Formation référencement naturel – Devenir premier sur Google

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

19 techniques pour optimiser le référencement de votre site Internet sur Google

Quels sont les objectifs de votre
site ?
Lorsqu’on souhaite optimiser le référencement d’un site pour Google, la
première étape est de définir quels sont les objectifs du site :
✔ Vendre des produits sur internet ?
✔ Générer des prospects ?
✔ Faire de l’affiliation ?
✔ Récupérer des adresses e-mails ?
✔ Faire un maximum de trafic pour vendre des emplacements
publicitaires ?
Il faut aussi définir la(les) cible(s) du site, pour déterminer les requêtes
que les internautes vont saisir sur Google. Est-ce que la cible cherche de
l’information gratuite, une formation, des avis de consommateurs, des conseils
personnalisés ? Etc.
Tous ces éléments peuvent vous sembler logique dit comme ça, mais je peux
vous assurer que très peu de personnes valident cette étape. Elle est pourtant
déterminante dans le processus d’optimisation de votre site.
Si vous tournez en rond et ne parvenez pas à identifier les objectifs et la cible
de votre site, je vous conseille d’interroger votre entourage et d’analyser les
sites de vos concurrents, aussi bien sur le marché francophone qu’anglophone.
Une fois les objectifs et la cible définis, nous allons commencer à réfléchir aux
mots-clés sur lesquels nous voulons optimiser notre site. Et, comme vous allez
le constater, c’est plus facile à dire qu’à faire !

Comment choisir les mots-clés à
optimiser ?
Tout comme pour une campagne de liens sponsorisés de type Google
AdWords, la constitution d’une liste de mots-clés est la colonne vertébrale
de votre référencement. Si vous échouez dans cette étape en choisissant de
mauvais mots-clés, vous n’attirerez pas le trafic désiré.
Mais alors comment choisir ces fameux mots-clés ?
1 . Rendez vous sur l’outil de suggestion de mots-clés de Google et
saisissez des mots-clés:
La première étape pour choisir vos mots-clés est de vous rendre sur l’outil
Keyword tool external. Si vous possédez un compte Google AdWords,
connectez-vous, puis cliquez sur l’onglet opportunité/générateur de mot-clé/ et
cliquez sur le lien tout en haut:
Saisissez ensuite quelques mots ou expressions liés à votre niche.

Vous pouvez aussi aller voir les mots-clés dans les titres de vos concurrents.
2. Affinez votre recherche:
Vous pouvez trier les mots-clés par volume de recherche Globales ou locales.
Je vous conseille d’utiliser le tri par recherche globales. Sélectionnez ensuite
les mots-clés pertinents pour votre thème et notez-les dans un bloc-note, en
indiquant à côté le volume de recherche ainsi que le nombre de pages que
google renvoie pour cette requête.
3. Divisez le volume de recherche moyen par le nombre de résultats
renvoyés par Google.
Ce chiffre vous permet de savoir s’il est possible ou pas de référencer votre
site sur un mot-clé. Plus le chiffre est élevé, plus grandes seront vos
chances de bien positionner votre site sur un mot-clé donné.
Exemple: pour les termes formation référencement, Google m’affiche plus de
10 millions de pages et le générateur de Google Adwords m’indique que le
volume de recherche mensuel global est de 9900.
Si je divise, 9900 par 10 300 000, j’obtiens un chiffre de : 0,00096 ce qui
signifie qu’il ne me sera pas impossible de référencer mon site sur ce mot-clé, mais ce sera vraiment dur et ça me prendra des mois, voir des années.
Les expressions qui convertissent:
Pour trouver des expressions qui convertissent, la première chose à faire est
de vous mettre à la place des internautes et de s’imaginer ce qu’ils pourraient
saisir dans Google pour arriver sur votre site.
En effet, un internaute passera plus facilement à l’action si il est dans une
recherche active, comme dans l’exemple: « achat iphone 3GS».
Les requêtes qui représentent une volonté d’action de la part de l’internaute
sont donc plus à même de convertir : « je veux maigrir», « comment faire … »,
« achat iphone pas cher » … bref vous voyez le concept ?
Comme nous l’avons vu précédemment, Google Adwords vous permet presque
à coup sûr de trouver des requêtes qui convertissent. Cela demande un petit
investissement de l’ordre de 50€, mais ça en vaut la peine. Dans vos
campagnes AdWords vous pouvez éditer un « rapport sur les requêtes de
recherche » et ainsi obtenir toutes les requêtes saisies par les internautes
qui ont converti, pour peu que vous suiviez vos conversions.
De cette manière, vous obtiendrez la liste des mots-clés qui convertissent
bien et vous pourrez les optimiser pour le référencement de votre site.
Évaluer la concurrence d’un mot-clé:
Tout d’abord, je tiens à mettre les choses au point: le nombre de résultats
ne signifie absolument rien! Ce n’est pas cet indicateur qu’il faut regarder
pour définir la concurrence sur une requête. Voici ce qu’il faut analyser:
✔ les liens sponsorisés: si vous remarquez des annonces AdWords avec
fond jaune au dessus des résultats naturels, que la partie droite est
remplie d’annonces et que vous apercevez « Liens commerciaux
supplémentaires » pour voir les pages suivantes de publicité… Ca va être
très compliqué, cela signifie que la concurrence est très rude sur
Adwords et, par conséquent, elle le sera surement pour le référencement
naturel.
✔ les résultats naturels: lorsque vous faites une recherche sur Google, le
mot-clé que vous avez saisi est affiché en gras si il est présent dans le
titre, la description et/ou l’URL d’un résultat. Donc, plus vous voyez de
gras dans une page de résultat, plus les sites présents sont optimisés
pour ce mot-clé et plus il sera difficile de se positionner.

Le référencement « onpage »
L’optimisation on-page regroupe l’ensemble des techniques à mettre en oeuvre
sur votre propre site (le travail ne dépend que de vous). Il s’agit donc des
techniques les plus faciles à mettre en œuvre. Lorsqu’on débute en
référencement, on a tendance à croire que les techniques on-page sont
suffisantes pour positionner son site en première page de Google. Sur des
mots-clés peu concurrentiels, le on-page suffit à obtenir un bon
positionnement, mais quand la concurrence est rude, l’optimisation on-page ne
suffit pas. Nous y reviendrons plus tard.
Entrons dans le vif du sujet et voyons comment optimiser votre site en interne.
Plusieurs éléments doivent être pris en compte:
✔ Votre nom de domaine
✔ Balise Titre
✔ Balise description
✔ Url rewriting si votre site est dynamique
✔ Balises H1, H2…pour structurer le contenu de votre site
✔ Optimisation des images du site
✔ Maillage interne (ou netlinking interne)
✔ etc.
Chacun de ces éléments doit être optimisé au mieux.
Pour ce qui est du nom de domaine, je ne vais pas rentrer dans les détails. Je
tiens simplement à vous dire qu’un bon nom de domaine doit contenir vos
mots-clés principaux (ceux sur lesquels vous souhaitez positionner votre site).
Exemple: pour référencer un site sur des cours de guitare, je vais acheter un
nom de domaine comme cours-guitare.fr ou apprendre-guitare.fr par exemple.
Malheureusement, nous sommes en 2010 et bon nombre de noms de
domaines sont déjà pris. Si vous êtes face à ce problème, tout n’est pas perdu
puisque vous pouvez utiliser des sous-domaines.
Exemple: si le nom de domaine apprendre-guitare.fr est déjà pris, vous pouvez
achetez un autre nom de domaine ne contenant pas de mots-clés. Puis, vous
allez créer des sous-domaines ce qui pourra donner quelque chose comme:
apprendre-guitare.votre-domaine.com

Comment optimiser une balise
« title »
La balise title est un élément très important lors de l’optimisation d’un site
pour le référencement. En effet, c’est cette balise que les internautes verront
en premier dans les résultats des moteurs de recherche.
Ce tag doit être placé à lʼintérieur de la balise <head>, juste après sa
déclaration.
Idéalement, il est vivement recommandé de créer une balise Title unique pour
chaque page de votre site.
Exemple avec la balise title de la page d’accueil du site video-adwords.biz:
Si la page web apparaît dans les résultats de recherche, cʼest le contenu du
Title qui est le plus mis en avant aux internautes. Lorsqu’un internaute saisit
video adwords, dans Google:
voilà ce qu’il voit apparaitre: la page d’accueil avec la balise title en première
ligne:
Comment optimiser vos balises Title :
✔ Décrivez précisément le contenu de vos pages : choisissez un Title qui
décrit au mieux le thème principal de votre page.
✔ Rédigez un Title unique pour chaque page de votre site.
✔ Avoir un Title descriptif : il doit être à la fois court et explicatif. Sʼil est
trop long, Google nʼen montrera quʼune partie seulement dans les
résultats de recherche.
Erreurs A éviter :
✔ Choisir un Title qui ne soit pas ou pas suffisamment en rapport avec le
thème de la page.
✔ Utiliser un unique Title par défaut, comme “Sans_Titre” ou “index”.
✔ Utiliser un même Title pour toutes les pages.
✔ Rédiger un Title trop long et inutile pour lʼinternaute.
✔ Abuser de mots-clés.

Comment optimiser la balise meta
description
Dans une page web, la balise Meta Description permet au moteur de recherche
de récupérer un résumé du contenu de la page. Alors que le Title se définit en
quelques mots, la Meta Description peut apparaître sous la forme dʼune ou
deux phrases, voire d’un court paragraphe. Tout comme le Title, la Meta
Description est située à lʼintérieur de la balise <head>, mais cette fois-ci juste
après le Title.
Exemple: le début de la balise description du site video adwords.
La balise Meta Description reste un élément important car Google peut lʼutiliser
dans les snippets des résultats. Sans cette balise, Google est capable de
récupérer une partie de votre contenu pour lʼafficher dans le snippet mais la
pertinence ne sera pas forcément aussi forte quʼune Meta Description rédigée
par vos soins.
Lʼautre solution, souvent utilisée par Google, est de récupérer la description de
votre site présente sur le site DMOZ (annuaire). Quoiquʼil en soit, lʼajout dʼune
Meta Description pour chacune des pages du site fait partie des bonnes
pratiques en référencement et Google pourra à coup sûr trouver du contenu à
mettre dans les snippets.
Le snippet apparaît juste en dessous du Title dans les résultats de recherche.
Tout comme le Title, la balise description est aussi mise en gras si les mots-
clés sont compris dans la requête de l’utilisateur. Cela vous permet d’optimiser
le référencement de votre site, mais ça donne également des informations aux internautes sur le futur site qu’ils s’apprêtent à visiter.
Quelques conseils pour la Meta Description :
✔ Rédigez un résumé pertinent de la page : trouvez le juste milieu pour
plaire aux moteurs de recherche tout en donnant envie aux internautes
de venir visiter votre site.
✔ Rédigez une Meta Description unique par page : le fait dʼavoir une Meta
Description propre à chacune de vos pages a un effet positif sur
lʼexpérience utilisateur.
Erreurs A éviter :
✔ Rédiger une Meta Description sans rapport avec le contenu de la page.
✔ Rédiger une seule Meta Description pour lʼensemble des pages du site.
✔ Utiliser une Meta Description générique de type “bienvenue sur cette
page”
✔ Remplir la Meta Description avec une liste de mots-clés.
✔ Copier/coller lʼintégralité du contenu de la page dans la Meta Description.

Pourquoi la balise meta keywords
est inutile ?
Longtemps considérée comme le meilleur moyen d’optimiser un site pour le
référencement, la balise Keywords est aujourd’hui totalement inutile. Pourquoi
ça ?
Tout d’abord parce qu’elle n’est pas visible dans les résultats des moteurs de
recherche. En effet, lorsque vous saisissez une requête sur Google, seul les
balises title et description sont visibles :
En outre, les algorithmes des moteurs de recherches évoluent constamment. Il
faut donc s’y adapter. En 2008, Matt Cutts, le responsable de l’algorithme de
Google, a officiellement dit que la balise meta keywords n’avait et n’aurait
aucun impact sur le référencement Google.
Ce genre d’évolutions est fréquent en référencement. Il faudra donc vous tenir
au courant des techniques d’optimisation acceptées par les moteurs de
recherches.
A quoi servent les balises de titre
h1 à H6 ?
Lorsque vous écrivez du contenu pour votre site web, il est de bon ton de
structurer votre contenu en titres et paragraphes.
En langage html, des balises ont été prévues pour contenir des titres. Il s’agit
des balises: <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6>
<h1> étant un titre de premier niveau, <h2> un titre de second niveau,
<h3> un titre de troisième niveau etc… Ces balises vous servent donc à
structurer votre page.
Le but de votre titre est d’annoncer le contenu de votre page.
C’est la raison pour laquelle il est conseillé de placer vos mots-clés principaux
le plus haut possible dans vos pages web c’est-à-dire dans le titre et dans le
premier paragraphe.
En général, j’utilise uniquement les balises <h1> et <h2> en veillant à écrire
des titres contenant les mots-clés sur lesquels je souhaite positionner mon
site.
Souvent, ils s’agit des même mots-clés que je place dans les balises
<title> .
N.b: Les balises <h1>, <h2> etc. ne sont pas très esthétiques, surtout
lorsqu’on est passionné de webdesign comme je le suis. Je vais donc les
modifier à l’aide d’une feuille de style CSS.

Comment mettre en place un
maillage interne efficace ?
Lorsqu’on souhaite optimiser un site pour le référencement, il est vital de
mettre en place une stratégie de netlinking (maillage de lien). Mais cela ne
concerne pas que l’obtention de liens externes. En effet, le maillage interne
(les liens qui lient vos pages entre elles) est également très important.
Veillez donc à bien à lier vos pages entre elles en utilisant les ancres
appropriées.
n.b: le texte cliquable d’un lien qui apparait à l’écran s’appelle une ancre.
Une bonne optimisation d’ancre est un des fondements du
référencement. Lorsque vous allez définir l’ancre d’un lien, évitez toujours les
« cliquez ici », mais pensez à utiliser les mots-clés principaux de la page de
destination.
Gardez également à l’esprit que plus une page est importante, plus elle doit
recevoir de liens des autres pages. Lorsque vous créerez vos menus de
navigation, réfléchissez bien aux pages sélectionnées ainsi qu’aux libellés, ceci
aura une influence sur le référencement de tout votre site.
Un bon maillage interne améliorera le référencement de votre site tout en
facilitant la navigation des internautes. De plus, si le travail est bien fait, les
internautes passeront plus de temps sur votre site et découvriront
certainement des pages qui les intéresseront plus que d’autres.
Lorsqu’un maillage interne est parfaitement réalisé, vous êtes celui qui guide
l’internaute sur votre site et pas le contraire.
Voici quelques conseils pour réussir votre maillage interne:
✔ Dés que vous le pouvez, liez vos pages entre elles en optimisant l’ancre
du lien de façon à inclure le mot-clé de la page de destination.
✔ Placez des articles relatifs et des mot-clés en bas de chacun de vos
articles.
✔ Créez des menus de navigation contenant des mots-clés.
✔ Créez une carte du site visible par les internautes.
✔ Créez une page d’erreur 404 personnalisée contenant des liens vers les
pages importantes de votre site (nous y reviendrons).
✔ Faites des listes à puce de bons conseils. Chaque puce étant un lien
contant des mots-clés et renvoyant vers une page spécifique.
✔ Faites un maximum de liens vers les pages importantes de votre site.
(page d’accueil)
✔ Chacune de vos pages doit contenir un lien renvoyant vers votre page
d’accueil.

L’url rewriting à quoi ça sert?
L’url rewriting est utilisée pour le référencement de sites web dynamique (sites
e-commerce, forums etc.).
N.b: un site dynamique est un site dont les pages peuvent être générées
automatiquement en piochant dans des bases de données selon la requête de
l’internaute (c’est le cas des forums).
Les sites web dynamiques sont parfois des obstacles pour les moteurs de
recherche. Certaines pages représentent un réel problème pour les robots des
moteurs de recherche qui ne savent pas les lire. Parmi les solutions à
disposition des référenceurs, celle de l’URL rewriting (ou « réécriture d’URL »)
semble la plus efficace.
L’URL Rewriting (réécriture d’URL en bon français) est donc une technique
utilisée pour optimiser le référencement des sites dynamiques (utilisant des
pages dynamiques). Les pages dynamiques sont caractérisées par des URL
complexes, comportant en général un point d’interrogation, éventuellement le
caractère & ainsi que des noms de variables et des valeurs.
Exemple: article.php?id=18&page=4&rubrique=3
Dans cet exemple, le fichier article.php est utilisé pour afficher un article dont
le texte vient d’une base de données. C’est un fichier générique, qui peut
afficher n’importe quel article, de n’importe quelle rubrique, page par page. Ici
on cherche à afficher la page 4 de l’article numéro 18 qui fait partie de la
rubrique 3.
Le problème est que certains moteurs n’indexent pas les pages ayant des URL
de ce type. Google par exemple n’indexe en général que les pages ayant au
maximum 2 paramètres dans l’URL: il n’indexera donc probablement pas une
page comme celle de notre exemple.
N.b: il est probable qu’avec les progrès de l’algorithme, Google soit capable
d’indexer des URL avec de multiples caractères d’ici peu.
Grâce à l’URL Rewriting, Google ainsi que n’importe quel robot va pouvoir
indexer les pages dynamiques. L’intérêt est, par exemple, d’avoir plusieurs
milliers de pages de votre site indexées dans Google (le catalogue de tous vos
produits, votre forum, etc.).

Comment mettre en place l’url rewriting sur un site dynamique ?
Les règles de réécriture d’url sont assez complexes à mettre en place lorsqu’on
débute en référencement. Je vais donc vous en décrire le principe, mais je ne
vais pas rentrer dans les détails. Nous y reviendrons lors d’un cas concret.
Si vous avez déjà un site dynamique en ligne, voici les étapes à suivre pour
mettre en place la réécriture d’URL:
1. Vérifier que votre hébergeur permet l’utilisation de l’URL Rewriting.
2. Identifier les pages dynamiques dont l’URL comporte des paramètres, et
choisir un nouveau schéma d’URL « propre ».
3. Ecrire les règles de réécriture dans le fichier .htaccess adéquat.
4. Changer tous les liens vers chaque fichier dont l’URL a changé.
5. Mettre à jour votre site et vérifier que tout fonctionne.
Oui je sais, ça semble vraiment compliqué (et je ne vais pas vous dire que
c’est simple), mais avec quelques bases et un exemple concret, vous
comprendre mieux. Soyez patient, je vous en reparlerai bientôt.

Le Netlinking: Kezako?
Mettre en place une stratégie de netlinking est un élément déterminant dans la
réussite de votre référencement. Nous avons déjà parlé des liens internes
(maillage interne de votre site), voyons maintenant comment faire pour
obtenir des liens provenant d’autres sites.
Avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à vous préciser que les liens ont
de l’importance seulement s’ils sont fait de manière naturelle (le contraire d’un
échange de liens).
Voici donc comment mettre en place une stratégie de netlinking efficace.
Tout d’abord, parlons de la source des liens. Vos liens doivent provenir d’une
très grande variété de sites:
✔ Des sites anciens et des récents.
✔ Des sites de notoriété très forte, moyenne et faible.
✔ Des sites étant exactement dans votre thématique (surtout) et
(quelques) autres qui s’en éloignent.
✔ Des sites hébergés dans votre pays cible (surtout) et quelques autres
ailleurs.
✔ Des sites dans votre langue cible (surtout) et quelques autres.
✔ Des annuaires, des réseaux sociaux, des blogs, des forums, des sites «
traditionnels », des wikis, des commentaires, etc.
Les meilleurs liens que vous pouvez obtenir présentent les caractéristiques
suivantes:
✔ Un Pagerank élevé
✔ Une thématique proche ou identique à la votre

Le Pagerank: c’est l’indice de popularité d’un site. Il est caractérisé par la
petite barre verte accessible dans la barre d’outils Google:
Pour activer l’outil de Pagerank, il faut d’une part télécharger la barre d’outil
Google:http://www.google.com/intl/fr/toolbar/ff/index.html
Mais aussi activer l’application Pagerank: au niveau de la barre d’outil, cliquez
sur la clé anglaise pour modifier les options
puis cliquez sur outils
et enfin activez la fonction Pagerank
Parlons maintenant des types de liens:
Ils doivent être de types variés:
✔ non réciproques, réciproques, triangulaires, etc.
✔ follow et nofollow: attribut qui fait que les robots des moteurs vont
suivre un lien ou non.
✔ des signatures de forums ou de commentaires.
✔ des liens intégrés dans des widgets.
✔ des liens venant d’agrégateurs RSS/Atom.
Jusque la, je pense que vous me suivez. Allons un peu plus loin et voyons la
situation d’un lien dans une page:
Un lien est d’autant plus naturel qu’il est situé dans la zone de contenu utile
d’une page, c’est-à-dire en dehors de tout l’habillage du contenu (logo, zones
de navigation, entête et pied de page, marges).
Un lien situé dans un bloc de liens précédé d’une mention du type
«Partenaires», «Sponsors» ou autres «Nos annonceurs» risque d’être détecté
facilement par les moteurs et dévalué ou ignoré (ou pire si Google estime qu’il
y a eu commerce de liens…).
Idéalement, un bon lien sera donc situé dan un article.

Les annuaires ont-il un intérêt pour
le référencement ?
Parmi les outils de recherche historiquement les plus utilisés par les
internautes, les annuaires ont longtemps occupé une place appréciable, et le
plus connu d’entre eux est celui de dmoz disponible à cette adresse:
http://www.dmoz.org/World/Fran%C3%A7ais/
L’autre grand nom des annuaire est le Yahoo directory: http://dir.yahoo.com/,
mais contrairement à Dmoz, celui-ci est payant: 299$/an.
Posséder un lien dans l’un de ces deux annuaires est une (quasi) garantie
d’indexation car les deux sites possèdent un Pagerank (indice de popularité
d’un site) très élevé. Ce qui veut dire que ces sites seront crawler/scanner
régulièrement.
De plus, un un lien émanent de l’un de ces sites vous permettra probablement
de booster votre positionnement dans les résultats de recherches.
N.b: Indexer un site sous Dmoz n’est pas chose aisée et la validation de votre
site peut prendre plusieurs mois tandis que la validation (positive ou négative)
de votre site sous le Yahoo Directory prendra moins de 7 jours…à condition de
payer les 299$.
Je vous conseille également d’isoler les principaux annuaires de votre secteur
en utilisant la commande ci-dessous:
Pour vérifier si un annuaire est pertinent:
✔ Vos concurrents doivent y être référencés.
✔ Le Pagerank des annuaires doit être minimum de 2.
✔ il doit traiter impérativement de votre thématique.
✔ Il doit proposer un lien « proposer un site »
Ne perdez pas votre temps à vous référencer sur tous les annuaires de votre
thématique. Choisissez les 2 ou 3 qui vous apparaissent comme étant les plus
pertinents.
Les annuaires sont surtout utiles lorsque votre site est très récent et que vous
êtes en recherche de liens externes dans le but d’indexer votre site.

Où obtenir les meilleurs liens ?
Pour donner de la visibilité à votre site et optimiser son référencement dans les
moteurs de recherche, il et nécessaire d’obtenir des liens.
Les digg-likes:
Comment ca marche ? Pour obtenir des liens depuis les digg-likes, il suffit de
poster un lien vers votre site et de mettre un titre accrocheur. Il est aussi
conseillé de mettre un titre différent de celui de votre site/blog. Essayez de
rédiger une description la plus attirante possible. Veillez aussi à bien choisir la
catégorie dans laquelle vous postez vos articles et, contrairement au
référencement naturel, n’oubliez pas de saisir des mots-clés dans le champ
prévu à cet effet, c’est vital.
Il faut bien entendu le répéter sur plusieurs dizaines de sites pour voir les
effets.
Astuces : demandez à votre communauté de voter pour vous (prospects,
clients, facebook, Twitter etc.). Vous pouvez également ajouter un bouton de
vote sur votre site/blog pour que les internautes puissent directement noter
vos articles.
Pour vous aider dans votre travail, voici une liste non exhaustive des meilleurs
digg-likes francophones:
www.scoopeo.fr : le N°1 des digg likes
www.wikio.fr : le N° 2 en France
www.tapemoi.com : l’ancêtre des digg likes !
www.fuzz.fr : N° 3 en France
reporter.fr.be.msn.com : rarement utilisé, mais générateur de visites
www.pioche.fr : des news de qualité
www.viadeo.com : le digg like du réseau social
tutmarks.com : le leader pour les tutoriels
blogasty.com : un digg like généraliste bien sympa !
enooorme.chauffeurdebuzz.com : le digg like people par excellence !
www.entrevue-web.fr : le N°1 des digg like people…
www.bluegger.com : des actus de qualité
www.gmiix.com : une sélection drastique
www.conseilscreateur.com et www.entreprise-marketing.fr :
spécialisés en marketing et création d’entreprise.
www.zataz.com : 100% geek, un trafic de qualité
www.diggons.com : le méta moteur de Digg likes
Les forums et sites de questions/réponses:
Le but est de se faire connaître auprès de populations ciblées, tout en
bénéficiant d’un trafic important.
Les sites : Yahoo Questions Réponses, Forum-Marketing, Aufeminin.com,
commentcamarche, doctissimo, Viadeo… à vous d’identifier quel est le forum le
plus important dans votre thématique.
Source d’idée: la cartographie des forums
http://www.ouinon.net/documents/carte-forums.pdf
Comment ça marche : Des questions sont posées dans des thématiques, il
suffit d’y répondre. Ce n’est donc pas bien compliqué, il suffit d’y accorder
30mn par jour.
Astuces :
✔ Ne pas faire d’auto-promotion à outrance.
✔ Apporter de vraies réponses aux questions posées.
✔ S’abonner aux flux RSS et les mettre dans son navigateur.
✔ Etre dans les premiers à répondre et apporter une réponse LONGUE pour
faire plus professionnel…
✔ Sélectionnez les sujets auxquels vous allez répondre par nombre de vue.
Plus il y aura de personnes intéressés par ce sujet, meilleurs sera votre
visibilité.

Les réseaux sociaux:
Le but est de se créer une communauté qui va relayer les informations
publiées sur votre site/blog.
Les sites : Facebook, Viadeo, Linkedin, friendfeed.com sont les plus importants,
mais il existe aussi MyblogLog.com et bien d’autres.
Comment ca marche ?
✔ Rajouter des amis (et surtout les amis de ses amis) sans faire une
collectionnite aiguë, mais ajouter des amis ciblés. Le but est d’avoir une
communauté importante, mais surtout ciblée et si possible influente.
✔ Créer un groupe thématique et intervenir dans les groupes ciblés.
✔ Utiliser les Q/R, les actualités… pour pousser ses liens.
✔ Mettre un badge sur son site avec un lien vers son profil pour faire
grandir automatiquement sa communauté en attirant les personnes.
✔ Voir qui est passé sur son site via Facebook Connect, le Widget Viadeo…
ce qui permet de faire du tracking ciblé.
Astuces :
– Ajoutez les personnes avec beaucoup d’amis, en particulier ceux qui sont
des influenceurs.
– Recherchez les personnes via des mots clés.
– Ajoutez les personnes qui gèrent des groupes importants.
– Faites des relais entre les différents réseaux afin de re-publier
automatiquement les liens du blog sur Facebook-Twitter…
Les plateforme d’hébergement de Vidéos:
Le but : Etre présent sur les plateformes de vidéos comme youtube &
dailymotion en utilisant leur audience, et attirer les personnes réfractaires aux
textes bruts.
Les principaux sites : Youtube & dailymotion
Pour diffuser vos vidéos, vous pouvez utiliser les plateformes suivantes:
http://www.youtube.com/
http://video.google.fr
http://www.dailymotion.com/fr/
http://video.yahoo.com/
http://one.revver.com/
http://www.metacafe.com/
http://www.veoh.com
http://www.wideo.fr/
http://www.stage6.com/
Les Blogs:
Les blogs sont excellent moyen d’obtenir des liens vers votre site. Pour ce
faire, il suffit de repérer des blogs de votre thématique sur Google.
Par exemple, si je cherche des blogs sur le référencement, je vais dans Google
et je saisis mon mot-clé entre guillemet suivi du mot blog.
Instantanément, Google me donne une liste de Blogs sur le thème du
référencement.
Il me suffit de parcourir ces différents blogs et, si je remarque un article qui
m’intéresse, je vais poster un commentaire avec un lien vers mon site.
Astuces:
– Ne pas faire d’auto-promotion
– Rédiger des messages utiles et pertinents
– Ne jamais parler de votre produit dans vos commentaires.
– N’oubliez pas que les commentaires doivent être validés par le
webmaster du blog avant d’être publiés.
– Ne jamais publier uniquement pour le référencement. Il faut que votre
intervention amène une valeur ajoutée pour que votre message soit
accepté par le modérateur.

Pourquoi je dois constamment
suivre le positionnement de mon
site sur Google Analytics ?
L’optimisation du référencement d’un site Internet se fait dans la durée. Pour
pouvoir mesurer les résultats de votre travail et continuer à optimiser votre
site, je vous recommande vivement d’installer Google Analytics.
Il vous permettra de savoir:
– Quels sont les sources de trafic qui vous apportent le plus de visiteurs
(Google, Yahoo, Bing, Facebook, Twitter, partenariats, blogs etc.)
– Quels mots-clés les internautes ont-ils saisi pour arriver sur votre site.
– Quelles sont les pages de votre site les plus visitées.
– La moyenne de page vue par visiteur
– le taux de rebond: % de visiteur à quitter votre site après lecture de la
page. Plus il est élevé, plus c’est mauvais. Taux de rebond >à 50% =
Page à travailler.
Toutes ces précieuses informations vont vous permettre d’orienter votre
travail. Par exemple, vous serez en mesure de savoir quelle page de votre site
est la plus consultée ce qui vous permettra de l’optimiser encore plus en
augmentant le nombre de liens pointants vers elle.
Vous pourrez également passer plus de temps sur les sites de
questions/réponses, si vous remarquez que ce sont eux qui vous apportent le
plus de liens etc.
Enfin, vous serez en mesure de savoir quels mots-clés les internautes ont saisi
pour atterrir sur votre site. Cela vous permettra de créer de nouvelles pages
spécifiques à certains mots-clés ou encore d’optimiser vos pages existantes.

Que faire avec une erreur 404 ?
Quand un internaute arrive sur une page qui a été déplacée ou supprimée, il se
retrouvera confronté à cette erreur.
Une erreur 404 peut survenir dans les cas suivants:
✔ les liens mis en place entre différentes pages sont erronés et mènent
vers une page qui n’existe pas.
✔ La personne en charge du site à supprimé une page, sans supprimer le
lien.
✔ l’internaute a tapé une mauvaise url dans la barre d’adresse.
Si c’est le cas, voilà ce que vous verrez à l’écran:
Quand un internaute arrive sur ce type de page, sa réaction peut être double:
✔ Soit, il clique sur page précédente et si c’est encore votre site c’est OK.
✔ Soit, il quitte votre site et là vous avez perdu.
L’idéal, est de personnaliser votre page d’erreur car:
✔ Cela fait plus professionnel: la méfiance de l’internaute vis à vis de votre
site en sera diminué.
✔ Cela permet quelques fois de conserver l’internaute sur son site. Vous
allez ainsi diminuer le taux de rebond.
✔ Cela confère plus de professionnalisme à votre site et lui donne un coté
plus «corporate».
Une page 404 non personnalisé n’est pas un gage de crédibilité. En clair, vous
n’aurez pas la confiance de l’internaute et celui-ci quittera probablement
rapidement votre site.
Voilà à quoi peut ressembler une page d’erreur personnalisée:
impact sur le référencement
Une page 404 n’est pas appréciée par les moteurs de recherche. La popularité
de votre ancienne page sera ainsi perdue. C’est donc à éviter autant que
possible.
L’intérêt d’avoir une page 404 est, outre de rediriger l’internaute vers votre
site, de renvoyer la popularité de la page 404 vers votre site.
En effet, les pages 404 étant elles aussi indexées, elles ont une popularité
faible, mais existante. L’intérêt est, qu’en mettant un lien de la page 404 vers
votre page d’accueil (par exemple), vous allez transmettre une petite partie de
cette popularité. C’est ce que l’on appelle le Pagerank sculpting.

Laisser un commentaire

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin