Générer plus de 1000€ par mois avec un business en ligne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

L’entrepreneuriat, qu’est-ce que c’est ?

L’entrepreneuriat est un concept dont l’existence date de plusieurs siècles. La définition du terme « entrepreneuriat » ou « entrepreneurship » n’a jamais fait l’unanimité, mais d’une manière globale, c’est l’acte d’entreprendre. Cet article sur l’entrepreneuriat apportera une définition précise sur le mot en question, son importance, sans oublier les règles de base de la création d’entreprise.

C’est quoi entreprendre ?

On ne saurait dire ce qu’est l’acte d’entreprendre sans avant tout dire ce qu’est qu’un entrepreneur. Selon Larousse, l’entrepreneur est une personne physique qui, dans le cadre d’un partenariat d’entreprises, s’engage moyennant une certaine rémunération, à exécuter un travail pour une tierce couramment appelé maître d’ouvrage.

Au moyen âge, le mot entrepreneuriat était utilisé pour désigner un vaste chantier de production. Pendant le 17ème siècle, le mot entrepreneur était associé à la notion de risque. Mais au fil des années, la définition du mot entrepreneuriat a évolué pour aboutir à une définition que l’on retrouve souvent dans les manuels d’économie.

Si certains disent de l’entrepreneur qu’il est un chef d’entreprise, d’autres estiment qu’il s’agit d’un porteur de projet, d’une personne dotée du courage immense de porter une idée jusqu’à l’atteinte de ses objectifs. Ainsi, c’est un individu engagé à prendre des risques pour la mise en place d’un projet au sein de sa communauté. Entreprendre, c’est créer, c’est-à-dire mettre sur pied une entreprise dont la principale visée n’est pas toujours la lucrativité.

Les différentes formes entrepreneuriales

l'entrepreneuriat - entreprendre

De nos jours, les gens développent de plus en plus les attitudes entrepreneuriales. Les hommes éprouvent, de ce fait, le besoin d’entreprendre pour leur propre compte, pour le compte d’une entreprise ou pour le compte d’une société.

En effet, la création d’entreprise ou tout simplement l’entrepreneuriat, est reconnue comme étant un phénomène vital pour une société. Elle permet de favoriser et générer des revenus, tout en étant une forme d’aide à la croissance économique et sociale. Dès lors, on distingue les sociétés à but lucratif et les sociétés à but non lucratif. Ceci dit, l’entrepreneuriat peut revêtir plusieurs formes.

Entrepreneuriat ex-nihilo

L’entrepreneuriat ex-nihilo est la création d’entreprise à partir de rien. Poussé par le désir d’innover, l’entrepreneur décide de créer sans reprendre une entreprise, sans racheter un fond de commerce et sans s’affilier à une entreprise existante.

Créer une entreprise à partir de rien, qu’elle soit à but lucratif ou non lucratif n’est pas une chose facile. Il faut du temps ; le temps de mettre son produit ou service sur le marché et de convaincre les consommateurs sur la fiabilité de son offre. Cette forme entrepreneuriale concerne majoritairement les micro entreprises, les PME, les Start-up ainsi que LES grandes entreprises.

Création d’une entreprise par essaimage

Cette forme entrepreneuriale intègre deux acteurs principaux : l’essaimant et l’essaimé. L’essaimant, c’est l’entreprise mère qui apporte son aide à un salarié dit essaimé. Cet appui permet à ce dernier de créer son entreprise tout en étant salarié au sein de l’entreprise essaimante.

Disons que l’aide proposée à l’employé n’est pas toujours d’ordre financier. Il peut s’agir d’un appui d’expertise, un transfert d’activité ou de brevet ainsi qu’un accès à l’information.

Toutefois, lorsqu’on est salarié, c’est facile de créer une entreprise avec l’assistance de son entreprise. De nos jours, les grandes entreprises offrent des mesures et des dispositifs visant à accompagner voire encourager les salariés porteurs de projet dans la création d’entreprise.

Avantage d’un entrepreneuriat par essaimage

L’entrepreneuriat par essaimage offre des atouts non négligeables tant pour l’entrepreneur que pour l’entreprise essaimante.

  • Pour l’essaimé

Mettre en œuvre un projet avec l’appui de son entreprise présente un grand avantage en matière de sécurité financière. En effet, si le projet échoue, l’entrepreneur peut réintégrer l’entreprise mère à un poste équivalent. Même si la création d’une entreprise nécessite une prise de risque de la part de l’entrepreneur, le porteur de projet a de fortes chances de réussir, étant donné qu’il est épaulé par l’entreprise essaimante.

  • Pour l’essaimant

L’entreprise qui offre son aide à l’essaimé pour créer sa structure, contribue de manière significative au développement. Elle permet à ses employés de développer une culture entrepreneuriale, ce qui permet d’accroître sa notoriété dans son secteur d’activité, tout en construisant un réseau d’entrepreneurs efficace autour d’elle.

L’intrapreneuriat

Le concept de l’intrapreneuriat a été utilisé en 1976 par Ginford Pinchot. C’est une forme entrepreneuriale de plus en plus observée au sein des entreprises, permettant d’innover ou de mettre sur pied un service ou un produit. Elle permet au salarié d’une entreprise de mener de bout en bout son projet. Dans ce sens, il est appelé intrapreneur et permet à l’entreprise de se faire connaître du plus grand nombre et d’intégrer un bon système de réseautage d’affaires.

L’entrepreneuriat social

Ce type d’entrepreneuriat prône le bénévolat qui s’exerce dans une institution sans but lucratif. Il manifeste dans ce sens par la création d’activités bénévoles ou encore de la créativité dans les secteurs bénévoles qui existent déjà. Il s’agit en effet de la création et du développement des institutions à but lucratif dont la politique n’est pas axée sur la recherche de la lucrativité ou du gain d’argent.

Les organisations sans but lucratif ont une mission sociale assez forte, celle de servir l’intérêt général et de préserver le bien commun, tout en défendant la cause humanitaire. Découvrez  ci-dessous les différents principes de l’entrepreneuriat social.

  • La création des biens et des services
  • La création des richesses et de l’emploi
  • L’engagement participatif des parties prenantes
  • Une prise de décision non fondé sur la recherche du profit
  • La lutte contre le chômage, l’exclusion sociale et la pauvreté
  • Création et maintien des emplois durables
  • Forte capacité à développer les rapports sociaux, l’esprit d’équipe et la volonté de changer le monde.

Importance de l’entrepreneuriat

Que ce soit sur le plan économique, social ou territorial, l’importance de l’entrepreneuriat n’est plus à démontrer. Si un pays veut rester compétitif, il doit veiller à mettre en avant des stratégies efficaces pour pousser ses citoyens à promouvoir l’esprit entrepreneurial.

Bienfaits de l’entrepreneuriat sur le plan social et territorial

L’avancée de la technologie

L’entrepreneuriat est la pierre angulaire du processus de croissance d’un pays. L’innovation étant la pionnière de la croissance d’une nation, elle est entreprise par un entrepreneur. Ce dernier est donc indispensable pour maintenir voire entretenir la dynamique de l’innovation technologique. L’entrepreneur a donc la possibilité de transformer une entreprise traditionnelle en une entreprise plus moderne, ce qui permet de générer des revenus plus ou moins importants.

Elévation du pouvoir d’achat grâce à l’entrepreneuriat

Entreprendre un projet est d’une importance capitale, puisque cela permet d’augmenter le pouvoir d’achat et accroître les richesses d’une nation. Les entreprises qui se démarquent de nos jours sont celles qui s’appliquent à former leurs employés, en tout en mettant à leur disposition un revenu à même de supporter leur charge en matière d’achat de biens et de services. En effet, le pouvoir d’achat est la capacité que dispose chaque ménage à consommer avec son propre revenu.

L’entrepreneuriat comme une source d’accroissement de l’assiette fiscale

L’expérience a prouvé que les pays à forte fiscalité sont ceux dans lesquels les entreprises naissent de jour en jour. La création d’emplois entraîne l’élargissement de l’assiette fiscale qui constitue une base lors du calcul d’une taxe ou d’un impôt. L’accroissement des recettes fiscales est la résultante des impôts sur les ressources naturelles d’une région.

Importance de la création d’entreprise sur le plan économique

La création d’emplois

La création d’entreprise est, depuis 1980, présentée comme l’un des premiers remèdes au chômage. Ceci dit, plus les emplois sont créés, plus taux de chômage est bas. Il est donc clair que l’entrepreneuriat, d’un point de vue économique, est crucial pour la dynamique du tissu économique d’une nation ou tout simplement d’une région.

La croissance du PIB

De prime abord, plus on crée, plus on consomme et plus on stimule la croissance du PIB par habitant. Pour que l’augmentation du PIB soit envisageable au sein d’une nation, on doit mettre en place des mesures salutaires pour créer des emplois qui accompagneront le progrès socio-économique.

Le transfert des technologies

De nos jours, il existe un nouveau concept de l’entrepreneuriat : la techno-entreprise. Ici, les entrepreneurs créent des projets innovateurs dans le secteur des TIC, technologie de l’information et de la communication. L’entrepreneuriat octroie de nouvelles possibilités de croissance économique, tout en dégageant un fort potentiel d’innovation et en migrant vers la recherche des idées novatrices auprès des grandes entreprises ou d’autres collaborateurs.

5 conseils pour réussir la création d’une entreprise

l'entrepreneuriat - reprise d'entreprise

Créer une entreprise, c’est assez simple ! La création d’un projet, en plus de nécessiter du courage et une grande prise de risque, inclut l’application de quelques astuces simples et pratiques que vous retrouverez ci-dessous.

Faire une étude de marché

Démarrer un nouveau projet s’avère parfois excitant, mais il ne s’agit pas d’aller à la hâte ou de foncer la tête baissée. Avant de créer une entreprise, vous devez au préalable faire une étude de marché. Vous devez, de ce fait, vous poser un certain nombre de questions : à quelle cible vous adressez-vous ? Quelles sont les stratégies des concurrentes ? Vous devez également avoir les informations relatives à la situation du secteur dans lequel vous souhaitez exercer.

Après que vous vous soyez posé toutes ces questions, cherchez une niche ou un segment non exploité, qui vous fera rester en pole position. Il est donc important de trouver une valeur ajoutée en vue d’offrir un service ou un produit innovant à vos clients.

Définir un plan d’action

Une fois que vous avez étudié le marché de façon approfondie, vous pouvez définir les rouages de votre business, tout en sachant à quoi ressemblera votre cible. Maintenant, vous devez faire un plan d’action. Pour cela, faites la liste de vos besoins et cochez sur votre calendrier les actions à mener tout le long de l’année ou du mois. Si vous souhaitez par exemple ouvrir une boutique, il faudra déterminer son emplacement et trouver le local. Pour la mise en marché d’un produit, vous devez faire un test de compatibilité ; le but étant de déterminer si votre produit est adapté à la cible à laquelle vous vous attaquez.

Fixer son budget et élaborer un business plan

Çà y est, vous avez fait l’étude de marché et définit votre plan d’action ! Maintenant, vous devez savoir le coût et les ressources dont aurez besoin pour la création de votre entreprise. Pour ne pas commettre d’impairs, il est important de faire une estimation à la hausse. Toutefois, sachez que l’Etat, dans certains pays comme la France, octroie des fonds d’investissements pour aider à la mise en œuvre d’un projet. La demande de ce type d’aide doit le dernier recours de l’entrepreneur.

Concernant l’élaboration de votre business plan, vous devez joindre à votre budget, un votre plan d’action, ce qui vous permettra de promouvoir votre marque auprès de vos futurs investisseurs.

Parler de votre projet

Puisque votre business est prêt à se mettre à jour, vous devez trouver les meilleurs moyens de le faire connaître. Pour cela, pensez à monter votre site web et faites son partage sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi rédiger un article de blog en vue de raconter votre histoire ainsi que celle de votre entreprise. Vous pouvez également faire des formations en marketing digital, ce qui vous permettra de mieux asseoir le management stratégique de votre entreprise. Pour faire connaître votre business, seul l’univers d’Internet ne suffit pas. Privilégiez également le bouche-à-oreille pour parler de vous au sein de votre communauté.

Analyser les résultats

Lorsque votre entreprise ou start-up est lancée et tourne depuis plusieurs mois, prenez du recul et analysez vos résultats. Etudiez le comportement de vos clients ou potentiels. Demandez-vous ce qui les intéresse ou encore la source de votre trafic. Que ce soit en ligne ou hors ligne, vous devez chercher à savoir ce qu’il faut changer dans votre stratégie marketing.

Conclusion

En définitive, il ressort de cet article que l’entrepreneuriat est un terme assez vaste se résumant à la création d’une entreprise pouvant être à but lucratif ou pas. Son importance n’étant plus à démontrer, il se décline en plusieurs formes dont l’intrapreneuriat, l’entrepreneuriat social et l’entrepreneuriat par essaimage. Toujours est-il que créer une entreprise est un exercice simple qui ne demande qu’un peu d’organisation, d’obstination et de courage.

Laisser un commentaire

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin