Générer plus de 1000€ par mois avec un business en ligne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Peux-tu monétiser ton blog avec l’affiliation ?

Peux-tu monétiser ton blog avec l’affiliation ?

Quand j’ai commencé à bloguer, je me suis assez vite intéressée à comment gagner de l’argent avec mon blog (que celle qui n’y a pas pensé me jette la 1ère pierre et file lire des articles plus utiles à son projet dans une autre rubrique ^^). J’ai donc étudié tout ce qui se faisait et catégorisé ça en 5 grandes manières de monétiser un blog (oui j’aime bien les classements, ça me rassure). L’affiliation m’a tout de suite fascinée par son côté simple et « gagnant-gagnant ». C’est d’ailleurs la 1ère chose qui m’a rapporté de l’argent quand j’ai monétisé mon blog : je garde un souvenir ému des 49 centimes de mon 1er mois avec le programme partenaires d’Amazon (j’ai d’ailleurs immortalisé ce souvenir dans un post Facebook qui passera probablement à la postérité).

Quand on pense « affiliation », on pense souvent à Amazon ou Zanox (on dit Awin maintenant) et on imagine une petite bannière dans sa barre latérale ou un article avec un lien produit. Mais c’est bien plus que ça (et ça peut rapporter bien plus que ça aussi. Mes 49 centimes ont pris quelques 0 derrière).

Alors si tu veux devenir riche facilement et partir vivre sur une île déserte aux plages de sable fin… euh… joue au loto (et explique-moi l’intérêt de passer ses journées sur la plage. Je veux dire, y a-t-il seulement le wifi là-bas ? Sérieux.). Mais si tu veux mieux comprendre comment tu pourrais vraiment gagner de l’argent avec l’affiliation, quelles options s’offrent à toi et quels sont les risques de cette méthode : lis ce qui suit (et jusqu’au bout, je balance mes chiffres).

Des infos pratiques sur l'affiliation : où s'inscrire, quel produits privilégiés et combien peut-on gagner.

Tu peux aussi lire mon article sur la monétisation par la publicité. Peut-être est-ce aussi fait pour toi.

L’affiliation qu’est-ce que c’est

Le principe de l’affiliation

L’affiliation consiste à toucher de l’argent lorsqu’un de tes lecteurs réalise une action en passant par un lien que tu as fourni. Généralement, l’action consiste à acheter quelque chose et la rémunération est un pourcentage du prix d’achat. Mais parfois c’est un somme forfaitaire non liée à la somme dépensée par le lecteur. Il arrive aussi que ce ne soit pas un achat qui soit rémunéré mais une inscription à un site (on parle alors de leads).

Ce qui est génial c’est que le prix d’achat n’est pas plus élevé pour ton lecteur que s’il était passé par un autre biais, simplement c’est la boutique avec qui tu es affiliée qui touche un peu moins. Tout le monde est gagnant :

  • Ton lecteur achète son produit ou service au prix « normal »
  • La boutique a gagné un client qui ne serait peut-être jamais venu chez elle (penses-y sérieusement si tu vends tes propres produits ou services)
  • Tu touches une commission pour avoir joué les intermédiaires

achat en ligne

Techniquement cela passe par des liens affiliés, c’est-à-dire des liens qui comportent un petit bout d’information permettant de tracer leur origine. Par exemple, si ton numéro d’affilié sur une boutique est aff17, l’URL affiliée pourra être www.superboutique.com/#aff17Chaque partenaire avec qui tu feras de l’affiliation te donnera le bout de code à ajouter ou le lien tout prêt.

A noter : Si ton lecteur achète autre chose que le produit dont tu as parlé, tu touches quand même une commission (donc quand tu suggères un livre à vendre sur Amazon, croise les doigts pour que ta lectrice préférée en profite pour se prendre une télé ^^ ).

L’affiliation permet de toucher de l’argent lorsqu’un lecteur réalise une action après avoir cliqué sur un lien dans un contenu. C’est la boutique qui paie une commission, pour le lecteur ça ne coûte rien de plus que s’il était passé par un autre biais.

Les différentes façons de relayer les contenus

Tu l’as compris, l’affiliation passe par des liens « trackés ». Ces liens peuvent être insérés dans tes contenus, comme tu le souhaites (et selon ce qui est autorisé par le vendeur avec qui tu t’affilies).

Sur la forme tu peux avoir tout type de lien (à faire toi-même ou fournit par la boutique partenaire) : sur du texte, une image, une bannière (comme une publicité)…

Ensuite tu pourras mettre ce lien, par exemple dans :

  • Un article ou une page (où tu parleras du produit ou de la boutique)
  • Un espace réservé de ton blog (barre latérale, footer… façon publicité)
  • Une newsletter à tes abonnés
  • Un post sur les réseaux sociaux (attention à vérifier les conditions générales de ton partenaire avant)

Le lien affilié peut s’insérer sous différentes formes dans toutes sortes de contenus. Il faut toutefois vérifier les conditions du partenariat avec le vendeur ou la plateforme d’affiliation.

Comment devenir affilié

Pour devenir affilié sur un produit ou une boutique, il faut s’assurer qu’un programme d’affiliation existe. Certaines marques ou vendeurs gèrent leur propre programme (si tu as des choses à vendre sache qu’il existe des plugins pour faire de l’affiliation sur WordPress). Le plus connu est Amazon, précurseur de l’affiliation avec son programme partenaire.

plateforme affiliation

Mais beaucoup de boutiques passent par des plateformes d’affiliation.

On peut citer par exemple :

Tu devras donc t’inscrire sur une plateforme et « postuler » auprès des boutiques qui t’intéressent.

A quoi prêter attention avant de se lancer

Avant de se lancer dans l’affiliation, attend d’avoir un blog avec quelques articles et un peu de lectorat. Ce sera plus crédible pour les vendeurs que tu contacteras mais aussi pour tes lecteurs qui n’auront pas l’impression que tu essaies de gagner de l’argent à tout prix.

Une fois que ton blog et toi êtes prêts, tu peux contacter les vendeurs avec lesquels tu penses avoir une affinité en terme de lectorat ou t’inscrire sur les plateformes où sont ces vendeurs si tu les connais déjà. Parfois ce sont eux qui viendront à toi et c’est plutôt génial (mais, crois-en mon expérience ça ne veut pas dire que ça marchera mieux 😉 ).

Reste honnête avec toi-même et tes lecteurs : parle de produits que tu as testés ou dont tu es sûre de la qualité si tu ne peux pas les essayer toi-même (et dans ce cas-là indique-le). Cherche également le meilleur prix pour tes lecteurs même si, du coup, ton pourcentage sera moindre.

photos produit

Avant de foncer tête baissée, vérifie et compare si possible :

  • Le pourcentage que tu peux toucher sur les ventes évidemment
  • Les conditions de tracking (par exemple : les URL sont suivies grâce à un cookie, si celui-ci n’est valable que 3 jours tu risques de ne pas faire beaucoup de ventes car certaines personnes prennent leur temps avant de valider leur panier)
  • Les conditions de reversement, il y a souvent des sommes minimales à atteindre et les paiements peuvent se faire attendre un long moment. Il vaut donc mieux se concentrer sur un petit nombre de plateformes (quand le cumul des sommes entre boutiques est possible).
  • Les boutiques présentent sur une plateforme afin d’aller là où tu as le plus de chances de trouver des partenaires pour ton site.

Avant de se lancer dans l’affiliation, il faut déjà avoir un blog un peu en place avec une petite communauté. Il vaut mieux faire attention aux conditions d’affiliation (pourcentage des ventes, mode de tracking, conditions de versement…). Surtout il faut se donner une ligne de conduite afin d’être 100% honnête avec ses lecteurs et soi-même.

Faut-il indiquer qu’un lien est affilié

J’ai passé pas mal de temps à écumer le net pour trouver une réponse claire à cette question. Conclusion : je n’ai trouvé aucune obligation légale à ce sujet. Autant il est clair qu’il faut déclarer les articles sponsorisés afin de ne pas faire de publicité déguisée, autant pour l’affiliation c’est moins net.

L’article L121-4 du Code de la consommation indique en effet qu’une pratique commerciale est trompeuse, notamment quand on utilise « un contenu rédactionnel dans les médias pour faire la promotion d’un produit ou d’un service alors que le professionnel a financé celle-ci lui-même, sans l’indiquer clairement dans le contenu ou à l’aide d’images ou de sons clairement identifiables par le consommateur ».

On peut dire que même si l’on fait généralement la promotion d’un produit pour lequel on est affilié, elle n’est pas financée par la marque ou la boutique. Ce sont les ventes qui sont rémunérées (ou les leads), pas la promotion… En clair : on n’a pas été payée pour en parler.

En parlant d’articles sponsorisés, si tu veux tout savoir sur le sujet, j’ai écrit cet article.

blog afiliation

Maintenant à chacune de voir comment elle se sent par rapport au fait de toucher une rémunération sur les ventes d’un produit dont elle parle.

Tu peux vouloir jouer la transparence à 100% et indiquer clairement à chaque partage que les liens sont affiliés (et rappeler ce que cela signifie pour les néophytes). Certains lecteurs seront ravis de passer par ces liens afin de te faire gagner un peu d’argent sans que ça ne leur coûte rien de plus. D’autres pourront remettre en cause ton objectivité et ne pas passer au stade achat…

Tu peux aussi ne rien dire. Tant que tes avis sont honnêtes et que tu peux te regarder dans la glace le matin… 😉

Attention, toutefois à bien lire les conditions d’utilisation des plateformes d’affiliation que tu utilises : Amazon, par exemple, spécifie bien qu’il doit être indiqué sur le site affilié qu’il participe à son programme d’affiliation. Pour en savoir plus sur les conditions drastiques d’utilisation d’Amazon, je t’invite à lire cet article.

Enfin, n’oublie pas que dès qu’on gagne de l’argent avec son blog, on a des obligations légales.

Personnellement, j’indique que je fais de l’affiliation dans mes mentions légales et sur ce blog j’ai 2 couleurs différentes pour souligner les liens selon qu’ils sont affiliés ou pas (jaune = normal, bleu = affilié). J’explique ce code couleur sur ma page A propos. Sur mon autre blog, je ne l’indique pas toujours, par oubli (et flemme) et parce que ça vient parfois comme un cheveu sur la soupe. J’ai dans l’idée de revoir ma charte graphique dans les semaines à venir, j’en profiterai pour établir un code couleur aussi. Mais honnêtement, je n’ai aucun mal à me regarder dans la glace le matin : en 3 ans de blogging je n’ai jamais parlé de produits ou services que je ne trouvais pas utiles pour tout ou partie de mes lecteurs ou qui ne correspondait pas à mes valeurs (même quand l’offre d’affiliation était alléchante).

Il n’y a pas d’obligation légale concernant les liens affiliés, par contre tu peux te sentir une obligation morale de l’indiquer. Attention également aux conditions d’utilisation bien précises de certaines plateformes.

Combien peut-on gagner avec l’affiliation ?

Contrairement à la publicité dont les revenus sont en majorité liés à ton trafic, les revenus de l’affiliation vont plutôt être liés à :

  • L’engagement de ta communauté : si tu es très influente, tu as de grande chance de convaincre plus de monde d’acheter quelque chose dont tu parles. Idem si tu as un blog au sujet très précis (blog « de niche ») dont les lecteurs sont prêts à dépenser de l’argent par rapport à cette thématique.
  • Le type de produits dont tu vas parler : avec le même pourcentage de commissions, tu toucheras plus en permettant la vente d’un appareil photo à 400 euros que d’un livre à 5 euros. Il y a aussi des produits qui se vendent mieux par internet que d’autres, ou qui « parleront » plus à ta communauté.

Malgré tout, bien entendu, plus tu auras de trafic, plus tu as de chances de générer des clics et des ventes (ou des leads). Mais tu peux gagner 2 fois plus qu’une autre blogueuse avec 2 fois moins de trafic.

Les revenus envisageables vont vraiment varier selon que tu fais de :

  • L’affiliation sur des produits physiques : Tu toucheras généralement de 5 à 10% du prix d’un produit, parfois 20%. On trouve ce genre de produits sur les plateformes que j’ai citées plus haut.
  • L’affiliation sur les produits dématérialisés : Les commissions vont souvent de 30 à 50%, parfois 100% sur des produits d’appel (l’objectif du vendeur est plus de fidéliser un nouveau client). On trouve généralement ces produits directement auprès des vendeurs (autres blogueurs dans ta thématique par exemple).
    Il existe également des plateformes spécialisées en produits dématérialisés mais on y trouve des contenus souvent très très moyens, à moins d’être fans de vendeurs de rêve en marketing, santé, sexualité, finance et dressage d’animaux (un peu comme les marabouts hyper-polyvalents mais avec un chien qui fait le beau en plus). Si tu as envie de jeter un oeil, les 2 plus connues sont Clickbank (plateforme américaine donc des frais importants et peu de contenus en français) et 1tpe.

Je ne dis pas que tout est à jeter sur ces plateformes mais je préfère connaître les produits et les vendeurs avant de penser à en vanter les mérite à mes lecteurs…

affiliation produit monetisation

Pour te donner quelques chiffres, sur mon autre blog je fais de l’affiliation essentiellement avec Amazon, Awin et Affilae pour les produits physiques (livres, jouets et box créatives surtout) et avec des partenaires blogueurs qui vendent leurs propres produits dématérialisés (formation en ligne, fichiers à télécharger).

Mes revenus sont très fluctuants puisqu’ils dépendent des sorties de produits de mes partenaires (dans le cas des formations notamment) et des occasions (à Noël les ventes de jouets cartonnent, au mois d’août beaucoup moins bizarrement). Sur les 18 derniers mois j’ai gagné de 29 à 2652 euros selon les mois (c’est ce qu’on appelle de sacrées fluctuations n’est-ce pas !?). Si je ne comptais que sur l’affiliation de produits physiques je dépasserais rarement les 100 euros mensuels, ce qui est bien moins que ce que m’apporte la publicité sur le même blog (mais j’ai beauuucoup de trafic et une thématique qui ne prête pas à des achats coûteux).

Enfin, à noter que le risque de l’affiliation, en plus des fluctuations de revenus éventuels reste la possibilité de perdre sa source de revenus du jour au lendemain, si le partenaire met la clé sous la porte ou décide que tu n’as pas respecté ses conditions d’utilisation. Comme toujours en matière de monétisation, je préconise de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

L’affiliation peut donc rapporter de jolies sommes, en particulier si tu as une communauté bien ciblée qui te fait confiance et à qui tu proposes de bons produits virtuels ou des produits « haut de gamme ». Toutefois, il faut garder à l’esprit que les revenus sont rarement réguliers et que tu restes dépendante d’un tiers qui peut mettre fin au partenariat d’un jour à l’autre.

Si tu monétises ton blog avec l’affiliation, fais-nous un petit retour d’expérience en commentaire : quelles plateformes, quelles méthodes, quels résultats… ?

Laisser un commentaire

webinaire agence webmarketing

Profitez maintenant du meilleur Webinaire composé des secrets et stratégies que personne ne vous dévoilera, rejoignez maintenant plus de 24.500 entreprises qui ont profité des secrets.

Partagez cet article avec vos amis

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin