Générer plus de 1000€ par mois avec un business en ligne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Comment créer une entreprise à succès et l’automatiser

Aujourd’hui, je vais partager avec vous, différentes techniques qui viennent du livre Idea to execution qui nous vient d’Ari Meisel et de Nick Sonnenberg. Ces techniques ont pour but de vous expliquer comment créer une entreprise rentable et la déléguer. Alors déjà, qui suis-je pour vous parler de ça ? Peut-être que vous ne me connaissez pas. Je m’appelle Théophile Eliet, j’ai 23 ans, j’ai créé des entreprises sur internet desquelles je vis totalement et qui sont automatisées à plus de 90 % dans leur globalité.

Aujourd’hui, on va donc voir ensemble les différents conseils de ces deux gars que sont Ari et Nick qui sont des étudiants qui étaient totalement fauchés, aux États-Unis et qui ont créé des boîtes avec très, très peu de fond, pour ne pas dire zéro. Alors, ils disent zéro dans leur livre, mais je suis allé voir le capital social, ils sont à 100 dollars exactement. Ils ont réussi à créer des entreprises qui aujourd’hui, leur rapportent plusieurs millions de dollars par an. On va donc voir ensemble quels sont les différents conseils qu’ils donnent.

Tous les conseils qu’ils donnent sont tournés autour de trois points : l’optimisationl’automatisation et l’outsourcing. Donc plus simplement, le fait de déléguer des tâches dans votre entreprise. Donc je répète :

– premièrement, l’optimisation de toutes les choses dans votre entreprise, tout simplement pour générer plus de cash

– deuxièmement, l’automatisation, c’est-à-dire tout ce qui peut être automatisé par des robots est fait

– et troisièmement, l’outsourcing qui veut tout simplement dire payer des prestataires qui vont manager votre business.

 

Passez à l’action

Avant toute chose, vous devez comprendre quelque chose, c’est qu’on a tous quelque chose dans notre foutue tête qui nous dit que « créer une entreprise, c’est compliqué ». Je vous assure qu’en moins de 24 heures, n’importe quel type d’entreprise, sur n’importe quel statut, en France ou à l’étranger, peut être totalement créée. Donc, retenez bien une chose, c’est que même si un jour vous avez une opportunité sous le nez et que vous vous dites : « Oui, mais ce n’est pas le bon moment pour saisir cette opportunité… », sachez qu’en fait il n’y a pas de bons moments pour saisir les opportunités. Il y a simplement votre pouvoir de décision qui vous dit : « OK, je le fais ou je ne le fais pas ».

Je vais prendre l’exemple de mon petit frère qui faisait ses études et qui les a arrêtées pour saisir une opportunité de business. La même chose pour moi, j’ai arrêté ma licence de webmarketing pour saisir une opportunité de business. Donc encore une fois, les choses n’arrivent jamais à point nommé. Après, c’est à vous de savoir utiliser votre pouvoir de décision. Donc, retenez bien une chose, c’est que dans notre cerveau, on se dit toujours que c’est compliqué de créer une entreprise, alors qu’on est toujours à moins de 24 heures de créer notre prochaine entreprise à succès et on est toujours à moins d’une action de se lancer dans un nouveau business.

Je prends un exemple. Admettons que vous vouliez lancer un site e-commerce, que vous vouliez lancer un blog, que vous vouliez lancer quoi que ce soit, en fait, vous n’êtes qu’à une seule action pour commencer à démarrer votre business. Par exemple, peut-être que vous me suivez depuis un petit moment, Esteban, celui qui s’occupe des montages vidéos, etc. n’était qu’à une action d’avoir créé son business. Et il a créé son business, il s’est lancé dans son business.

Donc, retenez bien une chose, c’est que même si vous vous dites : « Je n’ai pas le temps, je n’ai pas ceci, je n’ai pas cela… », il ne vous manque qu’une seule action pour commencer à créer votre entreprise. Donc, démarrez maintenant avec la première action qui vous reste en tête, depuis des semaines, des jours pour laquelle vous vous dites « oui, mais il faut que je commence quand j’ai du temps ». Mais donnez-vous ce temps, faites-le tout de suite, je vous assure que vous n’êtes qu’à une seule action de vous lancer dans le business et quand on est lancé dans le business, forcément, on va tout de suite beaucoup plus vite que si on n’a pas démarré. Donc, lancez-vous dans le business et on avance tout de suite avec le prochain conseil.

Ayez un excellent service client

Il faut peu d’outils, voire des outils quasiment gratuits, pour se lancer dans le business : que ce soit le business en ligne ou le business physique en dur, mais il vous faut toujours un excellent service client. Et ce, pour plusieurs raisons. Peut-être que je vous ai déjà parlé du livre qui s’appelle The Lean Startup, je crois que c’est Eric Ries qui l’a écrit. Et en fait dans ce livre (que j’ai d’ailleurs utilisé à fond), il nous dit simplement qu’il faut lancer une idée et l’améliorer grâce au retour des clients. Je trouve ça super intéressant parce que si vous avez un service client qui est haut de gamme, ça vous permettra en fait d’aspirer les bons retours clients ou les mauvais retours clients sur lesquels vous pourrez travailler pour améliorer votre entreprise.

Donc, vous pouvez vous lancer sur internet ou vous pouvez vous lancer dans le business avec très peu d’argent comme nos amis Ari et Nick qui ont lancé des business avec moins de 100 dollars et qui, aujourd’hui, génèrent des millions de dollars de bénéfice par an. Comment est-ce que c’est possible ? Il existe plein d’outils totalement gratuits pour vous lancer dans le business, mais retenez bien une chose, votre qualité doit être au maximum, la qualité du service client doit être vraiment inébranlable. Elle doit être vraiment au top du top. Donc, une fois que vous avez compris ça, vous allez pouvoir améliorer votre produit en couplant, par exemple, les conseils du livre Lean startup.

Recrutez des personnes proactives

Le troisième conseil, c’est de recruter des personnes qui ont un tempérament proactif. En gros, ce que vous devez comprendre, c’est que si vous donnez les clés de votre business à des personnes qui ne sont malheureusement pas entreprenantes ou qui ne sont pas responsables de votre succès, qu’est-ce qui va se passer ? Il y a une chose qui est très triste dans le business, c’est si vous reposez toujours la faute sur les personnes avec qui vous travaillez, ou si, même vous en tant qu’entrepreneur, vous reposez la faute sur vos prestataires pour justifier que vous n’ayez pas réussi de… En fait, c’est très triste parce que si vous acceptez les responsabilités, ça veut dire que vous acceptez d’être le maître de votre changement.

Il y a beaucoup de gens qui me disent : « Je ne peux pas me lancer dans le business parce que… je ne peux pas me lancer parce que… », c’est très triste. Ces personnes-là vont malheureusement prendre beaucoup de temps pour se lancer ou vont peut-être se mettre des barrières psychologiques qui les empêcheront de se lancer.

Au contraire, il y a des personnes qui vont se dire : « Moi, je vais me lancer quoi qu’il advienne, ce n’est pas grave, il y a plein d’éléments qui sont contre moi, mais je n’en ai rien à faire parce que je saurais gérer ces situations et comme c’est moi le responsable, c’est moi qui ai décidé de me lancer, eh bien, c’est moi qui trouverais une solution ». Si vous êtes responsable, vous allez trouver des solutions.

De la même façon pour vos prestataires : si vous recrutez des prestataires qui n’ont aucune responsabilité, malheureusement votre entreprise n’aura pas le succès qu’elle aurait pu avoir, si vous aviez recruté quelqu’un qui prend des responsabilités. Mais forcément, qui dit responsabilité dit salaire. Donc, retenez bien une chose, encore une fois, ça revient sur le conseil précédent, ayez un service qui est vraiment haute gamme. Cela passe par avoir des prestataires haut de gamme et ça passe forcément par le fait de payer plus cher vos prestataires, mais ça passe aussi par une entreprise à succès. Donc ça, c’était le troisième conseil.

Maîtrisez votre croissance

Le quatrième conseil, c’est de maîtriser votre croissance pour ne pas avoir à surmonter de gros challenges. Je prends un exemple. L’année dernière, mon entreprise s’est lancée et en fait, ce que j’ai fait, c’est que j’ai suivi un plan d’action concret. C’est-à-dire que je me suis dit : « Je me suis formé pendant un moment, maintenant je sais certaines choses, je ne sais pas tout, mais je vais me lancer et exécuter énormément de choses que j’ai apprises ».

Qu’est-ce qui s’est passé ? Mon entreprise a fait un vrai carton. Mais c’était « un petit problème », un « petit challenge » parce que j’ai dû également maîtriser cette croissance. C’est-à-dire que je devais être très ouvert au fait de pouvoir recruter des personnes rapidement parce que mon nombre de clients a littéralement explosé. Comment est-ce que c’est possible ? Tout simplement, en trois actions :

– un, vous vous formez

– deux, vous établissez une stratégie concrète

– trois, vous appliquez.

Ne laissez personne venir tout le temps vous embêter dans votre business en vous disant : « fait ceci, fait cela, est-ce que tu as pensé à faire ça, est-ce que tu as fait ça… ». Si vous êtes tout le temps interrompu dans la croissance de votre business, vous n’allez pas croître. Alors que si vous vous formez une bonne fois pour toutes, que vous arrêtez de vous poser 150 000 questions, que vous définissez une stratégie concrète en fonction de ce que vous avez appris et que vous l’appliquez pendant une année, je vous assure que vous aurez littéralement une grosse croissance. Mais attention à savoir maîtriser cette croissance.

Je ne peux pas vous donner de conseils pour maîtriser votre croissance, parce que pour ma part, la seule maîtrise que j’ai eue là-dessus, c’est de recruter d’excellentes personnes qui m’ont aidé à surmonter notamment une avalanche de clients. Je remercie Christopher qui en a pris plein la tête à traiter, par exemple, plus de 60-100 e-mails par jour, pendant un petit moment. Donc, entourez-vous de personnes qui sont vraiment efficaces, ça vous permettra d’avoir vraiment une équipe de monstres et simplement d’avancer dans votre business et de maîtriser votre croissance.

Demandez des idées d’amélioration

Le cinquième conseil consiste à demander des idées d’amélioration, que ce soit à vos prestataires ou à vos clients. Pourquoi pas simplement à vos clients ? Tout simplement parce que vos clients n’ont pas une visibilité globale de votre entreprise. En gros, si vos clients veulent quelque chose qui pour vous, est impossible à appliquer, eh bien malheureusement, ce sera du temps perdu, de l’argent perdu, de l’énergie perdue. Alors que vos prestataires ont une visibilité directement avec vos clients, c’est-à-dire qu’ils savent ce que veulent vos clients. Et en plus de ça, ils ont une visibilité sur la façon dont fonctionne votre entreprise. Et donc, c’est là tout l’avantage que vous avez à demander de bons ou de mauvais feedbacks, à propos de votre entreprise en général, et ça, surtout, auprès de ceux qui travaillent pour vous. Parce qu’une fois que vous avez compris ça, vous pourrez avoir une rapidité d’implémentation des conseils que vous aurez obtenus vraiment beaucoup plus grande, et c’est ça, encore une fois, qui déterminera le fait d’avoir une entreprise à succès.

Sélectionnez les meilleurs conseils

Vous recevrez des dizaines, voire peut-être même des centaines de conseils pour améliorer la rentabilité de votre entreprise venant d’ici et là, de telles personnes, d’entrepreneurs à succès comme de gens totalement débutants, simplement passionnés. Malheureusement, il faudra sélectionner avec une grande attention les conseils que vous recevrez.

Pour ça, retenez bien toujours une chose : il vous faut savoir si la prochaine amélioration que vous ferez dans votre business va faire en sorte que vous gardiez vos plus gros clients. Si vous faites uniquement des choses qui sont faites pour que vos plus gros clients aient une meilleure expérience utilisateur ou tout simplement que vos clients dépensent plus, achètent plus souvent ou achètent moins souvent mais plus cher, alors, vous aurez une entreprise qui va croître.

Mais retenez bien une chose, n’appliquez pas un conseil simplement pour faire plaisir à quelqu’un. Retenez bien simplement que cela doit apporter de la valeur à vos plus gros clients. Si vous faites ça, vous attirerez de nouveaux gros clients.

Devenez décideur et propriétaire de votre entreprise

Le septième et dernier conseil consiste à passer en tant que décideur et propriétaire de votre entreprise et non plus en tant que directeur. J’en avais déjà parlé dans une vidéo précédente, c’est la différence entre homme-orchestre et chef d’orchestre. Admettons que vous vouliez lancer un business. Eh bien, si vous êtes dans votre business et que le jour où vous le lâchez, le business n’avance plus, vous êtes un homme-orchestre. C’est-à-dire qu’en fait, vous êtes à 100 % dans votre business et que votre succès est dépendant de votre présence. Donc, vous devez être présent pour que votre entreprise tourne.

Alors qu’ici, ce dont je vous parle, c’est que vous devez vous reculer de votre business et devenir quelqu’un qui dira oui ou non. Je vais vous raconter une petite histoire juste après. Mais, en gros, ce que vous devez saisir c’est que plutôt que de travailler dans votre entreprise, vous devez simplement avoir un pouvoir de décision. Donc, vous devez tout déléguer dans votre entreprise de sorte que vous n’ayez plus qu’une seule chose à faire dans votre entreprise, c’est dire oui ou non, aux propositions qui vous sont présentées.

Pour ça, j’aimerais juste vous raconter une petite histoire. J’ai un ami ici qui habite sur Malte qui est multimillionnaire. Un jour quand je l’ai rencontré, je lui ai dit : « Qu’est-ce que tu fais dans la vie ? » et il m’a dit : « Moi, je suis quelqu’un qui dit oui ou non ». Alors je lui ai dit : « – Comment ça ? – J’ai tellement tout délégué dans mon entreprise que tout le monde travaille pour moi et que je n’ai plus qu’à décider si oui on le fait, ou si non, on ne le fait pas ».

Donc, si vous voulez encore recevoir des dizaines et des dizaines de conseils, plus 101 idées de business pour démarrer votre entreprise rentable, vous avez un e-book totalement offert dans la description de la vidéo, si vous êtes sur smartphones et tablettes, et si vous êtes son ordinateur, il apparaît sur l’écran. Vous y trouverez 101 idées de business détaillées avec des liens à chaque fois vers des plans d’action concrets pour vous aider à appliquer tout ça et à avoir également un succès tels nos amis Ari et Nick. On se retrouve de l’autre côté.

Ciao !

Laisser un commentaire

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin