Créer un blog rentable et réussir sa vie

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Le guide complet du guest blogging

Si vous gérez un blog, il est fort probable que vous ayez déjà entendu parler du guest blogging, auquel on fait parfois référence en parlant « d’articles invités ». C’est une pratique très intéressante pour gagner du trafic, améliorer son référencement et développer sa notoriété.

J’ai donc décidé d’écrire un guide complet sur le guest blogging. Il vous expliquera d’abord ce que vous pouvez gagner en écrivant des articles invités mais vous donnera aussi des conseils pour bien cibler les sites que vous contactez.

Le guest blogging : se faire connaître et améliorer son référencement naturel

Introduction au guest blogging

Pour commencer, une petite définition du guest bloggingpour ceux qui ne savent pas de quoi il s’agit : c’est une pratique qui consiste à écrire des articles sur un autre site que le vôtre, comme invité du site en question. L’article inclut un ou plusieurs liens vers votre blog.

Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de dépenser de l’énergie pour écrire un article qui ne vous est pas destiné. Pourquoi offrir gratuitement un contenu à un autre site?

  • C’est un excellent moyen de se faire connaître – Quand vous venez de lancer un blog ou que votre blog est encore en construction, publier un article invité vous donne une tribune pour faire la promotion de votre projet d’une manière intelligente. Vous profitez de la notoriété du site sur lequel vous publiez tout en lui offrant un contenu intéressant en contrepartie.
  • Vous développez votre autorité – Les blogs qui se développent le plus sont souvent ceux dont l’auteur est considéré comme une référence sur son sujet. À travers un article invité, vous pouvez justement mettre en avant votre expertise et en plus, le faire sur des sites qui sont déjà populaires et vous donnent donc une certaine caution en vous publiant.
  • Vous obtenez des liens vers votre blog – Les liens constituent un critère important de référencement et permettent à votre site de gagner en visibilité sur les moteurs de recherche. Le guest blogging est idéal à cet égard car il va vous permettre de placer des liens vers votre blog sur des sites de référence… et de mettre ces liens dans un contexte pertinent par rapport au thème de votre blog. Ces backlinks vont vous transmettre de la popularité, un facteur important pour améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche.
  • Vous gagnez du trafic – Si votre article invité est intéressant, il est probable que des lecteurs aient envie d’en savoir plus sur vous et aillent visiter votre blog.

Comment proposer un article invité ?

Je vous conseille de ne pas vous jeter à corps perdu dans la rédaction d’un article mais plutôt de procéder étape par étape : cibler un site intéressant à qui vous proposerez votre article ; prendre connaissance des exigences propres à ce site ; proposer un article ou un sujet.

Comment trouver des sites qui acceptent le guest blogging ?

Le choix du bon site repose à mes yeux sur plusieurs critères :

1) C’est un site cohérent avec le thème et la cible de votre blog : il aborde des sujets liés à votre thématique, cible le même public si bien que ses lecteurs sont susceptibles de s’intéresser à ce que vous publiez sur votre propre blog.
2) C’est un site réputé : l’objectif du guest blogging est de développer votre visibilité, votre autorité et votre référencement. Il sera difficile d’atteindre l’un de ces objectifs si vous publiez votre article invité sur un site qui n’a aucune notoriété.
3) C’est un site actif : il est mis à jour régulièrement, il est présent sur les réseaux sociaux et relaie les articles, ceux-ci suscitent l’engagement des lecteurs (vous constatez par exemple qu’il y a des commentaires, des partages sur les réseaux sociaux, etc.).

Soyez cependant prudent avec les sites qui publient énormément de contenu car il est possible alors que votre article soit noyé dans la masse et ne bénéficie pas d’une visibilité intéressante.

Méthode 1

Vous pouvez d’abord vous tourner vers tous les sites qui disent explicitement qu’ils acceptent les articles invités. Il suffit parfois de faire une recherche Google avec le nom de votre sujet et un mot-clé comme « article invité », « guest blogging », « devenir contributeur »…

Un article invité sur le voyage

Méthode 2

Vous pouvez également lister des sites que vous considérez comme des références sur votre thématique. Peut-être qu’ils ne mentionnent pas les articles invités ; ça ne veut pas dire pour autant qu’ils ne les acceptent pas si on leur fait une proposition ! Il faut voir ça un peu comme une candidature spontanée.

 

Méthode 3

Il s’agit d’aller espionner les sites concurrents. Si les sites en question ont recours au guest blogging, ils doivent recevoir des liens de la part des sites sur lesquels ils ont publié des articles invités. Il existe des outils gratuits et payants qui listent tous les liens que reçoit un site Web, par exemple Ahrefs ou encore Link Explorer. En étudiant ces liens, vous pouvez parfois trouver des idées de sites à qui proposer un article invité.

Méthode 4

Elle consiste à partir d’un blogueur que vous appréciez dans votre thématique pour voir s’il a lui-même publié des articles à un autre endroit que sur son propre blog. Certains consacrent une page aux articles qu’ils ont publiés ailleurs. Vous pouvez aussi trouver l’information en faisant une recherche Google, en consultant les réseaux sociaux et notamment Twitter. Par ailleurs, si le blogueur en question utilise toujours la même photo de profil, vous pouvez faire une recherche d’image inversée à partir de cette photo afin de retrouver tous les sites sur lesquels elle a été postée.

Ça vous donnera parfois des pistes sur les sites à démarcher pour du guest blogging sur la même thématique.

Méthode 5

Si votre blog a déjà une certaine notoriété, penchez-vous sur les personnes qui postent des commentaires dessus. Parmi les personnes qui commentent, se trouvent sûrement des gens qui ont eux-mêmes un site. Ils connaissent déjà votre blog et seront donc peut-être plus enclins à vous accueillir comme invité.

Méthode 6

C’est une approche un peu différente mais vous pouvez aussi rechercher des sites prêts à interviewer des blogueurs. Tapez par exemple sur Google « interview de blogueur », « j’interviewe des blogueurs » et autres mots-clés dans le même esprit. Ce n’est plus tout à fait du guest blogging mais pour ceux qui ont du mal à trouver des sites où publier des articles invités, ça peut être une alternative intéressante pour obtenir des liens de qualité, à plus forte raison si le site porte sur une thématique cohérente avec la vôtre.

Comment savoir si les sites ciblés en valent la peine ?

À l’issue de cette première étape, vous avez sans doute établi une liste de sites susceptibles d’accueillir vos articles invités. Mais comment savoir si ces sites en valent la peine ? Ont-ils du trafic, de l’influence ?

Je vous conseille déjà d’observer trois indicateurs chiffrésqui vous renseignent sur un site.

  • Le Domain Authority – C’est un indicateur compris entre 0 et 100 et qui reflète l’autorité d’un site, en tenant compte des liens qu’il reçoit. Plus un site à un Domain Authority élevé, plus il est probable qu’il ait de l’influence et qu’il soit considéré comme une référence dans son domaine. Il faut savoir que cet indicateur est exponentiel : autrement dit, il est facile d’obtenir un score de 10/100 mais plus votre score grimpe, plus il devient difficile d’atteindre le palier suivant.Je vous conseille donc de regarder le Domain Authority de quelques blogs marquants dans votre thématique afin d’avoir une idée de ce qu’est un bon score sur votre sujet. Vous pouvez aussi regarder votre propre Domain Authority et proposer des articles invités à des sites qui ont un score supérieur au vôtre.
    Le domain authority
  • Les réseaux sociaux – Si le site est présent sur les réseaux sociaux, regardez combien il a d’abonnés et vérifiez que ces abonnés sont actifs à travers des likes, des messages ou encore des partages.
  • Les compteurs de partages – Si le site propose des boutons de partage sur les réseaux sociaux, regardez si ceux-ci ont un compteur et si les articles sont partagés ou pas. Ça vous permet de savoir si le site est suivi et si ses contenus suscitent l’intérêt des lecteurs. Vous pouvez aussi entrer l’adresse du site sur Buzzsumo pour identifier les articles qui ont été les plus partagés. C’est parfois une aide précieuse pour mieux comprendre les centres d’intérêt du lectorat du site visé.

Vous pouvez également regarder comment le site présente les articles invités. L’auteur et son blog sont-ils mis en avant ou le lien est-il relégué au fin fond de la page ? Si vous souhaitez obtenir du trafic, mieux vaut proposer votre article invité à un site qui vous mettra vraiment en avant. Regardez aussi si le lien vers le blog de l’invité est en dofollow ou s’il comporte l’attribut nofollow.

J’ai fait cette désagréable expérience en publiant un article invité sur un gros site et en découvrant que celui-ci avait mis le lien en « nofollow »… Le bénéfice en termes de référencement est bien différent !

Gardez aussi en tête une question plus stratégique : ce site cible-t-il le même public que votre blog ? Si votre blog s’adresse à des amateurs, ce n’est pas forcément pertinent de poster un article sur un site qui vise des professionnels. Si un blog mode met en avant des marques petit budget, ce n’est pas forcément pertinent de proposer un article invité à un site qui évoque des marques haut de gamme.

Même si l’article lui-même est très intéressant, les gens qui cliqueront sur votre lien et arriveront sur votre blog risquent d’être déçus car le contenu sera en décalage avec leurs attentes. Ce n’est pas toujours le cas mais c’est un point à garder en tête.

Comment proposer un article invité ?

Le cas le plus simple, c’est celui où le blog propose des consignes très claires pour la soumission d’un article invité. Il comporte une page dédiée qui vous explique toutes les règles à respecter pour qu’un article soit accepté : longueur, sujet, etc. 

La plupart du temps, le blog ne donnera aucune indication explicite. Dans ce cas, c’est à vous de le contacter avec une proposition. Je vous conseille de :

  • Prendre le temps de visiter le site afin de repérer à qui il s’adresse, quel genre d’articles il poste (infographies, articles longs, quiz, etc.).
  • Regarder si le site a déjà publié des articles invités. Si c’est le cas, vous pouvez voir si le profil des invités est en phase avec le vôtre. Si vous constatez que le site ne publie que des articles écrits par des pontes alors que vous êtes un parfait inconnu, peut-être qu’il faut mieux se tourner vers un autre support dans l’immédiat. Si le site ne publie pas d’articles invités, ça veut peut-être dire qu’il ne connaît pas cette pratique ou qu’il n’est pas ouvert à ce type de publication. Ça influencera votre manière de prendre contact.
  • Contacter en priorité des sites qui vous connaissent déjà s’il y en a. Il peut s’agir de sites sur lesquels vous commentez régulièrement, de sites qui vous ont déjà mentionné sur les réseaux sociaux, etc. Si vous avez déjà un lien de confiance avec certains webmasters, ça peut constituer un bon point de départ pour votre premier article invité.

Suivez ensuite ces quelques règles d’or.

Personnalisation

Montrez que vous savez à qui vous vous adressez. Le guest blogging efficace est toujours un guest blogging personnalisé et ciblé. Vous n’allez pas proposer vos articles à n’importe qui et pour n’importe quelle raison ! Ça veut dire : connaître la thématique du site que vous contactez ; avoir une idée de sa cible (particuliers, professionnels, débutants, experts, quels sont leurs centres d’intérêt, leur âge, leurs problèmes ?) ; connaître si possible le prénom de la personne qui gère le site.

Présentation

Qui êtes-vous et pourquoi le site devrait-il vous faire confiance ? Si votre blog est déjà en ligne, c’est le moment de le mettre en avant. S’il n’est pas encore lancé, vous allez devoir faire vos preuves par un autre moyen. J’avais par exemple été contactée par André du blog Traficmania à l’époque où son blog n’était pas encore en ligne : si j’ai accepté qu’il écrive un article invité sur No Tuxedo, c’est parce qu’il m’a donné le lien d’autres articles qu’il avait déjà écrits. J’ai ainsi pu constater qu’il proposait des contenus intéressants et qualitatifs.

Proposition

Il s’agit maintenant d’expliquer votre démarche. Si votre interlocuteur ne connaît pas le principe du guest blogging, cette étape est très importante car elle permettra de lever ses inquiétudes. Vous pouvez par exemple présenter les choses de cette manière : « J’aimerais beaucoup intervenir sur votre blog en tant qu’invité ponctuel. Je vous propose d’écrire un article sur le thème XXX car je pense qu’il pourrait intéresser vos lecteurs. Il s’agira d’un article qualitatif à l’orthographe soignée, contenant plus de XXX mots. Je demande seulement en contrepartie d’y inclure un lien dofollow vers mon propre site XXX.com ».

Ici, vous avez deux possibilités :

  • Soit vous avez déjà écrit l’article et vous le proposez alors directement au site. C’est une méthode que je trouve excellente si vous n’avez aucune référence à fournir et que votre blog n’est pas encore en ligne.
  • Soit vous n’avez pas écrit l’article et vous contactez le site uniquement pour prospecter afin d’éviter de travailler pour rien. Dans ce cas, n’hésitez pas à proposer plusieurs sujets. Le site pourra ainsi choisir celui qui lui semble le plus intéressant et de votre côté, vous pourrez tout à fait garder les autres sujets en tête pour alimenter votre propre blog ou pour de futurs articles invités.

Conseils bonus

Restez concis. Quand on a un site qui reçoit beaucoup de trafic, on a souvent plusieurs centaines de mails par jour. Il est alors très difficile d’être vraiment attentif à un mail interminable.

Corrigez-vous. J’ai déjà reçu des propositions d’articles invités bourrées de fautes d’orthographe. Ça ne présage rien de bon quant à la qualité de l’article par la suite donc on a tendance à dire non alors que le rédacteur a peut-être des choses passionnantes à dire sur le fond. La forme a quand même de l’importance !

Quand on vous dit oui

Il faut s’adapter aux exigences que l’on vous impose, par exemple fournir une photo avec une dimension précise, une phrase de présentation de vous en tant qu’auteur, le lien de vos réseaux sociaux, etc. On vous demandera parfois d’envoyer votre article avec les balises HTML incluses, de rédiger la balise title et la méta description, etc. On peut aussi vous imposer une longueur, un nombre de liens, etc.

La phrase de présentation est souvent utile pour vous donner de la légitimité en tant qu’auteur. Par exemple, si vous écrivez un article de conseils photo et que vous êtes photographe professionnel, c’est un gage de crédibilité et il est alors tout à fait pertinent de le mentionner.

Soyez aussi en phase avec le type d’articles que le site publie habituellement. Par exemple, sur No Tuxedo, il est très rare que mes articles fassent moins de 1000 mots. Quand je reçois une proposition d’article invité de seulement 400 mots, j’ai tendance à penser qu’il y a un trop gros décalage avec ce que je publie d’habitude.

Gardez en tête que l’article invité n’est pas un moyen direct de faire de la pub pour votre blog. Vous allez au contraire proposer un contenu très intéressant et informatif avec un simple lien vers votre blog. Il faut amener les lecteurs à cliquer naturellement sur ce lien parce que le contenu est passionnant mais il ne s’agit pas d’un publi-rédactionnel où vous faites ouvertement la promotion de votre site !

Enfin, traitez votre article invité aussi bien que vous traiteriez un article sur votre propre blog. Autrement dit, n’hésitez pas à répondre aux commentaires, à partager cet article sur vos réseaux sociaux et dans votre newsletter, etc.

Evaluez l’impact du guest blogging

Il existe plein de manières d’évaluer l’impact de vos articles invités en fonction des objectifs qui sont les vôtres. Vous pouvez par exemple regarder grâce à Google Analytics le trafic issu du site qui vous a publié, mesurer le pourcentage d’augmentation du nombre d’inscriptions à votre newsletter suite à la publication de l’article, étudier si vous avez gagné plus d’abonnés que d’habitude sur les réseaux sociaux, etc.

Accepter des articles invités sur son blog

Avant de conclure cet article, quelques mots sur la pratique inverse qui consiste à accepter des articles invités sur son blog. Si c’est très courant sur des thématiques comme le marketing ou le référencement, c’est beaucoup moins fréquent sur d’autres sujets. Pourtant, il ne faut pas avoir peur du guest blogging.

Il peut par exemple vous permettre de proposer à vos lecteurs un regard différent et complémentaire par rapport au vôtre et de poster davantage de contenu. C’est aussi l’occasion de tisser des liens avec d’autres blogueurs de la même thématique.

J’entends parfois dire que ça permet aussi d’éviter d’écrire de temps en temps. En réalité, accepter des articles invités demande souvent autant (voire plus) de travail que d’écrire un article soi-même : entre les échanges avec le blogueur pour définir le sujet, la relecture et la mise en forme de l’article, vous y passez quand même du temps.

Écrire un article invité n’est pas une démarche facile car vous investissez beaucoup d’énergie pour un site qui n’est pas le vôtre. Ça peut paraître contre-productif au premier abord mais j’espère vous avoir montré dans cette leçon qu’on a en réalité beaucoup de choses à y gagner ! Ça reste un exercice qui demande du temps et ce n’est pas toujours évident de trouver le bon équilibre entre écrire pour soi et écrire pour les autres.

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin