Créer un blog rentable et réussir sa vie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Comment devenir plus efficace quand on tient un blog ?

Je fais partie des perfectionnistes. Certes, on apprécie le travail bien fait et on a le souci du détail… mais ça veut souvent dire aussi qu’on y passe beaucoup de temps pour obtenir un résultat à la hauteur de nos attentes démesurées ! C’est une source de frustration et de découragement.

Quand un perfectionniste tient un blog, il va souvent avoir tendance à passer plus de temps sur l’écriture, à peser ses mots, à se relire, à ajouter des détails… au point qu’il faut parfois un temps infini pour publier ne serait-ce qu’un article ! Comment devenir plus efficace ?

Je vais partager avec vous dans ce post les astuces qui m’ont aidée à gagner en productivité.

Devenir plus efficace sur son blog : les astuces qui fonctionnent
DEVENIR PLUS EFFICACE SUR SON BLOG : LES ASTUCES QUI FONCTIONNENT

Le time tracking pour devenir plus efficace

Si vous commencez à regarder les méthodes pour gagner en productivité, vous allez vite remarquer qu’elles sont souvent basées sur une forme de maîtrise du temps.

Il y a par exemple la méthode Pomodoro. Elle consiste à découper sa journée en petites tâches à accomplir. Lorsque l’on commence une tâche, on met en marche un chronomètre qu’on laisse tourner pendant 25 minutes. Pendant cette durée, on s’oblige à se concentrer sur la tâche sans se laisser distraire.

Ça paraît simple mais dans un monde où tout le monde est devenu très connecté, ce n’est pas si évident : ne pas regarder ses mails, résister à la tentation de savoir ce qui se cache derrière une notification de réseau social… Pendant 25 minutes, on se focalise sur l’activité en cours.

Au terme de cette période, on peut s’accorder une pause de 5 minutes. On répète ensuite cette séquence 25 minutes/5 minutes à trois reprises avant de s’accorder une pause un peu plus longue (jusqu’à 30 minutes).

J’ai testé la méthode Pomodoro pendant quelques temps, avant d’opter pour une solution plus simple : le timetracking par le biais du site Toggl.com.

Quand je commence une nouvelle tâche pour le blog (écrire un article, retoucher des photos, répondre aux commentaires ou aux mails, etc.), je déclenche un petit chronomètre sur Toggl. Une fois la tâche terminée, j’ai juste à appuyer sur le bouton « Stop » et le temps de travail est automatiquement calculé.

Le time tracking avec Toggl
LE TIME TRACKING AVEC TOGGL

Les avantages du time tracking

Le timetracking peut être utilisé à la fois dans un contexte professionnel et dans un contexte personnel. Il permet par exemple :

  • De repérer sur quoi vous perdez du temps – C’est grâce au time tracking que j’ai réalisé à quel point je perdais du temps sur la relecture de mes articles. Le fait d’en prendre conscience permet ensuite de mieux organiser son planning ou de se fixer des limites.
  • De garder sa motivation intacte – Je pense que personne n’aime dépenser de l’énergie dans le vide ! Même si vous bloguez par pur plaisir, c’est gratifiant d’avoir un retour : sous forme de commentaires, de trafic, d’abonnés, etc. Les blogueurs qui n’ont pas ce retour en souffrent souvent. Le timetracking aide parfois à identifier les moments où l’on dépense de l’énergie pour un résultat qui n’est pas à la hauteur.
     
    Par exemple, si vous constatez que vous passez deux heures chaque semaine à alimenter la page Facebook de votre blog alors qu’elle ne vous apporte rien (pas d’interaction, pas de trafic, pas d’opportunités), vous allez peut-être réaliser qu’il serait plus pertinent d’investir votre énergie sur des terrains qui produisent plus de résultats !
  • D’améliorer sa concentration – Savoir qu’un chronomètre tourne pendant que vous êtes en train de travailler incite à ne pas se disperser et à maintenir son attention sur l’activité en cours.
  • De mettre en place des process – Plus vous utilisez le time tracking, plus vous apprenez à vous connaître. Vous constatez par exemple que vous êtes plus rapides sur l’écriture le week-end, que c’est moins long de répondre aux commentaires deux fois par semaine qu’un petit peu chaque jour, etc. Grâce à ces constats, vous pouvez trouver l’organisation qui fonctionne le mieux pour vous.

Pour les professionnels, le time tracking permet aussi de fixer ses tarifs de manière plus réaliste, de mieux gérer son temps et ses ressources, etc.

Ça vous permet aussi de créer votre propre organisation pour devenir plus efficace au lieu de suivre une méthode toute faite. Nous n’avons pas tous les mêmes contraintes, le même fonctionnement, le même rythme de vie. Gagner en productivité, c’est aussi trouvé la méthode adaptée à votre propre personnalité.

Le batching, pour gagner en productivité

Puisqu’on est dans les termes en anglais, continuons avec le « batching » ! C’est l’idée que l’on est bien plus efficace quand on groupe des tâches similaires. À l’inverse, passer d’une tâche à une autre ou faire plusieurs choses en même temps (multitasking) fait perdre en productivité. Le multitasking réduirait même la productivité jusqu’à 40% !

À une époque, quand j’écrivais un article, je m’arrêtais à la fin de chaque paragraphe pour relire ce que je venais d’écrire, modifier quelques mots, ajouter des précisions, insérer une image… Désormais, je me force à écrire l’article d’un seul jet sans m’inquiéter de sa qualité.

Il m’arrive d’ailleurs d’enchaîner ainsi plusieurs articles sans aucune relecture (tâche similaire : l’écriture). Dans un second temps seulement, je passe à l’étape suivante, celle de la relecture/correction.

De même, je ne reçois pas en temps réel les mails liés au blog ou les notifications de commentaires. Je décide d’une heure qui me convient pour aller répondre en bloc à tous les messages. C’est un bon moyen d’éviter de se disperser.

Le batching peut aussi prendre des formes plus subtiles. On me demande souvent comment je fais pour gérer trois blogs… mais si vous les visitez, vous remarquerez qu’ils sont basés sur un même thème WordPress. Au lieu d’avoir à gérer plusieurs designs différents ayant chacun leurs spécificités et des fichiers différents, je fais appel au même thème que je connais donc sur le bout des doigts. Un moyen simple de gagner du temps si je dois modifier quelque chose !

Blogueuse et clavier

Accepter l’idée qu’un article soit incomplet

Quand on est perfectionniste, on peut vite se laisser submerger par l’envie de tout dire. L’envie que les lecteurs repartent avec l’impression de tout savoir, de tout comprendre. Or, c’est impossible et un même sujet peut donner lieu à de nombreux angles d’attaque.

Il faut donc apprendre à laisser du vide, à laisser des sujets « pour une prochaine fois ». Non seulement ça stimule votre inspiration en nourrissant votre imagination pour de futurs articles mais en plus, ces vides vont souvent inspirer à vos lecteurs des commentaires. On va par exemple vous suggérer une idée supplémentaire, un autre avis sur un sujet qui va vous faire réfléchir, etc.

Automatiser ce qui peut l’être

Il y a sur le web plein de petites tâches que l’on peut automatiser. Par exemple, faire en sorte que les nouveaux articles de blog soient partagés automatiquement sur les réseaux sociauxsauvegarder son blog automatiquement à intervalle régulier, utiliser un plugin de sécurité pour détecter un éventuel piratage sans avoir à s’en soucier, mettre automatiquement à jour ses plugins WordPress (ce n’est pas forcément recommandé mais ça peut faire gagner du temps !)…

J’utilise également le plugin Comments Not Replied To qui me signale les commentaires qui n’ont pas encore reçu de réponse. Ça m’évite de chercher à quel commentaire je n’ai pas encore répondu !

On peut aller très loin dans l’automatisation : j’utilise par exemple une extension pour Google Chrome/Firefox qui s’appelle iMacros. Elle permet de créer des macros, c’est-à-dire des actions automatisées que je peux ensuite programmer comme ça m’arrange ! J’ai par exemple une macro qui nettoie chaque semaine les informations inutiles dans ma base de données, une macro qui va modifier automatiquement mes images sur le réseau Hellocoton, etc.

Avoir un vrai calendrier éditorial

Les blogueurs amateurs perçoivent souvent le calendrier éditorial comme une contrainte ou une astuce d’organisation destinée aux rédacteurs web professionnels. Pourtant, réfléchir à l’avance à ses articles de blog permet au contraire de mieux anticiper la rédaction et de gagner un temps inouï !

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin