mes souhaits
• Dans ma propre imaginaton
• Au fil du clavier quand la première phrase arrive

Inspiraton, quand viens-tu ?
• Sous la douche ou pendant que je me maquille, c’est là que tu prends le plus de plaisir à virevolter
• En plein milieu d’une séance de travail (l’appli Note du smartphone est + pratique que les post-its qu’on peut perdre)
• Dans la voiture (il m’est arrivé de me téléphoner à moi-même (kit bluetooth dans la voiture, je précise) pour me laisser en message tes idées, tes textes
• Au supermarché
• Devant l’ordinateur
• Pendant la préparaton du repas
• Au moment d’aller se coucher
• Devant la plattude de la tv
• En discutant avec les flles, avec Papa Twins And Us, avec d’autres Mamans, des Papas, des enfants, des ami(e)s, la famille
• En rencontrant des #MomPreneuses aussi, des créateurs et créatrices d’entreprise de l’univers de l’enfant et des parents
• En promenade ou en vacances, l’appareil photo en bandoulière
• Dans les tags et les événements interblogueurs qui m’inspirent justement (Mine de rien, c’est déjà le 2ème qui m’inspire en l’espace d’un mois)
• … [liste non exhaustve]
♥♥♥♥♥

En conclusion, je n’ai pas vraiment de « trucs » partculiers pour favoriser l’inspiraton, j’essaye de la capter au vol. J’ai toujours 10 ou 15 drafs d’avance, qui sont publiés à plus ou moins court terme selon la façon dont j’arrive à les boucler. Je me suis même créé un suivi de plan de publicaton sur Excel, ce qui me permet de suivre une périodicité que j’ai moi-même décidée. Pour les vacances estvales, ce tableau m’a aidé à boucler et planifer l’équivalent de 2 semaines de billets avant de partir.
L’alchimie fonctonne pour l’instant, peut-être parce que je débute dans la blogosphère.
Peut-être vais-je devoir trouver des astuces pour « provoquer » l’inspiraton au fur et à mesure que le temps va passer, peut-être.
Sûrement ?
♥♥♥♥♥
Voir plus sur le blog htp://www.twins-and-us.com/

 

Mademoiselle Cordelia
Comment je trouve l’ inspiraton pour mon blog
Bonjour à tous et à toutes !

Comment je trouve l’inspiraton pour mon blog ? J’ai réalisé qu’il m’était assez difficile de répondre à cete queston. Parce que l’inspiraton, elle vient de partout.
De ce que je lis ça et là, des autres blogs, de conversatons avec des amis… C’est vraiment varié. Je vais néanmoins essayer de vous expliquer comment je fais.
D’ailleurs je me suis rendue compte en écrivant cet artcle qu’essayer de metre des mots sur sa méthode permetait a posteriori de mieux s’organiser.

Planifer les thèmes généraux
Je suis de ces personnes qui ont besoin d’une organisaton de psychopathe pour éviter la procrastnaton. Ça peut paraître débile pour certains de se metre des contraintes, je sais qu’il y a des tas de personnes qui font au feeling sans se prendre la tête, mais si je fais comme ça, je ne fais RIEN de ma vie. J’ai besoin de projets, de planning, de cases à cocher pour ne pas végéter toute la journée devant des séries.
C’est pourquoi je planife les thèmes généraux de mes articles environ deux semaines à l’avance (je n’aurais plus à la faire maintenant que j’ai un planning presque-fixe comme je l’explique dans cet article).
Ce que j’entends par là, c’est que j’écris sur un calendrier : lundi 14 juillet > article sur l’écriture, mercredi 16 juillet > interview de ??, vendredi 18 > critque de série, etc.
J’essaye de me baser sur mes catégories (voyez plutôt sur le plan du blog) de manière à varier les thèmes, pour ne pas avoir deux critques de séries la même semaine ou passer une semaine sans parler d’écriture ou de lecture (je sais, c’est ce que j’ai fait cete semaine, mais chut).

Tout ça me permet aussi de défnir mon rythme de publicaton, et donc, mon rythme d’écriture de mes artcles. Je fais assez souvent des artcles longs (plus de 1000 mots) et ça ne tombe pas du ciel, malheureusement. En ayant une vision à moyen terme, je peux écrire à l’avance. Et c’est tellement cool d’avoir des articles en réserve, si vous savez, c’est le pied total.

Préciser les sujets
Une fois que je sais à peu près où je vais et à quelle vitesse, il est l’heure de décider du sujet de mes artcles. En général je liste mes idées en début de mois et je fais évoluer mon planning en foncton de mes envies et de l’actualité. C’est là que j’ai besoin d’inspiraton en règle générale.
Les sujets sont parfois très larges, d’autres fois je pense directement à une problématque. Souvent ces sujets deviennent par la suite les ttres de mes articles.
Par exemple mon sujet « le bêta-lecteur » est devenu « l’importance du bêta-lecteur », celui « le plagiat » est devenu « Inspiraton ou plagiat ? » . Je peux aussi prévoir de parler d’un événement, par exemple pour le salon du livre et le salon du livre, j’avais prévu d’écrire un truc après la visite. Et c’est aussi à ce moment-là que je me décide à faire appel ou non à des personnes extérieures pour témoigner comme dans l’article : C’est quoi être écrivain ?

J’ai un fchier texte avec une liste de sujets potentels. Par moments, il m’arrive de prendre une demi-heure pour écrire des idées, comme ça je n’ai plus qu’à piocher à l’heure de la planifcaton. Ces idées, je les trouve dans ma tête, dans des articles que je lis, grâce à l’actualité. J’ai beaucoup d’amis apprents écrivains comme moi, aussi nos conversations sont des sources inépuisables d’idées ! J’essaye de réféchir aux articles que j’aimerais lire moi-même, en tant qu’auteur et lectrice. Et à force d’errer de blog en blog, j’accumule des idées de sujets à traiter.
Après j’écris aussi en foncton de mes goûts. Par exemple quand je suis à fond sur une série, j’en profte pour écrire un artcle ! Je suis une fangirl de tout un tas de trucs et j’aime pouvoir en parler. Ainsi, j’ai pu vous parler de Tolkien, de Harry Potter et même de Pokemon. J’ai également eu l’occasion d’accueillir quelques guests. Pour le coup, je n’avais pas besoin de réféchir, on écrivait « pour moi » .

Enfin, il y a le cas des interviews. J’ai la chance de recevoir des propositons via mon formulaire de contact et je peux choisir ce qui me parle le plus ou ce que j’aime. Ça concerne surtout les auteurs, parfois aussi des illustrateurs. Mais je fonctionne au coup de cœur. Quand j’aime une maison d’éditon, un auteur, un illustrateur et prochainement un bloggeur, j’envisage assez rapidement de les contacter. Après tout dépend. Je sais bien que j’ai peu de chances d’obtenir des réponses d’artistes célèbres ! Alors je me concentre sur ceux que je sais accessibles.
Bref, voilà comment je précise mes sujets. Je me retrouve ainsi avec un planning comme celui ci-dessous. Planning qu’il m’arrive de changer en foncton de ma motivaton, de mon temps et de mes envies.

Écrire l’article
Le plus dur reste à faire : écrire. Pour éviter la page blanche, je commence par dresser un plan. Par exemple dans cet artcle, j’ai prévu cinq parties :
introducton, planifcaton, défniton, écriture et blabla fnal. Ce plan me permet de faire des sous-ttres et de savoir à l’avance ce que je vais écrire. Je sais également ce dont je vais avoir besoin (des éventuelles recherches pour étofer mon article, des liens, des chifres, etc). Parfois trouver des illustratons m’aide à me faire une idée de l’article final.
Il m’arrive d’aller jeter un œil à des artcles sur le même sujet, pour vérifer que je n’ai pas oublié de parler de quelque chose d’important et si je ne suis pas totalement à côté de la plaque. Même pour les critques de livres, j’aime aller voir ce que d’autres ont écrit, ça me fait réféchir à mon propre avis, je me demande si je n’ai pas été trop dure avec tel aspect du livre ou si au contraire, je n’ai pas fermé les yeux sur quelque chose de relativement mauvais parce que j’étais trop emballée.

L’écriture reste ce qu’il y a de plus naturel pour moi. J’ai rarement besoin de réféchir pendant des heures, ou même d’atendre l’inspiraton. Quand je traite de sujets comme «mon bilan lecture du mois » ou « ma visite au salon du livre» , autant vous dire que je ne vais pas chercher bien loin. Je dis ce que j’ai à dire, point fnal. J’essaye d’alterner entre des artcles qui vont me demander de réféchir et d’autres qui seront plus simples. De cete manière, j’arrive à respirer.
Je pense avoir fait le tour. Au fnal, j’ai écrit beaucoup de mots pour pas grand chose.
J’espère que vous avez apprécié un minimum cet artcle et je vous invite, si vous êtes blogueur à me parler de votre méthode à vous que ce soit en commentaire ou sur votre propre blog.
Vous aimerez peut-être aussi :
Créer un blog litéraire
Mes blogs favoris
La nouvelle formule du blog
Voir plus sur le blog htp://mademoisellecordelia.fr/

Kévin Séguy
5 astuces pour trouver l’INSPIRATION même à bout de soufe
Vous avez décidé de vous lancer dans le blogging, mais vous commencez à être à court d’inspiraton ?
Vous avez beau chercher, vous triturer l’esprit, rien de nouveau à l’horizon !
Mince alors, vous êtes ateint du syndrome de la page blanche. Je suis désolé de vous annoncer que ceci est incurable, vous êtes fichus…
Non, il reste bien un remède secret ! Achetez-vous une guitare ou un banjo et allez vous isoler dans les montagnes. La solitude et la tristesse aident à réveiller votre créatvité, c’est un vieux bluesman qui me l’a appris.
Un peu d’humour ne fait pas de mal, mais trêve de plaisanterie !
Petit aparté important.
Savez-vous que seulement 25% de notre créatvité est innée ? Nous devons notre inspiraton à 75% par ce qui nous entoure, que ce soit par :
La nature, paysage, bâtiment ;
Nos proches (spécifquement les enfants) et animaux domestiques ;
Des inconnus que nous croisons au hasard d’une rue…
Vous n’avez plus d’excuse comme quoi vous n’êtes pas créatf, ça se travaille !
Atenton ! Si vous êtes vraiment en panne d’inspiraton, ne restez pas bloqué devant votre feuille.

5 astuces pour trouver l’inspiraton pour votre blog !
1 ère astuce : Prenez un livre ou un magazine qui n’a rien à voir avec votre spécialité.
Lisez pendant 15 à 20 minutes pour vous libérer l’esprit.
Puis on ne sait jamais, cela pourrait vous inspirer de nouveaux sujets. Mais surtout, vous refamiliariser avec l’envie d’écrire.
2 ème astuce : Un pett jeu que je vous invite à faire, est d’aller sur des blogs qui n’ont rien à voir avec le vôtre. Ensuite, regardez les ttres des articles à la une.
Les ttres vous permetront de trouver des similitudes et d’avoir de nouvelles thématiques pour votre propre spécialité.
Un exemple le jardinage : Le vinaigre blanc – Un Herbicide naturel et efcace !
Article invité – Technique efcace pour le référencement naturel !
Essayez également avec des magazines d’actualités, du style Le Nouvel Obs ou le Point, de plus, vous aurez d’emblée un ttre super accrocheur ! C’est du tout cuit.
Un exemple ? Ebola : comment fonctonne le sérum expérimental ?
Inspiration : Le sérum pour guérir du syndrome de la page blanche !
3 ème astuce : Vous avez la thématque, mais quoi écrire ? Je vous propose de vous plonger dans vos souvenirs. Rappelez-vous de votre dernier méga article.
Comme vous étez à l’aise, inspiré et détendu… Réhabituez votre esprit à cette magnifique sensaton d’abondance.
Ensuite, écrivez ! Écrivez tout et n’importe quoi, une liste de course si vous souhaitez, mais relancez la machine, ne réféchissez pas, c’est ce qu’on appelle l’écriture spontanée !
4 ème astuce : Parfois, au cours de votre journée, il se peut qu’une idée jaillisse et reparte aussitôt. C’est rageant n’est-ce pas ? Vous devez toujours garder sur vous de quoi noter ou enregistrer la moindre idée, pour ne pas la perdre.
Ces inspiratons donneront forcement naissance à votre prochain article.
Si vous voulez approfondir cete technique, je vous laisse découvrir : Devenez riche grâce à Clairefontaine !
5ème astuce : Le blogging est votre passion ? J’espère que vous en avez d’autres, car celles-ci peuvent vous inspirer :
Le sport ;
La mécanique ;
Les animaux ;
L’amour…
Eh oui, vous pouvez trouver des liens entre le blogging et vos passions, comme je vous l’ai dit plus haut, notre créatvité se réveille avec ce qui nous entoure. Il serait dommage de louper ça.
Je suis persuadé que ces 5 astuces vous aideront à retrouver votre inspiration LEGENDAIRE.
Voir plus sur le blog htp://mlmensemble.com/

World of Cleophis
Où trouver l’inspiraton pour un blog litéraire ?
L’inspiraton, cete chose si volatle et si précieuse que nous autres blogueurs cherchons contnuellement. Qui s’échappe devant une page blanche ou s’exprime librement et passionnément lorsque nous parlons d’un événement qui nous touche.
Il serait difcile de vous dire où je trouve l’inspiraton pour World of Cleophis car je la vois partout : en observant mes enfants, en regardant un flm, en écoutant une conversaton. Tout est prétexte à écrire. Néanmoins, j’ai quelques techniques pour mes articles littéraires que je vais vous dévoiler aujourd’hui.
Quand on se lance dans un blog litéraire, c’est qu’on a le goût des livres. Forcément.
J’ai su lire très tôt et je déchifrais tout ce qui se trouvait à ma portée, même les prospectus. J’ai ruiné ma mère dans l’achat de livres que je fnissais en une journée.
J’ai passé quatre années à étudier la litérature moderne et trois autres à étudier la littérature classique. Et puis le temps a fait que j’ai moins lu et que ça m’a manqué.
La créaton de World of Cleophis a coïncidé avec mon retour dans la lecture active et la litérature y tent une place importante. Comment je choisis les prochains livres qui seront chroniqués sur le blog ?

1. Suivre des blogs littéraires
Le web regorge de blogs tenus par des passionnés de litérature. Le but n’est pas de chroniquer tous les livres qu’ils ont lu ou de copier leurs idées (atenton au plagiat)
mais bien de découvrir des livres et de déterminer ceux qui nous plairont. Essayez de suivre des blogs de genres diférents, il y a des férus de science-fcton, quand d’autres préfèrent la litérature romantque ou les biographies. Ainsi, vous aurez plus de choix et lorsque plusieurs blogueurs chroniqueront sur un même livre, vous serez plus à même de vous faire une opinion. Certains blogs litéraires ne sont que des pâles copies de communiqués de presse, vous vous en rendrez vite compte, et en comparant les critques des uns et des autres, vous saurez à quoi vous en tenir. Et vous pourrez vous lancer dans une lecture passionnante sans aucun risque.

2. Suivre l’actualité litéraire
Le pendant des blogs, c’est la presse, écrite ou virtuelle. Suivre les tendances, noter les lauréats des diférents prix litéraires, ne pas rater le dernier roman d’un auteur très connu. Pour les artcles que je rédige sur Mille vies en une, je choisis toujours un livre récent qui a eu du succès. Pour cela, je m’aide du site Edistat qui dresse chaque semaine le palmarès des ventes.

3. Participer à un challenge ou un club de lecture
Ce sont deux pratques très prisées par les passionnés de livres.
Le challenge est basé sur un thème et chaque membre peut choisir le livre qu’il désire en tenant compte du thème. Par exemple : le challenge des 100 livres à avoir lu dans une vie, le challenge litérature britannique, ou encore le challenge litérature romantque du 18ème. Il existe aussi des challenges axés sur la lecture en elle-même, comme lire 120 livres dans l’année ou 500 pages en un week-end.
Dans un club de lecture (ou lecture commune), un livre est proposé dans un laps de temps déterminé et les lecteurs partagent ensuite leur avis, comme le club des blogueurs lecteurs que je tens moi-même. Il en existe une multtude et vous en trouverez forcément un qui vous plaît.

4. S’incrire à la bibliothèque de son quartier, partciper à Masse
Critque de Babelio
Parce que la lecture est une passion qui peut vite coûter cher, je vous conseille fortement de prendre une carte à l’année dans une bibliothèque. Chez moi, le prix est tellement compéttf que j’étais déjà rentrée dans mes frais au deuxième livre emprunté. De même, le site Babelio propose chaque mois un Masse Critque : vous recevez gratuitement un livre en l’échange d’une chronique. Les thèmes sont très variés et il y a vraiment beaucoup de choix. Par ailleurs, le site vous permet d’indiquer vos livres à échanger avec les autres lecteurs !

5. Télécharger l’applicaton iReadItNow
Une applicaton gratuite qui vous permet de noter les livres que vous avez envie de lire, de marquer le début et la fn d’une lecture et de créer des statstques. Elle a l’avantage d’être connectée à Google et vous pouvez rechercher des livres par titre ou nom d’auteur, si vous n’avez pas tout retenu et oublié de le noter ! Je l’adore et je ne pourrais plus m’en passer.
Nombre de livres lus sur le 1er semestre 2014
Vous êtes maintenant parés et surtout n’oubliez pas de prendre plaisir à lire !
Voir plus sur le blog htp://www.worldofcleophis.com/

Divine & Féminine
Inspirez, expirez… l’inspiraton pour mon blog ?
Je vais vous dévoiler une parte de ma vie de blogueuse en essayant de répondre à la
délicate queston : comment je trouve l’inspiraton pour mon blog?
Je blogue donc je suis…?
Cete queston me semble compliquée car j’aborde beaucoup de sujets sur ce blog avec des thématques assez variées… Quoi qu’il en soit, j’essaie toujours en premier lieu de penser à ce que vous – lecteurs – auriez envie de découvrir ici.
Quelle est ma vision du blog, aujourd’hui…?
Pour moi bloguer est synonyme de partager, donner, ofrir une parte de soi, de son univers, de ses goûts. Il n’y a pas de règle dans l’univers de la blogosphère. Mais ce qui est sûr, c’est que je vois cet espace comme une récréaton, une pause dans le temps. Des écrits personnels sur les choses drôles ou joyeuses qui se déroulent ou se sont déroulées aux diférentes périodes de ma vie. J’essaie ainsi de vous parler de sujets sérieux ou futles mais par dessus tout qui me tennent à coeur! Ce blog est le refet de mon caractère.

Etant aussi lectrice de blogs, je garde à l’esprit que ce que je recherche en allant lire chez les autres, c’est une sorte de pette coupure, le temps d’un artcle qui me permet de m’évader un peu de mon quotdien en partageant un instant de vie avec la personne qui l’a écrit. J’essaie donc d’aborder mes artcles de façon positve pour que la joie et la bonne humeur demeurent ici. Mon but est en premier lieu d’apporter un simple sourire au lecteur, après si je peux en plus lui fournir une informaton ou répondre à l’une de ses interrogatons c’est encore mieux!

Sur cet espace virtuel, il y a énormément de morceaux de ma vie : mes récits de voyages, les produits de beauté que j’utlise sur le moment, mes dernières recettes pas trop loupées derrière les fourneaux et aussi les flms que j’aime voir et revoir encore…
Dans un futur proche, je prévois de vous parler des sports que j’ai aimé pratiquer et de ceux que je pratque encore (j’ai une grande passion que j’aimerais beaucoup vous faire découvrir…).
[Spoiler] des prochains articles de la catégorie cinéma… 😀
Et les idées, d’où viennent-elles…?
La plupart de mes idées sont simplement issues de mes choix et de mes goûts, dans ma vie au quotdien.
En revanche, concernant les événements touristques, j’essaie de suivre l’actualité.
Certaines manifestatons reviennent plus ou moins aux mêmes dates chaque année, alors j’essaie de vous en parler un pett peu avant, en suivant de près la presse du tourisme des alentours. C’est comme cela que j’ai pu vous parler du carnaval de Venise ou encore de la feria de Nîmes.
Cete année je suis allée assister à la manifestaton médiévale des Templiers, à Biot.
J’ai pris des notes et trié mes photos pour vous rédiger un artcle que je prévois de publier un mois avant le retour de cete manifestaton… c’est à dire pour mars 2015.
C’est assez amusant quand on sait que je ne programme généralement l’ordre de mes articles que sur une à deux semaines d’avance… 😀

Je m’inspire aussi des lieux dans lesquels j’aime être : qu’il s’agisse d’une randonnée dans l’arrière pays niçois, d’un restaurant dans lequel j’ai mangé un plat divin ou d’une boutque qui vend des objets insolites… ma curiosité nourrit mon inspiraton!
Ainsi, vous découvrirez bientôt mon restaurant préféré d’Antbes, et un magasin que j’ai découvert un peu par hasard mais qui me semble très prometeur… 😉

Mes idées se forgent aussi à partr de mon passé. Je suis récemment parte vivre 2 ans en Lorraine pour mes études. J’ai donc naturellement envie d’aborder avec vous, les villes et animatons que j’ai découvertes dans cete jolie région.
Et puis, si j’ai créé ce blog, c’est aussi bien sûr pour faire connaitre mes créatons et metre en avant ma boutque. Pour cela, je publie des artcles mode dans lesquels il m’est facile d’intégrer mes produits. Et bien que je ne me sente pas du tout le physique – ni même l’allure – d’un top model 😀 je prends beaucoup de plaisir à réaliser ces looks que j’essaie de vous proposer dans des cadres enchanteurs de la Cote d’Azur, espérant ainsi vous faire voyager un pett peu avec moi.

Pour les artcles mode, je m’inspire donc de plusieurs choses :
1. Des bijoux que je souhaite metre en avant surtout lorsqu’il y a une occasion particulière (exemple : la nuit des étoiles, la coupe du monde de foot, ou les thématques à venir : Halloween, Noël,…).
2. De mes tenues coups de coeur ou de mes derniers achats, que j’ai généralement très envie de vous montrer (l’accro du shopping…)
3. Des lieux magiques qui ont bercé mon enfance ou que je viens juste de découvrir, mais dont j’ai la convicton qu’ils vous donneront envie d’aller y faire un tour, si vous en avez l’occasion. 😉
Pour m’aider dans ma tâche…
Je note tout ce qui me passe par la tête dans un carnet que j’essaie d’avoir toujours avec moi, sinon j’oublie vite… Comme pour la navigaton du blog, je répertorie mes idées par catégorie. Puis, je raye pett à pett les sujets abordés.
Ce blog reste une pause détente, je ne m’impose pas d’ordre dans les sujets, j’essaiejuste de varier les thèmes. Je m’aide quand même en notant le planning des articles que je souhaite publier sur un calendrier hebdomadaire. J’essaie aussi d’être rigoureuse, en postant au minimum 2 artcles par semaine. J’aimerai en publier d’avantage, et ce n’est pas l’inspiraton qui me manque… mais le temps! :-/
Avant de rédiger les artcles sur mon clavier, j’écris d’abord sur une feuille les points qui me semblent être les plus importants. Un peu comme à la fac, où il fallait d’abord rédiger un plan au brouillon qui permetait ainsi de mieux organiser ses idées après « au propre », et bien ça m’aide beaucoup.
Je fais parfois aussi des recherches sur ce qui a déjà été écrit sur le sujet pour vérifier que je n’ai pas oublié de noton importante, et aussi pour comparer mon avis à celui des autres blogueurs (la curiosité…).
Et vous, en tant que lecteur, que venez vous chercher sur ce blog? Qu’aimeriez-vous y trouver?
Voir plus sur le blog htp://divine-et-feminine.com/blog/

Little Red
Comment je trouve l’inspiraton pour mon blog ?
Bonjour gentlles muses, aujourd’hui, je viens vous parler d’un sujet universel en créaton : l’inspiraton.
Tandis que beaucoup soufrent de l’angoisse de la page blanche, je n’ai que rarement ce souci et j’ai bien l’intenton de vous livrer aujourd’hui mes astuces pour que ça ne vous arrive plus non plus.
Où trouver l’inspiration ?
Si « l’art c’est la vie », je pense que la vie est la plus grande source d’inspiraton qui soit. Par la vie, il faut comprendre surtout le quotdien. Un son, un lieu, une image, une lecture, une conversaton, une rencontre … vont provoquer une émoton, une idée, un concept. Dans une journée, il y a autant d’occasions d’être inspiré que d’événements.
Cependant, afn de ne pas tourner en rond, l’important est de ne pas rester replié sur soi-même. L’inspiraton vient de l’ouverture au monde.
Sortez !
Tout comme moi, vous êtes blogueuse créatve ? Ne restez pas coincée devant votre machine à coudre ou votre ordinateur en atendant que les idées viennent ! Les marchés de créateurs, les salons ou ateliers créatfs, les réseaux d’échange de savoirs, les cafés-crochet, les musées … sont autant d’occasions de découvrir de nouvelles tendances et de faire de nouvelles rencontres avec d’autres créatifs, d’autres décors mais aussi avec les matériaux.
Allez à la rencontre des matériaux.
Parfois, quand l’envie de créer est là mais pas l’inspiraton, il faut inverser le
processus. Plutôt que de choisir un objectf et d’acheter le nécessaire pour le
réaliser, pourquoi ne pas farfouiller dans le grenier ou se rendre dans un magasin de loisirs créatfs, un marché aux puces ?.. L’idée peut naître de l’envie de metre en
valeur un beau tssu ou un objet chiné.
Les médias, les réseaux sociaux et la blogosphère.
Beaucoup décriés mais beaucoup fréquentés, les réseaux sociaux ofrent de grandes ouvertures sur l’autre ; la culture (ou l’inculture) et les rencontres (bonnes ou mauvaises). Hellocoton, Facebook, Instagram et surtout Pinterest vous conduiront à découvrir d’autres blogs, à explorer des DIY, à entrer dans des boutques en ligne…
De fil en aiguille, vous vous tendrez au fait des nouvelles tendances, vous vous approprierez de nouvelles techniques et de nouvelles idées.

Ayant avant tout une formaton artstque, j’ai forcément une tendance naturelle à être interpellée par l’image, la couleur … C’est pour cete raison que Pinterest m’atre particulièrement. C’est pour cela aussi que souvent, la publicité télévisuelle ou imprimée éveille en moi de nouveaux projets.
Ex : pour ma partcipaton au projet 12 du mois d’août, c’est dans le flm « Hook » que j’ai puisé la réponse au thème sur lequel je séchais.
Ne négligez pas le pouvoir de la lecture.
Les nouvelles technologies c’est bien mais on oublie bien vite qu’il existe des tonnes de magazines et d’ouvrages qui parlent de créaton mais pas que ! Beaucoup de mes réalisatons trouvent leurs racines dans les contes de fées ou les livres d’illustrations pour enfants. La litérature est une ressource idéale pour planter le décor d’un tout nouvel univers.
Les événements interblogueurs, les défs, les swaps.
Mia, du blog Trucs de Blogueuse a proposé à ses lecteurs de rédiger quelques mots sur le thème « comment je trouve l’inspiraton pour mon blog ». J’ai trouvé l’idée géniale et me voici en train de partciper à cet événement interblogueurs.
Un swap ou un déf créatf peut aussi créer un rebooste dans vos actvités bloguesques. Ainsi, je partcipe au Projet 12, aux Batles DIY, à certains défs couture comme ceux de Chut Charlote … C’est le thème et l’envie de me surpasser qui me permetra alors de trouver un nouveau soufe.
Pensez blog !

La 1ère règle à propos du blog est : il faut toujours penser blog ! Le plus important quand on est blogueur, c’est qu’on ne cesse jamais d’être blogueur, même quand on n’est pas face à son ordinateur. Sans devenir obsessionnel, il est important de garder à l’idée qu’on a un blog à alimenter. Chaque nouvel achat, chaque nouvelle rencontre, chaque nouvelle découverte peut-être prétexte à un nouvel artcle, il faut juste savoir saisir au bond la chose que vous avez plaisir à partager et qui va venir intéresser vos lecteurs.
C’est ainsi qu’en partant en vacances, j’ai glissé dans ma valise mes dernières cousetes pour profter du cadre exceptonnel qu’ofrait le Bassin d’Arcachon.
Ne la laissez pas fler !
Une fois que vous avez saisi l’inspiraton, il serait dommage de la laisser s’envoler.
Mais il arrive bien souvent que ça fasse TILT ! puis que, repris dans nos activités quotdiennes, ça ne s’imprime pas. L’astuce ? Toujours avoir avec vous un petit carnet afn de noter vos idées ou de faire quelques croquis. Si vous avez oublié votre indispensable carnet, tous les moyens sont bons : un coin de set de table dans un resto, le dos d’un tcket de caisse, votre smartphone, mais surtout … ne la laissez pas filer !
Le pett plus : dégainez votre appareil photo dès que la circonstance s’y prête ! Un dessin dans le sable, un gribouillage sur le coin d’un set de table, un motf qui vous plait, une couleur qui vous atre …
Vous avez maintenant en main tous mes trucs et astuces pour ne plus jamais craindre la solitude face à votre blog. A vos claviers !
Voir plus sur le blog htp://www.litlered.fr/

Total Détente
Mes 6 sources d’inspiraton
Bonjour à tous !
Avoir de l’inspiraton, c’est difcile aujourd’hui dans cete ère de formatage intellectuel de masse permanent.
Pour être inspiré, il ne faut pas se mentr, il ne s’agit pas d’atendre que vos idées tombent “tout cuit” du ciel, il faut savoir cultver son inspiraton et sortr de sa “zone de confort”. Voici comment je fais.
Le pré requis indispensable à l’inspiration Kill comfort zone!
C’est la curiosité!
N’y allons pas par quatre chemins encore une fois, la “zone de confort” est l’ennemi mortel de l’inspiration.
En efet, quand on se sent bien dans un endroit, dans une habitude intellectuelle, rien ne va vous donner envie d’en changer… et rien ne vous surprendra.
Dans ces cas-là, comment voulez-vous être inspiré puisque tout est réglé comme du papier à musique ?
Comment voulez-vous trouver de l’inspiraton dans une machine qui ne vous apporte aucune surprise ?

L’inspiraton naît toujours d’une nouveauté !
Sortr de sa “zone de confort” est obligatoire si on veut élargir ses connaissances, commencer à voir les choses autrement et en découvrir de nouvelles.
Alexis Santn, créateur du site de développement personnel Nouvel Homme en a décrit les avantages dans cete vidéo :
htps://www.youtube.com/watch?v=szDYnZiBSBk

Mes 6 sources d’inspiraton
– La lecture : Quel meilleur moyen de “voir” de nouvelles choses ?
La lecture est une mine d’or concernant l’inspiraton, et par extension le développement personnel.
Elle nous transporte dans un monde que l’on doit imaginer, dans des situatons que nous vivons en même temps que les protagonistes ou le narrateur, nous force à nous mettre à la place de quelqu’un d’autre. Bref, à vivre quelque chose de diférent par rapport à notre zone de confort habituelle.
Dans le cadre de l’inspiraton, il est évidemment intéressant de varier les genres de ses lectures, d’aller lire ce que l’on a jamais lu et qui ttlle notre curiosité. Pour être inspiré, ne vous limitez pas à ce que vous connaissez déjà, vous ne feriez que fater votre ego en le confortant dans vos certtudes et habitudes.

– Discuter :
Qu’elle soit virtuelle ou réelle, toute discussion est bonne à prendre pour avoir de l’inspiraton.
Mais atenton, je parle ici de discussions intéressantes, de celles qui vous apprennent des choses et vous font progresser dans votre vie.
Pett conseil : pour recevoir de l’informaton intéressante, il faut d’abord en donner à son interlocuteur. Et bien choisir le sujet de conversaton en foncton de son interlocuteur.
Lorsque l’on parle de la pluie et du beau temps, votre banquier n’en fera peut-être pas grand cas, mais un jardinier sera sûrement intéressé car cela concerne la qualité de son travail.

– Écouter de la musique :
Tout comme la lecture, la musique vous transporte dans de nouveaux mondes et notamment celui de la sensaton.
La vibraton musicale vous connecte à celle de l’inspiraton : elle est même essentelle.
Je n’ai commencé à apprécier la musique que lorsque j’ai commencé à imaginer des histoires : un blues et je me retrouve dans le bayou ou sur une route déserte des USA, un peu de Wagner et me voilà chevauchant aux côtés de ses Walkyries.
Ces ambiances sont propices à l’évasion, et donc propices à l’inspiraton.

– Aller au contact de la Nature :
La Nature est un puits d’inspiraton elle-aussi.
Qui n’a jamais rêvé de partr pour le large en contemplant la mer ou imaginé la cabane de ses rêves devant un recoin de forêt ?
Malgré son silence apparent (en comparaison du vacarme de son intérieur ou pire, celui de la ville), la vibraton de la Nature est réelle. Des études scientifiques prouvent qu’elle améliore la santé mentale et physique, certainement grâce à ces vibrations.
Même si on n’est pas très ouvert à ses propres ressents, le corps capte ces vibrations bénéfques. L’avantage ici, c’est que même l’état d’esprit est amélioré, apaisé.
On ateint une quiétude propice à l’inspiraton.

– Méditer
Pour trouver de la sérénité, la méditaton est aussi très eficace.
Qui plus est, c’est très facile d’accès : en seulement quelques clics vous pouvez trouver une méthode et en pratquant régulièrement seulement quelques minutes par jour, vous découvrirez tout un nouveau monde de sensatons, de ressents, de remises en queston de vos habitudes.
En version courte, la méditaton vous permet de sortr de votre zone de confort, donc d’appeler l’inspiraton.
Maintenant que vous connaissez comment être inspiré, il serait bête de laisser passer cette inspiraton ? Voici mon dernier conseil essentel !
– Noter, noter, noter tout le temps !
Je suis devenu blogueur en développement personnel et spirituel parce que j’ai mis en pratique tous les conseils ci-dessus.
Être blogueur, c’est un peu comme être écrivain et la pire peur de l’écrivain est celle de la page blanche.

Pour dépasser cette crainte, Ernest Hemingway en son temps nous a déjà donné un conseil précieux :
” Il suffit de s’asseoir devant sa machine à écrire et de commencer à saigner”.
Alors non, je ne vais pas vous conseiller de vous tailler les veines, même si vous aussi êtes blogueur ou écrivain.
Hemingway voulait simplement dire qu’il faut écrire tout le temps, prendre des notes, pour ne pas laisser fler ses propres inspiratons.
Elles pourront être nulles la majeure parte du temps, mais il y aura toujours 2 ou 3 idées qui prendront racine dans votre tête, sauront vous apporter une autre perspective et vous feront grandir par la même occasion.
C’est comme ça que j’ai changé de vie et que je contnue encore aujourd’hui.
Voir plus sur le blog htp://www.totaldetente.fr/

 

SIX FAÇONS D’AVOIR DU CONTENU À PUBLIER AU QUOTIDIEN

On entre dans le vif du sujet, là ou le bât blesse : où trouver des idées pour vos articles ?
Comment vaincre ce syndrome de la page blanche ? Ce syndrome qui vous décourage et risque de vous faire arrêter avant même de commencer.
Eh bien rassurez-vous !
Il y a d’innombrables moyens de trouver des idées géniales et créer vos 5 articles par semaine, ou même plus… si vous le souhaitez.
 Au total, je vous ai déniché 6 astuces pour ne jamais, jamais être à court
d’idées de contenu.

1. inspirez-vous de vos lectures
Lorsqu’on démarre une activité, en général on se documente un maximum. Il est donc fort possible que dans votre bibliothèque, vous ayez quelques livres sur le MLM.
 Prenez en trois que vous n’avez pas encore lu et posez-vous les bonnes questions.
Je veux dire par là, les mêmes questions que se posent toutes les personnes qui s’intéressent à ce sujet et qui sont vos lecteurs potentiels.
Demandez-vous par exemple :
a. Qu’est-ce que ce livre m’apporte concrètement ?
b. Comment mettre en application ce qui est partagé dans ce livre ?
c. Qu’est-ce qu’il y a dans ce livre qui pourrait intéresser mes lecteurs ?

d. Quelles astuces/ solutions pourraient répondre à un besoin de mes lecteurs ?
e. Comment puis-je à mon tour, enseigner tout ce que j’ai appris ?

Si, par contre, vous n’avez pas de livre sur le marketing de réseau chez vous, comme on l’a vu à votre première étape de formation, achetez les 3 best-sellers concernant le MLM.
Les livres sont une grande source d’inspiration et vous y trouverez des idées de liste toutes faites comme :
• Les 7 choses à faire pour…
• 4 choses indispensables pour réussir dans…
• 3 façons d’exploiter les secrets de …
• 5 pièges à éviter pour…
• Etc.
En procédant ainsi, vous avez de quoi écrire tous les jours.
Fini donc de rester figé devant votre pc pendant des heures en ne sachant pas quoi écrire.
Si je peux vous donner un conseil : lisez au moins 15 pages par jour.
 Je vous garantis que les idées foisonneront dans votre tête et vous n’aurez plus qu’à les retranscrire sous forme d’articles.

Un autre conseil : Optez pour la lecture active
Aimez-vous lire ? Je l’espère car pour trouver de quoi écrire, rien de mieux que de faire de la lecture active.

La lecture active ?
Quand vous lisez, vous avez souvent l’effet “-”. Le chapitre que vous êtes en train de lire est rempli d’idées fabuleuses.
Vous continuez votre lecture et vous trouvez à nouveau plein d’infos intéressantes à publier sur votre blog.
Seulement voilà… les idées s’échappent vite et sont remplacées par de nouvelles idées.
Votre cerveau est une vraie machine à stocker les informations. Mais vous vous perdez souvent parmi ce labyrinthe à idées.
 Voilà la technique. Elle est simple et efficace et vous allez la mettre en place dès maintenant.
Prenez un cahier tout neuf et un stylo.
Nommez votre cahier : LECTURE ACTIVE
Notez ensuite sur la première page de votre cahier, le titre du livre génial que vous êtes en train de lire.
Chaque fois que vous trouvez une idée intéressante (et il y en a une presque à chaque page) surlignez directement sur le livre, le ou les paragraphes qui séduiront vos lecteurs.
Ensuite prenez votre cahier et jettez-y quelques notes du style :

Je pense que maintenant, vous comprenez mieux ce qu’est la lecture active.

Les ¾ des articles publiés sur mon blog viennent de la lecture active, des idées géniales que j’ai lues et que j’ai tenu absolument à partager avec mon audience.

Vous verrez, avec un seul livre vous trouverez facilement plusieurs dizaines d’idées d’articles.
Bon, vous faut-il recopier mot pour mot, phrases pour phrases ce que vous avez lu ?
Absolument pas !
 Lisez 2 fois, la ou les pages en question, fermez le livre et reformulez-le avec vos propres mots, avec vos émotions, et pensez à l’adresser à votre prospect idéal. C’est à lui que vous adressez cet article.
Et une petite info rapide au passage : ne faites jamais de copier coller !
Copier mot pour mot le passage d’un livre est très dangereux.
C’est illégal et si ce contenu et déjà publié sur internet, Google viendra vous sanctionner et là, c’est la descente aux enfers pour l’ensemble de votre blog… tous vos efforts partiront en fumée.
Donc s’il vous plait, ne faites jamais de copier coller !

2. Inspirez-vous d’autres blogs
Il existe des tas d’autres blogs MLM qui sont vraiment bien faits. N’hésitez pas à aller voir ce que fait votre voisin.
• Quels types d’articles il publie ?
• Quel article vous a marqué ?
• Et pourquoi il vous a marqué ?
Comme pour la lecture, pensez à retransmettre sous forme d’article, une idée qui vous a marqué. Une solution qui a enfin répondu à l’un de vos problèmes…

Bref inspirez-vous de contenu qui vous a séduit.
Si le contenu vous a séduit, logiquement il devrait séduire votre audience.
Et comme on l’a vu précédemment, ne faites pas de copier-coller.
Inspirez-vous en et reformulez tout ça à votre sauce, avec vos propres mots.

Les blogs anglophones
Vous comprenez l’anglais ? Du moins les textes rédigés dans la langue de Shakespeare ?
Si c’est le cas, je vous recommande vivement d’aller visiter le top 50 des blogs MLM américains : http://top50mlmblogs.com/
Vous y trouverez la crème des crèmes en matière de blogueurs MLM.
Juste à en lire quelques titres, vous trouverez d’innombrables idées accrocheuses. Et la majorité de ces blogs sont alimentés au quotidien en informations précieuses.
Vous ne comprenez pas l’anglais ? Utilisez Google traduction !
Vous obtiendrez la traduction de l’article dans un français un peu étrange mais compréhensible.
Il vous suffit simplement de l’ajuster, de modifier la tournure des phrases et ça y est ! Vous avez un article béton !
3. On a vu les livres, les articles d’autres blogueurs, on continue avec LA VIDÉO…
La vidéo, c’est un moyen puissant et rapide de rédiger des articles.

Allez sur Youtube, amusez-vous à taper les mot suivants :
• développement personnel
• MLM
• marketing de réseau
Vous trouverez une liste illimitée de vidéos super intéressantes.
 Préférez les vidéos courtes. Genre 5 minutes maximum. Sinon vous serez perdu par le flot d’informations à traiter.
Et ensuite ?
Retournez sur les bancs de l’école et amusez-vous à faire une dictée.
Ça serait trop long et il vous faudra le reformuler avec vos propres mots, en fin de compte. Donc prenez uniquement des notes.
Une fois que vous avez recueilli ces informations croustillantes, faites le tri.
 Gardez uniquement les informations les plus pertinentes. Celles qui apporteront un grand plus à vos lecteurs.

Ce lien ramène vers une page sur laquelle j’ai regroupé la plupart des vidéos d’Eric Worre. C’est un des poids lourds américain du MLM.
Ses vidéos sont toujours très courtes et remplis de superbes idées et astuces en MLM.

Un conseil rapide qui vous aidera à monter vers la première page de Google :
Tout en bas de votre article, ajoutez la vidéo dont vous vous êtes inspiré.
Prenez essentiellement des notes, écrivez les points intéressants, les idées… ne vous ennuyez pas à écrire tout ce que vous entendez.

 Ça captivera votre audience et ça les fera rester plus longtemps sur votre page.
 Et pour le référencement, Google tient en compte de ce critère : combien de temps les gens restent sur votre page.
 S’ils restent longtemps, ça signifie pour Google que c’est intéressant.
 Et forcément votre article va monter dans les rangs.
 Simple comme astuce, mais qui peut faire une différence énorme, dans vos résultats.

4. L’inspiration
Savez-vous comment s’appellent vos 2 meilleurs amis de la réussite ?
Ils s’appellent calepin et stylo.
 Ayez toujours avec vous calepin et stylo.
Sortir sans eux, c’est vous exposer à un risque. Le risque de rater des idées fantastiques d’articles.
Par contre, comme ce vieux dicton le dit si bien :
Après quelques articles publiés, votre cerveau va se mettre automatiquement
en mode recherche et créativité.

 Vous ne vous en rendrez pas forcément compte, mais en allant promener votre chien, vous aurez soudainement une brillante idée d’article.
 En vous shampouinant la tête une autre idée surgira.
Au début de votre activité de blogueur vous aurez plus de questions que de réponses, plus de problèmes que de solutions…

En prenant votre tasse de café, encore une autre idée retentira… bref, vous aurez de plus en plus d’idées qui apparaîtront tout au long de votre journée.
Que vous le vouliez ou non, ces idées arriveront. Et croyez-moi, elles sont dures à contrôler.

Et le meilleur moyen de les capturer à votre avis, c’est … ?
Vos 2 meilleurs amis : calepin et stylo.
Les 2 avantages à rapidement capturer vos idées brillantes

Il y a 2 grands avantages à rapidement capturer vos idées brillantes :
1. le premier bien entendu, c’est de ne pas la laisser s’éteindre, pour finalement se perdre au fin fond d’un tiroir de votre esprit créatif.
2. le deuxième est évident. Chaque fois que vous couchez une idée, noir sur blanc, vos faites en quelque sorte le vide. Vous libérez de la place.
Et votre cerveau déteste les endroits vides. Qu’est-ce qu’il va faire à votre avis ?
Il va le remplir d’une idée encore plus brillante.
 Vous pouvez ainsi jouer avec votre cerveau et trouver une dizaine d’idées géniales par jour.

Qu’allez-vous faire de toutes ces idées capturées ?
5 articles par semaine en 40 minutes
Vous devez savoir que les idées arrivent vite, mais elles partent également très vite pour être remplacée par de nouvelles idées

Bon, vous le savez déjà. Avoir les idées c’est bien, les publier sous forme d’articles c’est bien mieux et c’est le but n’est-ce pas ?
Alors allez-y ! Saisissez vos idées et remplissez votre blog d’articles mémorables.

5. La technique du swipe files
Ce 5e point rejoint le précédent : capturer vos idées dès qu’elles surgissent.
Classez-les ensuite méthodologiquement dans un classeur que l’on appelle « swipe files ».
Lorsque vous vous baladez sur internet, vous trouvez une multitude de choses intéressantes.
Tant dans le design et la structure des blogs, que dans le contenu et les idées des articles. Vous avez beaucoup de matière à travailler.
Vous allez ensuite les classer par catégories :
• revues d’entreprise de MLM
• conseils / solutions en MLM
• informations générales sur l’industrie
• titres accrocheurs pour de futurs articles
• images pertinentes pour mon blog
• idées de bannières (les images cliquables)
• blogs intéressants sur le MLM
• vidéos instructives
• méthodes sur les réseaux sociaux
• approche internet
• …

Comme le disait Edison : Le génie ? C’est 1% d’inspiration et 99% de passage à l’action.
 Le meilleur moyen de vous perdre dans votre nouvelle activité de blogueur, c’est d’avoir trop d’idées. Tellement d’idées que vous ne savez plus par laquelle commencer.
Donc commencez immédiatement.
N’attendez pas d’avoir plein d’idées car vous en aurez bientôt trop. Et vous ne saurez plus sur quel pied danser.

Comment agir intelligemment et de manière structurée ?
Tout simplement en suivant ces 3 étapes.
Dès qu’une idée intéressante passe dans votre esprit ou devant vos yeux :
1. Notez-la sur votre calepin
2. Classez-la dans votre swipe files
3. Jetez-vous sur votre PC et donnez-lui vie

 Les 3 outils à utiliser pour mener à bien votre swipe files
1. Jing : Jing est une de mes armes secrètes. Ça vous permet de prendre des captures d’écran et d’y ajouter des annotations.
C’est plutôt simple à comprendre. Mieux vous organisez votre flux entrant d’idées, et plus vous serez en mesure de publier des articles pertinents, sur un blog pertinent.

2 . Evernote : Evernote est une application fantastique. Ça vous aide à organiser vos photos, les notes, les audios, les captures d’écran.
3. Un dossier sur votre ordinateur : Eh oui, tout simplement… il vous suffit de l’organiser en sous-dossiers comme on l’a vu précédemment.

 Mon meilleur conseil pour en finir avec les Swipe Files :
Cela doit devenir une routine chez vous. Chaque jour accordez-vous 10 à 15 minutes pour surfer sur internet et récolter des infos, des idées.
Allez voir ce qui se fait de bien chez les meilleures bloggeurs et prenez des notes.
Finalement, alimentez vos swipes files de nouvelles idées.
Attention de ne pas dépasser les 15 minutes par jour. Sinon vous serez submergé d’idées et vous vous sentirez perdu.
Et ça ? Ça risquerait de bloquer votre passage à l’action.
1 ou 2 idées par jour suffisent amplement à vous aider à avancer, sans vous perdre dans cette jungle d’idées fabuleuses.

6. Interviewez des leaders
Vous connaissez certainement ce proverbe : Qui se ressemblent, s’assemblent.
Des personnes qui ont de l’ambition, qui passent à l’action.
 Des personnes qui se sont plantées (comme tout le monde), qui se sont relevées (comme peu de gens), et qui continuent à toujours avancer pour mieux réussir.
Pour réussir, vous devez impérativement vous entourer de personnes qui sont là où vous souhaitez arriver.

Bien entendu, vous rencontrerez plus des gens qui galèrent et qui se plaignent, que de personnes qui ont su braver les défis et atteindre la réussite.
Identifiez ceux parmi votre entourage qui ont su réussir et fréquentez-les le plus souvent possible.
Nourrissez votre esprit de vos observations.

Un bon conseil :
Ne gâchez pas votre temps à essayer de comprendre pourquoi ceux qui ont tout pour réussir, ne passent pas à l’action et échouent.
Restez concentré sur ceux qui réussissent. Uniquement ceux qui réussissent !
Et ça, pas forcément dans le MLM, mais dans la vie en général.
 Fréquentez ces personnes qui ont eu le courage d’accomplir des choses incroyables. Qui se sont battus et ont atteint la victoire. La victoire que vous allez chercher actuellement.
Allez discuter avec eux, demandez-leur s’ils pourraient vous accorder 10 à 15 minutes de leur temps pour vous faire part de comment ils ont fait pour en arriver là.
 Quels obstacles ils ont bravé ?
 Comment ils ont fait pour réussir ?
 Et finalement en quelques mots, quels conseils ils donneraient à quelqu’un qui se lance aujourd’hui dans l’entrepreneuriat ?

Tout ça, c’est de la matière première de top qualité pour vos articles.
Eux aussi ont débuté comme vous et moi. Ils comprennent mieux que quiconque le besoin de paroles encourageantes et de conseils pour réussir.

Derrière toute réussite se cachent d’innombrables galères, des challenges incroyables, des défaites qui ont failli les mettre KO

Ils seront certainement heureux de répondre à vos questions, de vous donner quelques pistes de réussite.
Demandez-leur s’ils seraient d’accord que vous enregistreriez cet entretien.
S’ils ne veulent pas, aucun souci. Prenez des notes et ensuite, rédigez votre article.
Ils sont d’accord ? Parfait ! Ajoutez l’enregistrement sur votre article.
Faites-en de temps en temps. Ça vous fera le plus grand bien du monde de côtoyer des personnes qui ont su réussir.
Et je dis bien « su réussir » car la réussite s’apprend, et c’est ce que vous pourrez enseigner aux autres dans vos prochains articles.

Ce qui vous attend à votre 3e étape :

Combien d’articles devez-vous écrire ? À quelle fréquence ? Comment le faire intelligemment pour arriver à vos 5 articles par semaine ?
Vous pourriez démarrer sur les chapeaux de roues et publier tous les jours.
Mais je sais que vous ne tiendriez pas plus de 2 semaines à ce rythme.
Donc on va vous éviter cet accident et vous amener progressivement à votre vitesse de croisière.
Je vous y dévoilerai tous mes secrets :
• la feuille de route exacte à suivre, pour publier vos 5 articles par semaine
• une série de 5 exercices pour vous garder en forme quoi qu’il arrive
• ma recette magique du “Un grand pas en avant. Un petit pas en arrière” qui vous assure d’avoir des articles de TOP qualité
• les 2 barres fatidiques à franchir et comment les franchir glorieusement

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin