Créer un blog rentable et réussir sa vie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

9 astuces pour éditer vos articles de blog

Certains articles de blog sont si bons que vous les relisez sans cesse. Ils vous passionnent et vous ignorez pourquoi. D’ailleurs, vous les partagez à chaque fois sur vos réseaux sociaux.

Aimeriez-vous, vous aussi, écrire des articles qui magnétisent vos lecteurs ?

Je vais donc vous dévoiler 9 astuces d’éditions enfantines qui bonifieront vos contenus.

Les bons blogueurs ne publient jamais leurs brouillons. Ils les retouchent jusqu’à ce que chaque mot, chaque phrase étincelle. Tout comme un joailler taille et polit un diamant brut.

Ne me mentez pas.

Je sais que vous ne le faites pas. Si un blogueur obsessionnel comme moi est parfois léger sur l’édition de ses articles, alors je parie que vous vous contentez du strict minimum. Corriger vos fautes.

Ce n’est pas assez. Vos lecteurs méritent mieux. Alors pour le bien de votre blog, et la jubilation d’écraser vos concurrents, faites l’effort. Editez vos contenus. En plus, c’est assez facile à faire. Si on vous montre comment.

A vos marques. Prenez votre stylo, votre dernier article, et que la transformation commence !

1.      Coupez vos phrases en deux. Ou en trois.

Les longues phrases ont un gros défaut. Je ne parle pas de la grammaire. On peut faire long et grammaticalement correct. Le problème, c’est que les longues phrases présentent plusieurs idées. C’est souvent confus.

Ce qui risque d’ennuyer votre lecteur. Et de le faire fuir sur Instagram pour admirer le nouveau bikini de Kim Kardashian.

Exemples :

Bof : et comme vous êtes ici sur un guide ultime de qualité qui vous dit TOUT ce que vous devez savoir pour atteindre votre objectif (à savoir augmenter votre trafic et développer votre blog), je vais vous détailler chacune de ces étapes, pour que vous sachiez exactement quoi faire.

Mieux : puisque vous lisez un guide de qualité, voici la marche à suivre. L’objectif : augmenter votre trafic, et développer votre blog. Voici le détail, appliquez chaque étape.

Bof : pour améliorer leur swing, les golfeurs doivent d’abord apprendre à positionner leurs pieds, visualiser la trajectoire de la balle, tout en intégrant des paramètres aussi variés que la topographie, la température, la force et la direction du vent.

Mieux : conseils aux golfeurs qui veulent améliorer leur swing

  • Positionnez vos pieds
  • Visualisez la trajectoire de la balle
  • Et n’oubliez ni la topographie, la température, et surtout, le vent !

Couper vos phrases, c’est transformer de la crème au beurre en île flottante légère et aérée.

2.      Chaque fois que vous lisez « il y a », faites-le plein du lance-flamme

Ces trois mots sont les plus inutiles de la galaxie. La preuve ?

Dans 95% des cas, vous pouvez les supprimer sans rien changer au sens de la phrase.

Exemples :

  • Bof : hey, t’as vu ? Il y a des gros blogs qui me font confiance !
  • Mieux : hey, t’as vu ? Des gros blogs me font confiance !

 

  • Bof : il y a des moyens qui vous permettent d’attirer du trafic, et il y a des moyens d’attirer du trafic qualifié.
  • Mieux : Des moyens permettent d’attirer du trafic, et d’autres du trafic qualifié.

Cela marche aussi avec « il existe ».

  • Bof : il existe des tonnes de contenu là dehors, sur le web.
  • Mieux : des tonnes de contenu sont là, dehors, sur le web.

Idem avec « il faut ».

  • Bof : il faut créer du contenu remarquable pour être remarqué (admirez au passage la profondeur de cette phrase trouvée chez un concurrent – l’eau ça mouille)
  • Mieux : Pour être remarqué, créez du contenu qui le mérite.

On se sent agile comme une ballerine, n’est-ce pas ?

3.      Cherchez un mot explosif

Vous croyez que vos articles passionnent vos lecteurs ?

La vérité : rarement. Le plus souvent, ils s’en cognent. C’est votre faute. Vous ne les excitez pas. Mon conseil : traquez les mots flasques. Et remplacez-les par des mots-chocs.

Bof  => mieux

fatigué  => exténué

content  => comblé

triste  => accablé

réussite  => triomphe

échec  => désastre

opposition  => conflit

envie  => convoitise

Vous pouvez aussi vous aider d’images. Comme ci-après.

  • Etre comme un ours en cage (mieux qu’être impatient)
  • Crever d’angoisse (mieux qu’être inquiet)

Utilisez les mots explosifs, et vous transformez Michel Blanc en Georges Clooney. Tellement plus agréable à regarder.

4.      Un adverbe ? Sécateur !

Pourquoi est-ce que les adverbes posent problème ?

Parce qu’ils rallongent la sauce sans apporter de goût. Voici un exemple. « Cette voiture roule rapidement » est bien moins tranchant que « cette voiture fonce ».

Pas facile de supprimer 100% des adverbes, mais ces quelques exemples devraient vous y aider. Essayez de remplacer les adverbes par un verbe approprié, ou une comparaison.

  • Ma fille écoute la musique fortement / Ma fille se saccage les oreilles avec sa musique
  • La situation change gravement / La situation se dégrade
  • Encore une fois, si n’avez pas de bonus en place sur votre site et que vous voulez apprendre à en créer un rapidement et qui vous fera obtenir vos 1000 premiers inscrits, cliquez ici. / cliquez ici pour créer un bonus à la vitesse de la lumière, et obtenir votre premier millier d’inscrit.

5.      La voix passive limitée sera

Vous trouviez que Maitre Yoda bizarrement parlait ? En fait, ce héros de Star Wars parlait essentiellement à la voix passive. C’est alambiqué.

Je ne pense pas que vous devez supprimer 100% de vos phrases à la voix passive. Mais imaginez que tous les personnages de Star Wars parlaient comme Yoda. Les 2 heures du film seraient une torture.

  • Je suis déposé par Sophie / Sophie me dépose.
  • Ces lecteurs sont intéressés par ce que vous avez à dire / Vous intéressez ces lecteurs.

6.      Les cascades de complément seront punies de 5 ans de prison

Oh, comme je déteste celui-ci. Et comme je fais souvent cette erreur !

Imaginez une oie que l’on gave. L’entonnoir dans la bouche. Vous poussez le grain jusqu’à lui faire péter le bide.

C’est un peu ce que font les cascades de complément. Un bon gros gavage en règle de vos lecteurs. Qui, eux, pourront se barrer et lire autre chose.

Exemple :

  • Cela permettra à votre blog de remonter plus facilement dans les résultats desmoteurs de recherche  par la suite.

De, dans, des, de. 5 ans de prison.

  • Ecrivez plutôt : votre SEO sera meilleur.

D’autres exemples :

  • Je vous conseille de vous échauffer avant de vous mettre à courir au risque declaquer des muscles et de stopper net votre saison sportive.
  • Echauffez-vous avant de courir. Vous supprimerez les risques de claquage, et vous profiterez du reste de la saison.
  • Elle sait pertinemment que tu attends qu’elle dise finalement qu’elle t’aime.
  • Elle sait pertinemment que tu attends sa déclaration d’amour.

7.      L’usage des verbes ternes est puni de 7 ans de prison

Etre, avoir, et faire sont des verbes aussi fades qu’un sachet de thé utilisé 2 fois. Chauffez vos neurones, et trouvez un verbe plus percutant.

Vos lecteurs vous remercieront. Ils reviendront lire d’autres articles, et achèteront vos produits.

  • Il a deux voitures et un bateau / Il possède deux voitures et un bateau.
  • Je trouve que ton travail est de qualité / Je trouve ton travail qualitatif.
  • Elle est très belle / elle resplendit.
  • Et la grande raison qui fait que cet article a bien marché, c’est parce que… / Si cet article a cartonné, c’est surtout parce que…

8.      Ma fille claque « en fait » à tout bout de champ. Ne le faites pas, elle n’a que 9 ans

Ma fille chérie m’explique une règle du jeu : « En fait, pour jouer au Pictionary, en fait, c’est simple. En fait, tu prends une carte et là, en fait, tu regardes le mot que tu dois dessiner. »

Ça m’horripile tant que je pourrais l’abandonner dans la forêt, ligotée à un chêne.

Mais que voulez-vous : c’est une enfant. Elle finira par éliminer ce tic de langage. Je me contente de lui sourire, crispé, et de lui rappeler de faire attention.

Mais vous. Vous n’avez pas 9 ans.

Donc allez chercher les « en fait » qui trainent dans vos articles. C’est facile, cherchez-les avec la touche « Ctrl+f » ou Cmd+f » de votre ordi. Sinon, je vous attache à un chêne, au milieu des loups.

9.      Faites la chasse aux atténuateurs et aux mots vagues

L’atténuateur ou le mot vague prouve que votre interlocuteur n’est pas sûr de lui, ou qu’il est en train de vous baratiner.

Si vous assistez à des réunions au travail, vous avez déjà entendu des gens déclarer :

  • Il y a plein de clients qui sont satisfaits (ou pas satisfaits). Comprenez « je n’ai aucun chiffre précis sur la satisfaction client, je brasse du vent pour impressionner le chef ».
  • J’aurai fini ce travail très bientôt. Comprenez « je n’ai aucune idée du temps que prend cette tâche ni du temps disponible qu’il me reste. »
  • Tu as fait une petite erreur qui a des conséquences assez importantes. Comprenez « tu as fait une énorme bourde qui va couler la boite. »

Donald Trump est le grand spécialiste des mots vagues et des atténuateurs. Il les emploie à tout bout de champ. Ca lui permet de faire croire qu’il maitrise son sujet, sans jamais rentrer dans le factuel. Très utile en politique.

Trouvé sur son Twitter présidentiel :

  • « Tant de gens voient les bénéfices des réductions d’impôt. Tout le monde en parle, c’est vraiment chouette à voir. »
  • Combien de gens, quels bénéfices, et combien en parlent ? Plein. C’est son coiffeur qui le lui a dit, shooté par la sixième bombe de laque.
  • « Les négociations commerciales continuent avec de nombreux pays, qui depuis de nombreuses années, n’ont pas traité les USA équitablement ».
  • Qui, quand, combien ? Ne cherchez pas, il ne sait pas non plus.

Mon conseil : cherchez les mots comme « plein de », « tant de», et remplacez-les par des données, des montants, des dates, des chiffres.

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin