53 choses que j’aimerais savoir avant de commencer un blog – Ce que vous pouvez utiliser pour augmenter le vôtre à 225,000 visites / mois, comme nous l’avons finalement fait

53 choses que j’aimerais savoir avant de commencer un blog – Ce que vous pouvez utiliser pour augmenter le vôtre à 225,000 visites / mois, comme nous l’avons finalement fait

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest

Marc Koralt
Je suis le Webmaster et le Webmarketeur du site Web-maniac. Mon but est de vous dévoiler tous mon savoir à travers un blog interactif de qualité.

Nous suivre :

Commencer un blog pour la première fois est une expérience étonnante, mais intimidante.

Penser que les gens vont réellement lire – et même partager – quelque chose que vous avez écrit. C’est un sentiment unique que je ne peux décrire.

Mais il n’y a pas que des arcs-en-ciel et des papillons. Commencer un blog est un travail difficile, et il y a beaucoup d’embûches en cours de route. Surtout si c’est ta première fois.

Nous avons dressé une liste complète de 53 choses que nous aurions aimé savoir avant de commencer nos premiers blogs. De cette façon, vous n’aurez pas à faire ces erreurs vous-même !

Mais qui sommes-nous exactement, n’est-ce pas ? Eh bien, ce poste est un travail de groupe. Trois blogueurs y participent et partagent leurs meilleurs conseils sur le sujet.

Alors, prenez un café et devenez confortable, nous sommes sur le point de passer en revue tout ce que nous avons appris au cours des 5 dernières années et plus. Amusez-vous bien !

 

53 choses que j'aimerais savoir avant de commencer un #blog - utilisez-les pour augmenter le vôtre à 225,000 visites /mois Cliquez pour tweeter

44 choses que j'aimerais savoir avant de commencer un blog

 

Mais avant de commencer, si vous êtes intéressé par un guide complet et sans retenue sur la façon de commencer un blog, nous avons ce qu’il vous faut. Il s’agit d’une visite complète, de rien du tout à un blog en direct optimisé, sécurisé et prêt à accueillir vos lecteurs. Le guide a été rédigé sur la base de notre expérience de développement de ce blog (qui compte maintenant plus de 15.000 lecteurs mensuels). Et c’est 100% gratuit.

 

 

53 choses à savoir avant de commencer un blog….

Nous allons tout couvrir, de l’écriture au référencement, en passant par la conception d’images, le marketing, l’hébergement, les outils, la sécurité et bien d’autres choses encore.

Mais, comme c’est probablement la partie la plus importante de nombreuses carrières, commençons par le référencement.

Plus spécifiquement, parlons de la facilité avec laquelle le référencement est vraiment facile, et des erreurs courantes que les gens font lorsqu’ils démarrent un blog.

 

 

 

 

 

 

Matthieu Tran-Van
Matthieu Tran-Van travaille dans le marketing digital depuis plus de 10 ans, et aujourd'hui chez Google. Depuis plusieurs années maintenant, il conseille les entreprises françaises sur leur stratégies online. Il édite également un blog éponyme, classé dans le top 30 des blogs marketing en France.

1- Comment bien commencer un blog en 2019?

ETAPE 1 : Bien choisir sa niche
Avec la profusion de contenus et de blogs qui existent sur la toile, choisir le bon créneau est plus important que jamais. Pour cela, il vous faut trouver la niche qui est au croisement entre:
– Vos passions (sans passion, il est peu probable que vous teniez sur la longueur)
– Ce qu´attendent vos lecteurs cibles (faire une enquête auprès de gens qui pourraient être vos lecteurs est un bon point de départ)
– La valeur ajoutée unique que vous pouvez apporter (par exemple si vos concurrents traitent mal le sujet, ou si vous pouvez adopter un ton et un style différent, ou si votre job fait de vous un « insider » du secteur, etc.)


ETAPE 2: Oser se lancer et produire sans relâche
On peut rêver longtemps de son blog, mais ce qui compte vraiment, c´est de le lancer. Aussitôt que possible, mettez vous à produire votre contenu, et publiez le. Faites vous plaisir avec les formats; si écrire n’est pas votre tasse de thé, essayez de réaliser des vidéos ou des podcasts. Si vous avez des talents graphiques, amusez vous à réaliser des infographies ou de belles présentations slideshares. Il vous faut absolument trouver la formule qui vous permette:
– D’être productif (produire du contenu va devenir une activité à part entière, donc autant savoir comment « l´industrialiser » le plus tôt possible)
– D’être motivé pour continuer à produire sur la durée (c’est-à-dire pendant des années)
– De satisfaire à 110% vos lecteurs (pour qu´ils s’abonnent, vous suivent et vous recommandent)


ETAPE 3 : Passer 3 fois plus de temps à promouvoir votre blog qu´à produire du contenu
C’est une vieille technique, mais qui reste encore d’actualité, surtout quand on lance un nouveau blog. A cette étape, il va falloir vous faire connaître par tous les moyens pour faire décoller votre courbe de trafic.
Soignez et optimisez votre SEO avec une rigueur inébranlable.
Faites vous connaitre avec des articles invités de très haute qualité
Engagez directement avec les influenceurs de votre secteur pour monter des partenariats
Participez avec votre blog à des concours / des évènements en lien avec votre niche
Parler de votre blog dans toutes les occasions (conférences ou interview, au travail, à des clients…)

 

 


2- Quelles sont les tendances ou la suite du Blogging dans les années à suivre.
Difficile de prévoir avec justesse le futur du Blogging. Beaucoup s’y sont essayé dans le passé, avec un succès mitigé. Mais si je devais anticiper les principaux leviers du changement pour les années à venir:

Des blogs de plus en plus spécifiques
Par définition, le monde du Blogging est diverse, étendu et fragmenté. Quand on voit certains concept émergents – et même parfois farfelus comme dick latte, ou bread face – on se dit bien que le blog de demain ne sera pas généralisé, mais au contraire, très pointu sur une thématique donnée.

La valeur de l’authenticité sera plus importante que jamais
Plus que jamais, les gens consulteront le contenu de blogs pour leur authenticité. Le ton, le style, les idées… Le blog aura plus que jamais besoin de personnalité pour continuer à séduire.

Des contenus différents, pour des usages différents
Les véhicules de contenus – aujourd’hui Google et les réseaux sociaux- sont aussi amenés à évoluer. Avec la position 0, l´usage croissant de la voix ou la personnalisation à outrance, j’imagine que les blogs de demain auront des contenus différents: tantôt courts et utiles, tantôt longs et fouillés, tantôt interactifs et personnalisés, tantôt figés et construit pour le long terme…

Des formats diversifiés pour mieux percer
Dans la même veine que le point du dessus, je crois personnellement que les blogueurs de demain utiliseront des formats diversifiés. Quand on voit par exemple le boom des podcasts ou de la vidéo, on se dit quíl existe encore de la place pour de nouveaux éditeurs qui sauront maîtriser ces formats.

 

 

 

 

 

Olivier Andrieu
Je m'appelle Olivier Andrieu et je suis Consultant SEO indépendant dans le domaine de l'Internet, créateur de la société Abondance en 1996 et du site www.abondance.com. Abondance est un site d’information et d’actualité sur le SEO (référencement naturel) et les moteurs de recherche web depuis 1998.

1- Comment bien commencer un blog en 2019? 3 étapes épiques.

Tout d’abord, être passionné par ce que l’on a envie de dire et les messages que l’on désire véhiculer. Il n’y a sinon pas de solution de pérennité, le blog s’arrêtera très vite. Ensuite, avoir envie de partager sa passion avec le plus grand nombre. Le partage est essentiel sur Internet et le blog en est l’un des vecteurs de communication indispensables. Et ensuite, comprendre les intentions de recherche des futurs visiteurs et y répondre de façon claire et efficace. Cela n’a l’air de rien, mais c’est un vrai travail… Si Winston Churchill avait tenu un blog, il l’aurait dit : « Un blog, c’est du sang, du labeur, des larmes et de la sueur » ! Car il faut durer dans le temps et c’est certainement le plus difficile !

 

2- Quelles sont les tendances ou la suite du blogging dans les années à suivre.

Peu importe finalement, car on est là dans la science-fiction. Les outils évoluent et on verra bien ce qu’il sera possible de faire dans quelques mois ou quelques années. Là n’est pas le plus important. C’est le fond qui fait le succès d’un blog. Ou pas. La forme reste bien sûr importante, mais elle s’adapte au fil du temps. Il faut évidemment rester en veille à ce niveau. Mais si vous n’avez pas le fond, la forme ne vous sauvera pas, et encore plus sur la durée. La forme n’est que la continuité du fond, en d’autres termes. Donc l’essentiel, comme dit précédemment, tient en trois mots : Passion, Partage et Intuition !

 

 

 

Anaïs Villelongue
Passionnée par le web et l'entrepreneuriat, j'ai lancé il y a plus de 5 ans BeinWeb maintenant, un blog pour aider tous les entrepreneurs passionnés, et autres web-débutants, à donner de la visibilité à leur activité sur Internet. Plein d'astuces et de bons conseils pour booster votre activité sur le web et vivre enfin de votre passion !

1- Comment bien commencer un blog en 2019

Google a toujours aimé les blogs. Parce qu’ils ont beaucoup de contenu, qu’ils sont constamment mis à jour et qu’ils utilisent le texte (qui est le format le plus facile à indexer). Cette relation dure depuis longtemps et c’est là que les stratégies internet restent centrées.

Si vous vous apprêtez à lancer votre blog, veillez avant tout à bien l’optimiser pour son référencement. Sachez que Google reste la principale source de trafic d’un bon blog. Google a besoin de réponses pour des sujets infinis. Les blogs ont pour mission de les offrir. Et les assistants vocaux suivent le même schéma de question/réponse.

De la même manière, votre blog ne pourra trouver sa place en 2019 sur Google que si vous vous positionnez en tant qu’en expert. Avant d’acheter des produits, les utilisateurs doivent répondre à de nombreuses questions. Google est le moyen de les résoudre. Mais votre blog devra apparaître en première ligne. Avec toutes les options proposées par le digital et le marketing de contenu, l’important ne sera pas de faire comme tout le monde, mais de vous différencier par la qualité de votre contenu.





2- Quelles sont les tendances?

Aujourd’hui, le blog est passé de centre névralgique de la communication à un simple complément. Par exemple, Twitter en 2009 avait simplement du texte. Aujourd’hui, nous y voyons des images, des vidéos, des gifs … des formats natifs en plein essor qui ont beaucoup plus d’impact sur ces réseaux. De plus, de nouvelles fonctionnalités telles que les « stories » ou émissions en direct sur Instagram et Facebook nous obligent à générer chaque jour un contenu natif et original sur ces réseaux.

Les liens texte (qui redirigent vers les blogs) ont été le format le plus pénalisé par les algorithmes et également par les utilisateurs.
Nous trouvons chaque fois moins de motivation à quitter l’application, charger une autre page dans notre navigateur et lire un long texte…

Dans votre stratégie, n’essayez pas donc d’utiliser le blog pour des choses dans lesquelles une vidéo « live » fonctionnerait mieux, mais le blog vous permettra de mélanger plusieurs formats. Parfois, une vidéo gagne si nous la complétons avec du texte. Votre blog pourra également vous aider à diffuser des contenus plus complexes.

Enfin, il y a de plus en plus de réseaux, de canaux et de formats et il semble que tout ce que nous publions soit perdu dans la masse.Votre blog pourra vous servir non seulement pour créer du contenu original, mais également pour collecter et organiser vos différentes publications. Vos visiteurs apprécieront de pouvoir trouver tous vos contenus au même endroit!

 

 

 

 

Louis-Philippe Dea
J'ai fondé une agence en conception web en 2008 pour récemment prendre davantage un virage vers la création de sites web et de blogs personnels à revenus. J'aime bien aussi la formation, l'enseignement. Et plus personnellement, je suis passionné de santé, d'hygiène de travail et de yoga.

 

1 – Comment bien commencer un blog en 2019? 3 étapes épiques.

Étape 1 : Trouver les bon sujets. À mon avis, tu n’as pas le choix de commencer par un travail d’introspection pour découvrir LE ou les sujets qui te passionnent le plus et sur lesquels tu aimerais bossé, et ce, même si tu n’étais pas rémunéré. C’est ce qui va garder ta flamme en vie dans les moments difficiles de ton projet, car crois-moi, il y en aura! 🙂

Étape 2 : T’instruire. T’instruire sur les plateformes disponibles, t’instruire sur tout ce que ça représente comme effort pour démarrer un blog (une business en fait), t’instruire sur la compétition, etc.

Étape 3 : Just go for it. Y aller! Faire le grand saut, mettre les mains à la pâte, l’épaule à la roue. Il n’y a pas de recette magique. Passion, travail et rigueur.




2 – Les tendances du Blogging en 2019

Pour connaître les tendances, j’aime bien avoir « the big picture » de l’algorithme de Google en matière de référencement web. La qualité de contenu est maître et je crois que de plus en plus, créer un lien personnel avec tes lecteurs est essentiel pour la réussite d’un projet. Personnellement, je ne penche pas assez sur la puissance et la portée de la création de vidéos, qui prend de plus en plus de place en marketing web.

 

 

 

 

Rudy Viard
Rudy Viard est auteur du blog Webmarketing Conseil (275 000 visiteurs par mois) et accompagne les prestataires de services (agences, cabinets, consultants, coachs...) dans leur stratégie de création de trafic, de génération de prospects et d'attraction de clients sur Internet.

Comment commencer un blog en 2019

Lancer son blog en 2019 nécessite plus d’efforts que lorsque j’ai commencé à bloguer professionnellement autour de 2014/2015.

La concurrence s’est accrue et surtout la qualité des publications s’est nettement améliorée.

Un post correct pouvait souvent attirer sans trop d’effort des centaines de visiteurs par mois quand aujourd’hui un article devra nécessairement être plus long, intéressant, structuré et illustré pour :
– Avoir une chance de se positionner dans les 1ères positions sur Google
– Générer des partages sur les réseaux sociaux
– Susciter l’intérêt de l’audience que vous ciblez

 

 

Voici mes conseils pour vous lancer :

1. Validez l’objectif de votre blog :

Un blog destiné à partager une passion auprès d’une poignée de proches n’a absolument rien à voir avec la structure d’un blog destiné à vendre des formations en ligne ou à générer des prospects et des clients pour votre entreprise.

Avant de vous lancer dans la rédaction d’articles, validez l’objectif final de votre blog, cela vous permettra de définir les tâches prioritaires à mettre en place et d’évaluer si effectivement votre blog contribue à cet objectif.

 

2. Ciblez une audience précise :

Il est très facile de publier pendant des années sans résultats si vous ne savez pas très exactement quelle audience vous souhaitez attirer et quels sont ses problèmes, besoins, désirs, blocages.

Plus précis vous serez et plus souvent vous toucherez la bonne audience (ne vous inquiétez pas, vous attirerez toujours aussi des touristes).

 


3. Définissez la thématique de votre blog :

Le techniques de référencement et d’Inbound marketing se sont largement popularisées. Sans focus sur une thématique spécifique, vous n’attirerez qu’une audience « généraliste ».

Nichez au maximum pour devenir le spécialiste de votre segment.

 


4. Positionnez votre stratégie de contenus :

De nombreuses thématiques sont déjà encombrées de concurrents. Il est toujours possible de percer en faisant mieux.

Pour autant, des stratégies de contournement peuvent vous aider à décoller plus rapidement.

Exemple : Produire des articles longs quand vos concurrents font court.
Produire des vidéos quand vos concurrents sont uniquement focalisés sur les contenus texte
Produire des infographies quand vos concurrents se mettent à intégrer la vidéo…

 


5. Jouez la carte du multicanal :

Mettre ses œufs dans le même panier est toujours dangereux.

Il suffit qu’un acteur change ses règles (comme Facebook voici quelques années) ou qu’un concurrent plus agressif vous marginalise pour que vous perdiez le fruit de votre travail.

Sans vous disperser en étant présent partout (mais puissant nulle part), dominez 1 à 2 canaux de communication complémentaires que ce soit en développant une liste d’abonnés email ou en testant de nouveaux réseaux sociaux émergents.

 

 

6. Faites les bons choix techniques :

Ne vous trompez pas lors de la création de votre blog :
– Réservez un nom de domaine propre et qui vous appartienne.
– Achetez votre propre hébergement (et donc ne faites pas héberger votre blog sur une plateforme)
– Installez WordPress sur votre hébergement
– Choisissez un design professionnel (même si vous aurez le temps de le changer avec le temps)

 



7. Ne lâchez pas :

Le blogging nécessite du temps, de la récurrence et de la patience avant de porter ses fruits.

N’abandonnez pas au bout de 6 mois. C’est le temps minimal pour obtenir vos premiers résultats.

J’explique plus longuement comment démarrer sur Internet dans ce guide.

 

 




2. Quelles sont les tendances ou la suite du blogging dans les années à suivre.

Le blogging va devenir de plus en plus concurrentiel.

Donc nous allons assister (c’est déjà le cas en fait) :
– A une professionnalisation des techniques de blogging
– A des contenus de plus grande qualité et en plus grande quantité
– A des stratégies de contenus plus complexes mêlant texte + vidéo + visuels + audio…
– A des blogs de plus en plus spécialisés

 

 

 

 

Benoît Lefèvre
Responsable marketing chez neocamino, il accompagne les TPE / PME, indépendants et entrepreneurs à trouver des clients par internet.

1) 3 étapes pour bien commencer un blog en 2019
Le blog doit être pensé dans un objectif business. C’est un moyen très efficace pour se positionner dans les premiers résultats de Google sur des mots-clés en lien avec son expertise. Avec du contenu de qualité, on donne confiance au lecteur et on valorise son savoir-faire. En ajoutant des CTA contextualisé (en lien évident avec le contenu), on peut générer rapidement un nombre de leads important et qualifié.
Le blog doit mixer les formats. Aujourd’hui, on doit pouvoir diffuser des articles enrichis avec de la vidéo, des infographies, des podcasts, des schémas, des graphiques, des galeries photos…



2) Les tendances ou la suite du Blogging dans les années à suivre
Les gens prennent de moins en moins le temps de lire donc les articles seront de moins en moins lu. Nous entrons dans une consommation rapide des contenu et il faudra s’adapter à ces nouveaux usages des internautes. Nous devrons privilégier le snack content avec des vidéos de 30 ou 40 sec simples et claires, ou des infographies pour simplifier la lecture rapide de données complexes… tout en continuant à rédiger du contenu pour être identifiable par les moteurs de recherche, à moins que les techniques d’indexation évolue en fonction des médias ou outils utilisés.

 

 

 

 

 

Neil Patel
Il est le co-fondateur de Neil Patel.com. Le Journal de Wall Street le qualifie d'influenceur de premier plan sur le Web, Forbes dit qu'il est l'un des 10 meilleurs spécialistes du marketing, et le Magazine d'Entrepreneur dit qu'il a créé l'une des 100 entreprises les plus brillantes. Neil est un auteur à succès du New York Times et a été reconnu comme l'un des 100 meilleurs entrepreneurs de moins de 30 ans par le président Obama et l'un des 100 meilleurs entrepreneurs de moins de 35 ans par les Nations Unies.

C’est vraiment incroyable qu’Aymane ait réussi à contacter le meilleur Webmarketer au monde, il m’a dit qu’il prépare un article sur le succès d’avoir contacté Neil Patel pour ce roundup. J’espère que ma traduction va vous plaire.

Étape 1 : Choisir un créneau assez grand
À moins d’être bien financé, vous devez choisir un créneau. Il est trop difficile de concurrencer des sites comme Wikipedia et New York Times. Ils sont bien financés et sont capables de produire d’énormes quantités de contenu à partir de contributeurs, petits et grands.

Et si votre niche est trop petite, il vous sera difficile d’augmenter votre trafic et de lancer votre blog car il n’y aura pas assez de gens intéressés par ce que vous bloguez.

Lorsque vous essayez de trouver un créneau, utilisez Google Trends. Assurez-vous de choisir un créneau qui est plus grand que le « marketing numérique » mais plus petit que la « nutrition ».

 

 

 

Étape #2 : Ne vous contentez pas d’une seule plate-forme
Je sais que je vous ai dit que vous deviez utiliser WordPress comme plateforme de blogging, mais cela ne devrait pas s’arrêter là. Pourquoi ne pas aussi utiliser Medium, Tumblr, LinkedIn et même Facebook ?

Ce sont toutes des plates-formes sur lesquelles vous pouvez réutiliser votre contenu.

Le Blogging est compétitif, vous devrez donc diffuser votre contenu sur autant de plateformes que vous le souhaitez pour vous assurer d’obtenir le maximum de visibilité.

La mise en place de comptes sociaux à travers les différentes plateformes est vraiment importante. Assurez-vous que l’image de marque et l’imagerie sont les mêmes pour tous et essayez de générer des adeptes en suivant ces étapes pour que lorsque vous commencez à produire du contenu unique, vous ayez des endroits à promouvoir.

 



Étape #3 : Contrôlez votre destin

Google ne pénalise pas les contenus dupliqués. Mais cela ne veut pas dire que vous devez simplement publier votre contenu sur toutes les plateformes sans y penser.

La seule plate-forme qui n’a pas d’algorithme dont vous devez vous soucier est votre propre blog. Facebook, Medium, Tumblr et LinkedIn ont tous des algorithmes que vous ne pouvez pas entièrement contrôler.

Toujours créer un lien vers votre site lorsque vous postez sur ces autres plates-formes.

D’autres plateformes comme Facebook ne vous permettent pas de générer facilement des revenus si vous gardez vos lecteurs sur leur plateforme.

 

 



Tendance du blogging en 2019  → Le blogging, c’est à la fois « vous » et « moi ».
Le blogging est quelque chose qui est censé être informel. Personne ne veut lire un essai ou un livre blanc.

Les gens veulent lire des histoires. Ils veulent participer à une conversation, et la façon la plus simple de le faire est d’utiliser les mots « vous » et « je » dans les articles de votre blog.

Ce simple changement vous aidera à établir un lien plus profond avec vos lecteurs. Un lien plus profond signifie une meilleure monétisation à l’avenir.

 


→ Toujours poser des questions
A la fin de chaque billet de blog, posez toujours une question. Si vous ne posez pas de question, les gens ne sauront pas quoi faire ensuite.


En posant une question, une partie de vos lecteurs y répondra en laissant un commentaire. Cela augmentera l’engagement, ce qui, encore une fois, facilitera le lancement d’un blog sur le long terme.

 

 

 

 

Nicolas Daudin
Nicolas Daudin, le blogueur d'ABC Argent, qui a aidé depuis 2014 plus de 7 millions de personnes à économiser de l'argent, améliorer leurs finances personnelles et trouver des idées originales pour gagner de l'argent.

1 – Avant toute chose, pour moi, le plus important, c’est de choisir une thématique qui remplit ces 3 critères: la thématique vous intéresse, elle intéresse plein de monde et elle n’est pas encore saturée.

De nos jours, beaucoup de gens se lancent dans des blogs de marketing digital, de développement personnel ou de lifestyle/santé. Ce sont des sujets qui intéressent beaucoup de monde mais … ils sont ultra saturés, et l’effort à fournir pour vous faire connaître sera bien plus important que pour d’autres thématiques.

Ensuite, il faut absolument vérifier qu’on aime écrire. Un blog, c’est beaucoup de temps passé à rechercher des informations, la contraster, la synthétiser, et écrire. Surtout au début, l’écriture c’est le coeur du blog. Car si vos articles sont de mauvaise qualité, ou trop courts, ou pas intéressants, personne ne les partagera, personne ne les trouvera sur Google, et vous n’aurez aucun trafic.

Et enfin, vous devez nouer des relations de qualité avec d’autres personnes dans la même thématique que la vôtre. Ces personnes pourront ainsi relayer vos articles, vous pourrez les interviewer sur votre blog, vous pourrez même collaborer ponctuellement sur des opérations promotionnelles.

 

 

2- Les gens cherchent toujours de l’information écrite sur plein de sujets, donc le blogging a encore de belles années devant lui.

Cependant, faites attention. Les générations les plus jeunes vont directement sur Youtube pour chercher de l’information, ou sur Facebook. Au final, se lancer dans le blogging dépendra de la thématique que vous choisissez.

Il y a des sujets qui semblent bien plus appropriés pour Youtube. À titre personnel, j’ai remarqué que dans ma thématique la nombre de recherches mensuelles sur Google a baissé ces dernières années… et qu’il y a 10 fois plus de recherches mensuelles sur Youtube!

À tel point que j’envisage parfois de lancer un canal Youtube 😉

 

 

 

 

 

 

 

Lucie Rondelet
Lucie Rondelet, blogueuse professionnelle, j'ai lancé 3 blogs cette année : Formation-Redaction-Web.com (pour aider mes lecteurs à devenir rédacteur web SEO freelance ou à optimiser leurs contenus rédactionnels pour Google), LaRedacduweb.fr (une plateforme de rédacteurs web gratuite) et Celles-Qui-Osent.com, un tout nouveau site sur le web entreprenariat au féminin. Mon premier blog (FRW) a décollé en 5 mois, en moins d'un an j'ai plus de 250 élèves et un CA à 6 chiffres. Les témoignages de mes élèves me boostent et m'encouragent à continuer.

1- Comment bien commencer un blog en 2019? 3 étapes épiques.
Première étape : Choisir un sujet de blog qui nous fait vibrer : inutile de se lancer dans le blogging si la démarche est superficielle ! Ceux qui créent des blogs pour gagner de l’argent ont tendance à échouer tandis que ceux qui les créent par passion réussissent. La réussite d’un blog dépend du lien que l’on crée avec une audience, sans passion, il n’y a pas d’enthousiasme ni d’émulation !
Deuxième étape : optimiser ses articles pour le référencement naturel sur Google (ma spécialité ! ;-))
Troisième étape : développer son réseau pour se faire connaître.

Voilà selon moi les 3 ingrédients principaux d’un blog qui marche. S’il y a la passion, un minimum de technique et du partage, alors, ça ne peut que marcher (à condition évidemment que le blog soit « monétisable »).

2- Quelles sont les tendances ou la suite du blogging dans les années à suivre.
Je pense que le blog est une base solide, mais que les blogueurs doivent impérativement travailler leur écosystème. Avoir une chaîne YouTube me semble indispensable par exemple, les followers doivent savoir comment on parle, quelle énergie on dégage, c’est cette rencontre virtuelle qui leur donnera envie (ou non) de continuer à nous suivre et de nous faire confiance pour des séances de coaching ou des achats de formations. Insta, Facebook, Twitter permettent de toucher toujours plus de monde. Je suis aussi une grande adepte de LinkedIn.

Bref, la tendance est d’avancer en mode pieuvre !

Obtenez gratuitement notre eBook sur "Comment gagner plus de 1000 euros par mois avec un blog"

 

Maintenant passons à notre tour, ce n’est pas fini, nous vous avons préparé un guide complet sur le commencement d’un blog en 2019:

Alors commençons : 

10. Utilisez le référencement pour attirer des dizaines de milliers de visiteurs chaque mois

La première chose à faire quand il faut commencer un blog est le référencement, ou optimisation pour les moteurs de recherche, est l’art d’optimiser votre contenu afin d’obtenir un classement pour certains mots clés dans les résultats de recherche comme Google.

SEO est un terme générique qui inclut la recherche de mots-clés, la création de liens (le processus d’acquisition de liens vers votre site à partir d’autres sites pour améliorer votre classement de recherche ; voici un bon guide à ce sujet), et toute une série d’autres actions nécessaires pour de meilleures performances.

Mais nous y reviendrons plus loin dans ce guide. Pour l’instant, même si cela peut sembler intimidant, c’est en fait un processus simple.

 

Ça marche comme ça :

I. Trouvez des mots-clés avec une difficulté de classement assez faible autour de votre niche.
Vous pouvez utiliser un outil comme Ahrefs, Moz ou SEMrush pour voir le volume et la difficulté de recherche par mot-clé. Voici à quoi ressemble l’utilisation d’Ahrefs pour la recherche de mots-clés :

Résultats recherche mots clés

 

 

II. Créez le meilleur contenu sur le Web pour le sujet et le mot-clé que vous avez choisis.
Par exemple, Marc Koralt a créé le guide définitif de la recherche par mots-clés, et il est plus beau, plus approfondi et plus pratique que tout autre guide sur le Web.
Regardez sur Google pour voir ce qui est classé dans le top 10 des résultats, puis faites tout ce que vous pouvez pour faire un meilleur post. Cela pourrait signifier de meilleures images, des explications plus approfondies, des liens vers d’autres ressources, ou tout cela ensemble.

 

III. Passez autant de temps à promouvoir ce contenu qu’à le créer. Peut-être plus.
Cela ne signifie pas seulement le partager sur les médias sociaux. Vous devriez envoyer des courriels aux personnes d’influence, écrire des articles sur des blogues d’invités (certaines stratégies), et même envisager une promotion payante comme des publicités Facebook ou Quuuu Promote.

Voici un exemple du retour sur investissement de Quuuu sur 10 € dépensés :

retour sur investissement de Quuuu

Et ça, c’est pour une toute petite niche – car de camping. C’est beaucoup plus percutant avec de plus grandes niches, comme n’importe quel type d’entreprise, de marketing ou de voyage.

Oh, et au cas où vous le croiseriez, je vous recommande vivement le référencement en chapeau blanc (tactiques valables selon les conditions d’utilisation de Google) plutôt que le référencement en chapeau noir (tactiques qui fonctionnent, mais qui sont contre les politiques de Google et peuvent pénaliser votre site).

Maintenant, évidemment, il y a beaucoup plus à SEO que ce que je peux expliquer en 250 mots. Mais cela vous donne les bases, qui ne sont pas vraiment difficiles, si vous voulez réussir votre référencement, n’hésitez pas à prendre la formation référencement naturel.

 

 

 

11. Créez des liens pour améliorer votre classement

J’ai mis en place le link building juste après le référencement parce que c’est vraiment juste une extension du référencement. Les backlinks vers votre site Web sont l’un des indicateurs les plus puissants de Google pour classer un site plus haut.

C’est beaucoup de travail, mais ce n’est pas nécessairement difficile ou compliqué. C’est juste une question de réseautage, d’établissement de relations solides et de ciblage de votre contenu sur les personnes qui peuvent fournir des liens.

Voici une vue d’ensemble rapide et sale de la construction de liens :

Tout d’abord, vous avez besoin d’un contenu de haute qualité. Personne ne fera le lien avec les ordures.

Brian Dean recommande en fait de créer du contenu spécifiquement pour les personnes dont vous voulez des liens, plutôt que de se concentrer d’abord sur les mots-clés. Ça a marché pour moi.

Une fois que vous avez un contenu de qualité, communiquez avec les personnes vers lesquelles vous avez établi un lien dans votre article. Ces personnes sont les plus susceptibles de partager et d’établir des liens avec elle, puisqu’elles y ont un intérêt.

(Indice : Plus vous faites paraître les gens bien, plus ils auront de chances d’établir un lien avec vous.)

Si vous souhaitez automatiser ce processus, vous pouvez utiliser un outil de diffusion par courriel comme Aweber ou Getresponse.
Mais ce n’est pas la seule façon d’obtenir des backlinks.

Il y a des tonnes d’autres techniques de construction de backlink que vous pouvez utiliser, comme la construction de lien de page de ressource, la construction de lien cassée, et obtenir des liens des personnes qui écrivent des rassemblements, pour n’en nommer que quelques-uns.

 

 

12. Privilégier la qualité à la quantité

C’est une leçon que j’ai apprise dans mon étude du référencement, et du blogging en général. La qualité vaut toujours mieux que la quantité quand il s’agit de billets de blog.

Il n’est tout simplement pas nécessaire d’envoyer des articles tous les jours ou même toutes les semaines. Si vous faites les choses correctement, une fois par mois, c’est suffisant. Cela vous donne tout le mois à consacrer à la promotion.

La qualité surpasse toujours la quantité quand il s'agit de messages #blog Cliquez pour tweeter

Google avait l’habitude de donner un certain mérite aux sites avec du contenu frais.

Puis les sites ont commencé à en abuser et à sortir une douzaine d’articles merdiques par jour. Cela a fonctionné pendant un petit moment, mais Google a ensuite mis en place le marteau bannissant. Aujourd’hui, ces sites ont disparu.

D’ailleurs, préféreriez-vous avoir dix articles OK sur votre blog, ou deux vraiment superbes? Je préférerais avoir les deux meilleurs. D’autant plus que, comme ces articles de haute qualité rassemblent des backlinks, ils ont plus d’autorité et augmentent la valeur des liens internes (dont je parlerai plus loin).

 

 

 

13. Utilisez des liens internes pour aider Google (et les gens) à naviguer sur votre site.

Les liens internes sont particulièrement importants lorsque vous démarrez un blog. Il s’agit simplement de liens d’une page de votre site vers une autre page de votre site. (Lorsque le lien externe est un lien d’une page de votre site vers une page du site d’une autre personne.)

Les liens internes sont importants pour le référencement, mais il est également important d’aider vos lecteurs à parcourir votre blog. C’est aussi un excellent moyen d’inciter les nouveaux lecteurs à lire les anciens contenus.

De plus, lorsque vous avez un billet de blog qui se classe très bien dans les moteurs de recherche et a beaucoup de backlinks, tous les liens internes de cette page vers vos autres pages aide à améliorer le classement de ces pages.

Voici un visuel pour vous aider à l’expliquer :

7-commandements-pour-creer-vos-liens-internes-3

 

J’espère que cela vous aidera à le comprendre.

 

 

 

 

14. Articles invités pour plus de trafic, un meilleur référencement et la notoriété de la marque

Le blogging invité est une stratégie pour obtenir des backlinks et du trafic vers votre site. Vous empruntez (volez ?) essentiellement le trafic d’un autre blog faisant autorité.

Vous avez probablement déjà vu ou entendu parler de cela. Ça marche comme ça :

Tout d’abord, vous devez trouver un blog pour lequel vous aimeriez écrire. (Si vous bloguez depuis un certain temps, vous en avez probablement déjà à l’esprit.) Recherchez les personnes qui sont des chefs de file dans votre créneau ou dans un créneau très connexe.

Par exemple, je suis un spécialiste du marketing de contenu. J’ai donc lu des blogs sur le marketing de contenu, comme le Content Marketing Institute, qui compte plus de 100 000 abonnés au courrier électronique et une autorité de domaine (DA) de 85.

(Note : L’autorité de domaine est un rang sur une échelle de 1 à 100 qui montre à quel point un site fait autorité. C’est basé sur leur profil de lien, leur âge et une tonne d’autres facteurs. Plus c’est haut, mieux c’est, parce que cela vous donne un plus grand boost SEO.)

Je voulais écrire un article sur leur blog pour accroître la notoriété de ma marque. C’est comme un insigne d’honneur, presque – et cela m’aiderait à décrocher des clients en y arrivant, puisqu’il est si bien connu dans mon industrie.
Pour ce faire, j’ai contacté mon réseau pour voir si quelqu’un avait un contact avec un éditeur. Il s’avère qu’ils l’ont fait ! Ça m’a permis d’entrer.

En parlant de billets de blog attrayants, nous parlerons en fait de mise en forme plus tard dans ce billet. Mais pour l’instant….
Et si vous n’avez pas de réseau ? Et si tu ne fais que commencer ?

 

 

 

 

 

15. Utilisez les médias sociaux pour générer des milliers de conversions de trafic

réseaux sociaux pour commencer un blog

Les médias sociaux et les blogs sont deux petits pois dans la gousse. On ne peut pas vraiment avoir l’un sans l’autre.

Mais, il n’y a rien de plus frustrant que de passer quatre heures à écrire un billet de blog, pour ne rien voir d’autre qu’un engagement nul. Pas de commentaires, pas d’actions, et la tienne vient de grand-mère.

C’est parce que la plupart des gens se trompent dans les médias sociaux. Ils l’utilisent comme une plateforme de publication où ils ne font que pousser leurs billets de blog. Les médias sociaux ne sont pas un flux RSS !

 

 

Alors, comment utiliser les médias sociaux de la bonne façon ?

En faisant du réseautage et en étant social. (Vous commencerez à remarquer que presque tout dans le blogging tourne autour du réseautage.)

Laissez-moi vous donner un exemple parfait : J’ai une page Facebook pour mon blog sur les voyages en VR. Presque tout ce que je poste a moins de 5 goûts, pas de commentaires, et pas d’actions. Mais ensuite, j’ai mis en œuvre cette stratégie simple…

J’ai créé un post de haute qualité qui impliquait plus de 30 autres VR – dont beaucoup ont eux-mêmes de nombreux adeptes des médias sociaux.

Puis, j’ai écrit un message sur Facebook et je les ai tous taggés dedans.

 

Mais il y a mieux. J’ai également publié le lien dans un groupe Facebook spécialisé. Ce post a reçu plus de 56 likes, 10 commentaires, et a conduit près de 600 dans le trafic de notre blog !

Et tout cela sur une nouvelle page Facebook qui en compte moins de 100.

La morale de l’histoire ? Pour obtenir un engagement social, engagez-vous avec d’autres personnes sociales. Marquez tout le monde, soyez présent dans les groupes Facebook et bâtissez des relations solides. De cette façon, même lorsque vous démarrez un blog, vous pouvez toujours obtenir une tonne de fiançailles.

Astuce de pro : Bien que vous ne deviez pas tout automatiser sur les médias sociaux (puisque les gens seront capables de le dire), vous pouvez utiliser l’automatisation pour construire un véritable suivi engagé. Par exemple, vous pouvez utiliser un outil comme Narrow pour interagir avec des utilisateurs de Twitter qui parlent de sujets pertinents pour le public que vous voulez attirer. Ou utilisez un outil gratuit comme Revive Old Post pour avoir plus de visibilité sur votre contenu archivé.

 

 

 

 

 

16. Créez des images incroyables pour augmenter le nombre de partages, de backlinks et d’abonnés.

Belle image

Créer des images de haute qualité n’est pas seulement facile, c’est aussi abordable et rapide. Et c’est un incontournable dans le monde hautement compétitif d’aujourd’hui.

Si vous regardez les blogs les plus populaires de votre industrie, utilisent-ils beaucoup d’images de qualité ? Je pense que nous connaissons tous les deux la réponse.

Les images permettent aux gens de lire plus facilement votre contenu, de le garder plus longtemps sur votre page et d’aider les lecteurs à digérer l’information que vous leur donnez.

Alors, comment créer des images géniales ?

 

Voici tous les outils dont vous avez besoin :

Canva – Un outil de conception pour les non concepteurs. Gratuit, avec quelques icônes payantes. Possède également une version à 10€/mois avec des fonctions supplémentaires, comme le redimensionnement instantané de l’image.

Relay That – Un outil de création d’images incroyable qui crée des images pour vous ! Contrairement à Canva, vous n’avez même pas besoin de le concevoir vous-même. Obtenez tout ce dont vous avez besoin d’un simple clic sur un bouton, vous pouvez obtenir une version gratuite ou payer 16 $/mois pour le forfait de base.

Unsplash – Un répertoire de photos d’archives gratuites et de haute qualité.

Photos MyStock – Similaire à Unsplash, avec encore plus de photos.

Iconfinder – Obtenez des icônes de haute qualité pour seulement un dollar ou deux.

Astuce de pro pour commencer un blog : Ajoutez des tableaux et des graphiques s’il y a lieu. Voir les données visuellement aide les lecteurs à les traiter rapidement, et est très agréable à lire dans un article.

 

 

 

 

17. Mettez en forme votre billet de blog pour avoir l’air d’un expert.

Tout comme les belles images augmentent le temps du lecteur sur la page et l’engagement, il en va de même pour une pièce bien formatée.

Regardons les choses en face : Les gens ne lisent plus tout mot pour mot. Le lecteur Internet d’aujourd’hui est plutôt visuel. Il y a juste trop de contenu et trop peu de temps pour faire autre chose.

C’est là qu’intervient le formatage. Un article bien formaté permet à vos lecteurs de le parcourir facilement (pour voir si l’article vaut la peine d’être lu), puis de s’y plonger s’ils le sentent.

Alors, comment s’y prendre pour le formatage?

 

 

Voici quelques conseils :

  • Diviser le texte descriptif avec les en-têtes et les sous-en-têtes
  • Utilisez des listes à puces et des listes numérotées pour indiquer les informations clés.
  • Mettre en gras et en italique les points clés (mais ne pas utiliser les deux en même temps).
  • Ajouter des images de qualité (la règle générale est d’en utiliser une tous les 300 mots environ)
  • Utilisez des paragraphes courts (pas plus de 3 à 5 lignes tout au plus – cela aide à l’écrémage et à la lecture mobile).

 

 

 

 

 

18. Utilisez des mises à jour de contenu pour 785% de conversions en plus

Les mises à jour de contenu apportent même 785 % de conversions en plus. Cliquez pour tweeter

Je suis sûr que vous avez entendu parler d’un Lead Magnet. C’est quelque chose que vous offrez gratuitement à votre public en échange de leur courriel, comme un livre électronique, une checklist ou une feuille de travail.

Une mise à jour du contenu est comme un lead magnet sur les stéroïdes. Ils sont créés pour un billet de blog spécifique et fortement liés à ce billet.

Par exemple, Webmaniac a créé un billet de blog intitulé « Comment créer un blog rentable en 10 étapes. »

À partir de cette page, on a mis une mise à jour du contenu qui vous permet de télécharger le guide au format PDF :

Ebook en rapport avec l'article de blog

Cette mise à niveau leur permet d’obtenir un taux de conversion d’environ 10 %, ce qui est beaucoup plus élevé qu’un aimant à plomb typique. Et tout ce qu’ils avaient à faire était de télécharger leur article en format PDF et de l’offrir à leurs lecteurs. 

Mais, si vous voulez vraiment voir le succès, vous devriez offrir du contenu supplémentaire en prime, comme les offres de la checklist de Brian Dean :

 

checklist blogging

Les mises à jour de contenu fonctionnent si bien parce qu’elles sont créées pour aider quelqu’un à atteindre l’objectif exact qu’il est venu atteindre sur votre page.

 

Si vous écrivez sur les publicités Facebook, une mise à jour du contenu des publicités Facebook est beaucoup plus susceptible de se convertir qu’un Lead Magnet sur le marketing général.

La clé des mises à jour de contenu est de les offrir dès le premier jour lors de la création d’un blog.

 

 

 

 

19. Ajoutez des appels à des actions pour tirer le meilleur parti de votre audience

Ne pas tirer parti des appels à l’action (CTA) sur mon blog a été une erreur majeure.

Un CTA, c’est tout ce que vous voulez que vos clients fassent pour vous. Il peut s’agir d’un abonnement à un bulletin d’information, de la lecture d’un autre billet de blog ou d’un achat. Une mise à jour de contenu est un exemple d’une CTA (Call To Action).

Chacun de vos articles – et en particulier lors de la création d’un blog pour la première fois – devrait avoir un CTA d’une sorte ou d’une autre. Qu’il s’agisse d’une simple demande de partage, d’un commentaire ou d’un achat, chaque article doit avoir un résultat.

Si votre article n’a pas de CTA, vous manquez des tonnes de ventes potentielles, de prospects et d’opportunités de génération de trafic.

Je ne dis pas que tous les articles doivent vendre quelque chose. Il suffit de donner à votre lecteur une « prochaine étape ».

Par exemple, si vous appréciez cet article jusqu’à présent, pourriez-vous prendre une seconde pour le partager avec votre public ?

 

C’est moi qui vous appelle à passer à l’action. Juste un clic :

44 choses que j'aimerais savoir avant de commencer un #blog - utilisez-les pour augmenter le vôtre à 225,000 visites /mois Cliquez pour tweeter

Oui, cela nous permet d’améliorer notre portée. Mais cela vous profite aussi en affichant du contenu utile sur vos canaux de médias sociaux. Les gens vous verront comme quelqu’un vers qui se tourner pour obtenir de bons renseignements.

 

 

 

 

 

 

20. Utilisez le marketing d’influence pour décupler votre audience

Le marketing d’influence est une tactique largement sous-estimée.

J’ai vu des influenceurs obtenir des résultats incroyables.
Par exemple, Webrescue avait des remèdes naturels qu’elle voulait promouvoir. Leur campagne de sensibilisation s’est traduite par 133 millions d’impressions sur les médias sociaux, plus de 6 000 clics sur le site des coupons et une augmentation de 258% du nombre de visiteurs de leur Instagram.

Ils ne sont pas seuls non plus. Des centaines d’entreprises connaissent un succès similaire.

Dans mon post avec les 30 camping-cars à temps plein, par exemple, les influenceurs de ce post ont conduit plusieurs centaines de visiteurs à mon site.

Utilisez l'influenceur #marketing et augmentez votre compte Instagram de 258%. Cliquez pour tweeter

Astuce pro : Utilisez une base de données d’influenceurs pour trouver des influenceurs dans presque tous les créneaux afin de vous aider à promouvoir vos messages – une excellente chose à construire lorsque vous démarrez un blog.

 

 

 

 

21. Toujours faire du réseautage

Plus votre réseau s’agrandit, plus il devient facile de promouvoir votre travail et plus vous avez naturellement accès à de nouvelles possibilités.

C’est un excellent exemple : Ma carrière d’écrivain indépendant a pris un essor considérable en janvier dernier. J’ai pu faire partie d’un groupe de Slack composé de certains des spécialistes du marketing et des écrivains les plus connus sur le Web.

Mon revenu a triplé presque du jour au lendemain. Ils m’ont donné des opportunités dont je n’aurais jamais rêvé. Leur influence m’a permis d’entrer, et leur expertise en marketing a presque décuplé ma capacité à promouvoir mes posts.

Une fois que c’est arrivé, mes yeux étaient ouverts. Le réseautage est passé du second plan à l’une de mes principales priorités. Je crois vraiment qu’avec le bon réseau, tout est possible.

 

Quelques conseils rapides pour développer votre réseau :

  • Cherchez toujours des façons d’aider les gens. Partagez le contenu d’autres blogueurs, commentez leurs billets, suivez-les sur les médias sociaux et envoyez des liens et des personnes à leur façon.
  • Rejoignez des groupes et des forums autour de vos intérêts. Je suis dans des groupes Facebook autour du marketing de contenu, du référencement à plein temps. Ils sont intéressants, et je me retrouve toujours à apprendre et à rencontrer de nouvelles personnes.
  • Suivez des cours en ligne. Beaucoup d’entre eux ont des communautés privées dont vous pouvez faire partie. Cela ouvre la porte à de nombreuses personnes partageant les mêmes idées. De plus, vous apprenez tout ce que le cours vous enseigne.

(J’ai d’ailleurs découvert que Google n’avait pas encore indexé les sites qui m’ont renvoyé vers moi, et c’est pourquoi je n’obtenais pas de crédit pour eux. Pour contourner ce problème, j’ai soumis les URLs qui sont liées à mon article au moteur de recherche d’URL de Google.)

Un dernier conseil : ne laissez pas les relations s’effacer. N’oubliez pas de communiquer avec votre nouveau réseau au moins une ou deux fois par mois. Envoyez-leur un e-mail avec un article sympa, ou marquez-les dans quelque chose d’intéressant sur les médias sociaux.

 

 

 

 

 

22. Créez une liste de courriels depuis le début, et n’oubliez pas de leur envoyer des trucs.

Avec le temps, votre liste de diffusion deviendra votre principale source de trafic – et de ventes – si vous la traitez correctement.

 

Imaginez ceci :

Tu te réveilles, excité pour la journée. Tu as mis une cafetière. Pendant que vous attendez qu’elle infuse, vous vous rendez à votre bureau à domicile pour vérifier vos courriels.

Il y a plus de 1000€ en ventes de la campagne email que vous avez envoyé hier soir.

Vous prenez le café, et pendant que vous le buvez, écrivez un autre courriel à envoyer à l’heure prévue. Ensuite, vous partez et faites ce que vous voulez – votre travail est fait pour la journée.

 

En gros, votre vie devient un scénario typique de photos d’actions. Comme celle-ci :

Café au travail

 

Certaines personnes l’ont vraiment si bien. Une liste d’adresses électroniques rend cela possible. Bien sûr, vous devrez quand même écrire des articles de blog et gérer votre entreprise (à moins que vous ne les louiez), mais votre charge de travail peut être sérieusement réduite.

La création d’une liste de diffusion par courriel devrait être une priorité lorsque vous démarrez un blog et même avant d’écrire votre premier article. Mais si ce n’était pas le cas, ce n’est pas grave – faites-en une priorité aujourd’hui.

  • Obtenez une plateforme d’email marketing comme Getresponse, Aweber, ou ConvertKit, si vous n’en avez pas déjà une. J’utilise ConvertKit parce qu’il est facile à utiliser et qu’il fonctionne. (Note de la rédaction : Voici notre propre liste de bonnes solutions de rechange et de solutions plus rentables.)
  • Ajoutez des fenêtres contextuelles d’intention de sortie et de défilement à l’aide d’un outil comme Sumo. C’est ici que vous pouvez offrir votre mise à jour de contenu ou votre lead magnet.
  • Placez des formulaires d’adhésion en ligne comme ceux de Marc Koralt ou de Formilla. Vous pouvez offrir la mise à jour de votre contenu, un aimant à plomb, ou simplement donner aux utilisateurs la possibilité de s’abonner.
  • Utilisez un outil comme Clickfunnels pour créer des pages de destination fortes pour vos offres.

 

 

 

 

 

23. S’en tenir à un thème pour un meilleur référencement et une base de followers plus forte

L’une des plus grosses erreurs que j’ai faites dès le début, et que j’ai vu d’autres blogueurs faire, est de ne pas m’en tenir à un thème pour vos articles.

Je comprends, les gens sont différents. Nous avons tous des intérêts multiples. Vous êtes peut-être un photographe qui aime aussi les voyages et le marketing.

Mais votre blog ne bénéficiera pas de parler de ces trois choses.

 

Voilà pourquoi :

1. Il sera difficile de trouver le bon lectorat. Combien de personnes connaissez-vous qui sont des voyageurs, des photographes et des spécialistes du marketing ? (D’accord, c’est peut-être un créneau de taille convenable, mais vous avez compris.)

2. SEO sera plus difficile. Google aime les sites qui ne sont consacrés qu’à un seul sujet parce qu’il sait exactement de quoi il s’agit.

3. Il sera plus difficile de monétiser votre blog. L’argent provient d’un trafic direct et ciblé. Si vous vous dispersez trop, vous n’obtiendrez pas le trafic de qualité dont vous avez besoin.

Si vous devez vraiment parler de choses différentes, je vous recommande de créer un blog totalement séparé. À moins que vous ne trouviez vraiment un public spécialisé et que vous ayez toujours des articles très forts autour de chaque sujet, cela n’en vaut tout simplement pas la peine.

 

 

 

 

 

24. Utilisez votre public pour choisir des sujets

Choisir au hasard des sujets en fonction de ce que vous pensez que vos lecteurs pourraient aimer, c’est un peu comme jouer à la loterie. Peut-être que tu as gagné, peut-être pas.

Mais si vous laissiez votre public vous dire ce qu’il veut entendre ? C’est une victoire garantie.

 

Voici quelques façons de vous renseigner :

  • Communiquez avec eux sur les médias sociaux ou par courriel et n’hésitez pas à leur demander !
  • Envoyez un sondage à votre liste de diffusion, ou en utilisant Qualaroo.
  • Lisez les commentaires laissés par les gens sur votre blog ou sur les blogs de vos concurrents.
  • Allez sur les forums dans votre niche et voyez ce que les gens vous demandent.
  • Utilisez Bloomberry pour trouver des questions courantes sur votre sujet :

Bloomberry pour trouver des questions courantes sur votre sujet

Ce qui est cool avec Bloomberry, c’est qu’une fois que vous avez écrit un article répondant à une question commune, vous pouvez vous rendre sur le forum où ils vous l’ont demandé et créer un lien vers l’article. (Assurez-vous simplement d’ajouter plus d’informations et pas seulement un lien, ou vous serez banni de la plupart des endroits.)

Il est donc assez facile de demander à votre auditoire. Vous pouvez même faire les trois dernières idées si vous en êtes à vos débuts et que vous n’avez pas encore de public.

 

 

Obtenez gratuitement notre eBook sur "Comment gagner plus de 1000 euros par mois avec un blog"

 

 

25. Partagez votre contenu quelque part en dehors des médias sociaux

La plupart des gens publient habituellement leur nouvel article de blog sur les médias sociaux lorsqu’il est mis en ligne… mais ils ne le partagent ensuite nulle part ailleurs. C’est l’une des énormes erreurs que les gens font lorsqu’ils font la promotion de leurs articles.

Que pouvez-vous faire d’autre ? Nous avons déjà parlé de la sensibilisation par courriel et du travail avec les personnes d’influence. Mais il y a encore tant de travail à faire !

 

Voici les meilleurs endroits pour partager votre nouveau billet de blog :

I. Forums liés à un créneau

Vous l’avez probablement vu venir après le conseil n°15. Les forums sont un excellent moyen d’obtenir du trafic à long terme parce que (si c’est bien fait) votre message y restera pendant longtemps et pourrait même apparaître dans les résultats de recherche.

Vous pouvez trouver des forums en cherchant sur Trouver un forum ou en googlant inurl:forum + « votre_motcles ».

Mais une fois que vous avez trouvé le forum, vous devez devenir membre. Il ne s’agit pas seulement d’une stratégie rapide,  » approchez et laissez un lien « . Tu seras banni assez vite en faisant ça.

Je recommande de laisser au moins 20 à 30 commentaires de grande valeur avant toute autopromotion. (Haut de gamme, c’est-à-dire stimulant et utile, et pas seulement « Super article ! »).

 

II. Quora

Quora est un endroit où n’importe qui peut demander n’importe quoi. N’importe qui peut y aller et laisser une réponse.

Recherchez Quora pour les questions relatives aux messages que vous avez écrits, écrivez une réponse réfléchie et créez un lien vers le message avec plus de détails. 

 

Utilisez Quora pour promouvoir vos articles de blog
Avec ce message particulier, je n’ai même pas eu à y répondre moi-même ! Steve Curtin, un influenceur avec qui nous avons travaillé, y a répondu pour moi. (Tu vois comme tout ça est lié ?)

 

III. Groupes de médias sociaux

J’ai brièvement mentionné les groupes Facebook dans la section sur les médias sociaux, mais je voulais en parler davantage.

Les groupes de médias sociaux, comme ceux de Facebook, LinkedIn et Google Plus, sont un moyen étonnant de générer un trafic très ciblé. Les 600 nouveaux visiteurs que j’ai reçus d’un post le prouvent.

Ils sont assez faciles à trouver. Il suffit de faire une recherche sur Facebook ou LinkedIn et de cliquer sur « Groupes ». Pour Google Plus, allez dans l’onglet « Communautés » et cherchez là. Joignez-vous à tous ceux qui sont pertinents.

Comme sur les forums, ne vous contentez pas de spammer votre contenu. Devenez un membre aimé de la communauté. Engagez-vous avec les gens et partagez les affaires des autres. Une fois que les membres du groupe connaissent votre visage et vous aiment, alors vous pouvez partager vos propres articles. Et n’oubliez pas de répondre à leurs commentaires !

 

 

 

 

26. Donnez un peu d’amour à votre page « À propos ».

Si vous n’avez pas de page d’accueil, c’est que vous le faites mal. La création d’une page d’accueil est vraiment un must quand on veut commencer un blog.

Dans le monde des blogs, les gens suivent des gens qu’ils connaissent, aiment et en qui ils ont confiance. Comment peux-tu connaître et faire confiance à quelqu’un qui ne se montre pas ou qui n’a pas une histoire convaincante ?

Quand quelqu’un regarde votre page à propos, que voulez-vous qu’il voie ? Une page merdique créée après coup ou conçue pour attirer les utilisateurs dans votre histoire personnelle ou celle de votre marque ?

 

 

 

 

 

27. Tirer parti de la publicité payante sur les médias sociaux pour une meilleure portée

Les publicités payées ne servent pas seulement à vendre des choses. Vous pouvez aussi les utiliser pour promouvoir vos billets de blog !

En fait, j’ai récemment fait la promotion d’un post avec des liens d’affiliation dans une campagne de test publicitaire de 5€ sur Facebook. (Celle que j’ai mentionnée à la section 6.) Il en est résulté 740 personnes rejointes et 47 clics de liens.

Les clics qui en ont résulté ont fini par générer 11,47€ de revenus. Donc au total, un profit de 6,47€. Pas mal, et c’est évolutif.

 

Mais que faire si vous avez un billet de blog qui n’est pas monétisé avec des liens d’affiliation ?

En fait, j’envisagerais toujours de dépenser de l’argent pour les promouvoir, avec une mise en garde : vous avez besoin d’un moyen de monétiser ce trafic.

Il est possible de faire beaucoup d’argent en bloguant. Dans son guide sur la création d’un blog, Neil Patel affirme avoir gagné plus de 380 000€ grâce à son blog !

La façon la plus simple de monétiser votre trafic est de diriger les annonces vers un billet de blog avec une mise à jour de contenu vraiment forte. Cette mise à jour les inscrira sur notre liste d’envoi par courriel, après quoi vous pourrez les soumettre à une campagne d’intégration et éventuellement les vendre sur vos liens d’affiliation ou vos produits.

En fin de compte, l’utilisation d’annonces payantes devrait avoir une sorte de retour sur investissement attendu, qu’il s’agisse de gains rapides comme mon article lié affilié ou de gains à long terme comme le processus d’intégration par e-mail.

 

 

 

 

 

28. Ajoutez des vidéos à vos billets de blog pour accroître l’engagement

L’une des mesures les plus importantes pour le référencement est le temps passé par vos visiteurs sur la page. L’un des moyens les plus simples d’augmenter le temps passé sur la page est d’ajouter du contenu vidéo.

D’ailleurs, il n’y a pas autant de gens qui utilisent des vidéos sur leurs billets de blog. C’est une excellente façon de se démarquer de la foule et d’accroître l’engagement.

 

La meilleure partie ?

Vous n’avez pas besoin d’être un génie de la vidéo ou de dépenser une tonne d’argent en équipement de fantaisie pour commencer. En fait, votre smartphone est plus que suffisant.

Eh bien, avoir un trépied et un micro externe peut aider à améliorer la qualité. Mais ce n’est pas nécessaire.

Notez que vous n’avez pas besoin d’un appareil photo coûteux pour cela lorsque vous démarrez un blog pour la première fois. Bien qu’il ne sera pas tout à fait aussi haute qualité, la plupart des smartphones peuvent maintenant tourner de la vidéo HD qui sera plus que suffisant.

Et si vous êtes timide devant la caméra ? C’est bon – vous pouvez créer des vidéos animées pour ne jamais avoir à apparaître à l’écran.

 

Voici un modèle vidéo d’une minute de Raw Shorts, par exemple :

Cliquez pour voir la vidéo :

Ils ont un essai gratuit, mais vous devez payer 20€ par vidéo au prix de base si vous voulez la qualité HD.

Enfin, la dernière option est d’engager quelqu’un pour créer une vidéo pour vous. Vous pouvez trouver des créateurs vidéo sur Fiverr ou People Per Hour. N’oubliez pas de consulter les commentaires des gens avant de les embaucher.

 

 

 

 

 

29. N’essayez pas de plaire à tout le monde.

Si vous lancez un blog, vous voulez probablement que les gens lisent votre blog. Je pense que c’est une supposition sûre, non ?

Cet attrait d’être « aimé » peut vous pousser à essayer de rendre votre blog attrayant pour autant de personnes différentes que possible. Et même si ça peut marcher, ça ne marche pas d’habitude. En essayant de plaire à tout le monde, on finit par ne plaire à personne (OK, personne n’est un peu hyperbolique… mais on comprend le point).

Je ne parle pas de choisir un petit créneau, mais plutôt de créer une marque et une voix spécifique pour votre blog.

Les jurons font-ils partie de votre personnalité? Alors jurez sur votre blog !

Bien sûr, vous pouvez faire fuir certaines personnes, mais vous n’êtes pas obligé de plaire à tout le monde. Tous ceux qui ne sont pas chassés vous aimeront encore plus.

 

Vous ne me croyez pas ? Regarde Mark Manson :

Pouvez-vous imaginer si Mark essayait d’être un blogueur d’aide personnelle honnête ? Il n’aurait jamais grandi là où il est (qui est un auteur du New York Times soit le meilleur auteur vendeur, si vous ne le connaissez pas).

N’essayez pas de plaire à tout le monde – essayez simplement de rendre un groupe de personnes vraiment heureux.

 

 

 

 

 

 

30. Arrêtez d’écrire des intros comme des articles de recherche au lycée.

Si j’ai dû choisir un contenu qui a eu le plus d’impact sur mon blog, c’est celui de Grow and Convert :

Cela a eu un tel impact sur moi parce que j’ai immédiatement su que j’étais coupable. J’apportais mon répertoire de français du lycée sur mon blog, et ce n’était pas bon.

Maintenant, j’essaie de parler aux lecteurs, pas à eux. Si vous voulez que les gens s’engagent avec votre blog, vous devriez faire de même.

Je ne répéterai pas ce que Devesh a dit parce qu’il a déjà tout expliqué parfaitement. Il suffit de lire son post et d’essayer de commencer à appliquer les idées à votre écriture.

 

 

 

 

 

31. N’improvise pas ton contenu. Élaborer un plan

élaborer plan commencer un blog

Lorsque vous démarrez un blog, vous avez tout un monde d’idées de sujets à votre disposition.

 

Par conséquent, il est facile de s’asseoir sur le siège de son pantalon et de s’en tirer tout de même très bien. Mais au fur et à mesure que votre blog vieillit, deux choses commencent à se produire :

  • Il devient de plus en plus difficile de trouver des idées de contenu unique.
  • Vous développez des tactiques de promotion plus raffinées pour vos billets de blog qui nécessitent une certaine planification.

Lorsque cela commence à se produire, il est utile d’avoir un plan. Dans ce cas, c’est un calendrier éditorial.

Votre calendrier éditorial constitue l’essentiel de votre plan de contenu, depuis l’idéation du sujet jusqu’à la promotion.

Cela vous aide à vous assurer que vous postez régulièrement, que vous savez sur quoi vous allez écrire et que vous disposez du temps nécessaire pour promouvoir votre contenu.

Pour une solution gratuite et parfaite au démarrage d’un blog, vous pouvez utiliser Trello ou le plugin Calendrier Editorial. Sinon, CoSchedule est l’un des services de calendrier éditorial les plus populaires.

 

 

 

 

 

32. Un peu d’entretien maintenant permet d’éviter de gros problèmes plus tard

Regarde :

Personne n’aime faire de l’entretien. La maintenance elle-même ne construit pas le contenu, l’audience ou les revenus de votre blog. Alors quel est l’intérêt ?

Eh bien, même s’il ne fait rien de tout cela, l’entretien empêche tout ce que vous avez construit de s’effondrer autour de vous…

 

Je parle de choses comme :

  • Mise à jour de vos logiciels et plugins
  • Sauvegarde de votre site (et test pour s’assurer que ces sauvegardes fonctionnent)
  • Optimiser votre base de données
  • Vérification des liens brisés

C’est fastidieux mais crucial. Tout récemment, des centaines de milliers de sites WordPress ont été piratés en raison d’une vulnérabilité qui a été corrigée avant d’être découverte par des pirates.

Mais parce que des centaines de milliers de propriétaires de sites n’avaient pas mis à jour leur logiciel WordPress de base – ils ont néanmoins été piratés.

Un peu d’entretien de routine maintenant empêchera les gros problèmes de se produire plus tard.

Si vous ne voulez pas le faire vous-même, il y a beaucoup d’entreprises de maintenance WordPress qui s’occuperont de tout pour vous… moyennant des frais.

Pour devenir expert sur WordPress, n’hésitez pas à prendre la formation complète WordPress 

 

 

 

 

 

33. Vous pouvez atteindre de nouveaux adeptes en repartageant d’anciens contenus

Nous avons déjà parlé du partage de votre contenu sur les médias sociaux.

 

Mais voilà le truc :

Au fur et à mesure que votre blog se développe, vous allez attirer de nouveaux adeptes des médias sociaux. Ainsi, même si vous avez partagé un message lorsque vous l’avez publié, ces nouveaux adeptes n’auront jamais eu la chance de voir ce contenu simplement parce qu’ils ne vous ont pas suivi lorsque vous l’avez publié.

Tomasz Tunguz a constaté que la recirculation d’anciens contenus continuait de recueillir un nombre important d’engagements. Bien que les chiffres n’aient jamais été aussi importants qu’au moment du partage initial, le contenu re-partagé a quand même été suffisamment interactif pour que cela en vaille la peine.

Ce n’est pas une idée difficile à saisir… mais c’est une idée facile à oublier. Heureusement, vous pouvez mettre tout ce processus en pilote automatique avec Revive Old Post (un de nos outils préférés).

 

 

 

 

 

34. Les thèmes WordPress compliqués ne sont pas toujours les meilleurs thèmes

theme wordpress

Je vais peut-être avoir des ennuis pour celui-là. Mais je ne m’attaque pas à la grande majorité des développeurs WordPress – je suis juste à la recherche de certaines des monstruosités que vous trouverez occasionnellement sur ThemeForest.

Si vous optez pour un thème qui essaie de tout gérer et l’évier de la cuisine, vous pouvez juste finir par ralentir votre site avec du code alambiqué et / ou des tas de demandes étrangères. Ces deux choses signifient de moins bonnes performances et plus de chances que les choses se cassent.

 

Tout ce que je dis, c’est ça :

Ne choisissez pas un thème WordPress simplement parce qu’il a l’air joli ou parce qu’il a une liste de fonctionnalités plus longue que les autres thèmes.

 

Lorsque vous démarrez un blog, essayez de trouver quelque chose qui est, au minimum :

  • D’un développeur de thème réputé
  • Bien noté (si les notations publiques sont disponibles)
  • Régulièrement mis à jour

Si vous voulez des conseils plus spécifiques, nous avons des articles sur la façon de choisir un thème WordPress ainsi que si vous devriez aller avec un thème gratuit ou premium.

 

 

 

 

 

35. Volez les mots-clés de vos concurrents, c’est génial.

mots clés seo

Nous avons déjà parlé de la recherche de mots-clés primaires. Mais parfois, je me sens paresseux et je préfère que quelqu’un fasse le travail à ma place.

C’est alors que je vais chez mes concurrents et… vole les mots-clés pour lesquels ils sont classés.

Il n’y a rien de malveillant là-dedans – juste de la bonne vieille recherche et « faire mieux ».

 Tout ce que je fais est d’aller à mon outil de référencement, de brancher l’URL de mon concurrent, et de voir ce qu’ils sont le classement pour :

Voici pourquoi vous devriez voler les mots-clés de vos concurrents Cliquez pour tweeter

Si je trouve un mot-clé juteux qui m’intéresse, je vérifie leur message et j’en écris un qui est meilleur.

C’est l’une de mes stratégies préférées parce qu’elle vous aide à trouver des sujets et des mots-clés d’un seul coup.

De plus, parce que vous savez déjà que votre concurrent se classe déjà, vous savez aussi que Google est prêt à classer les blogs très bien pour ce mot-clé (ce qui est particulièrement important si vous bloguez dans une niche avec beaucoup de sites e-commerce).

J’utilise personnellement Serpstat pour mes recherches, mais Ahrefs et SEMrush sont deux autres excellentes options.

 

 

 

 

 

36. Les gros titres comptent. Ne manquez pas les clics

Lorsque vous démarrez un blog, les gros titres comptent pour deux raisons. Ils vont :

  • Faire cliquer vos lecteurs sur votre site dans les résultats de recherche organique.
  • Attirer l’attention de vos lecteurs pour qu’ils lisent le reste de votre article.

C’est un refrain commun que 8 personnes sur 10 lisent votre titre mais pas votre copie… mais cette statistique date d’il y a 50 ans, lorsque nous avions des journaux, pas des blogues et des études de suivi oculaire.

Néanmoins, une simple lecture de votre taux de rebond et de la durée moyenne de votre présence sur le site suffira à prouver que la plupart des gens ne font pas moins la une de vos journaux.

 

Et vous pouvez également obtenir des informations plus ciblées sur les données comme :

  • Les gens creusent les chiffres dans les gros titres (hé – regardez ce post !)
  • Certains mots reçoivent plus de Tweets que d’autres
  • Utiliser plus de verbes que de noms est généralement une combinaison gagnante.

Vous pouvez même utiliser un plugin comme Title Experiments pour tester plusieurs titres les uns par rapport aux autres et découvrir lequel est le plus performant.

 

 

 

 

 

37. Ajoutez une section FAQ avant votre formulaire de contact pour gagner du temps

Lorsque vous démarrez un blog pour la première fois, vous mettez en place un formulaire de contact parce que vous pensez que c’est quelque chose dont vous avez besoin, même si vous ne vous attendez pas à ce que quiconque l’utilise.

Ensuite, lorsque vous commencez à recevoir un peu de trafic, quelqu’un utilise votre formulaire et vous envoie un message. Alléluia! Une personne humaine se soucie suffisamment de votre contenu pour utiliser votre formulaire de contact !

Puis votre blog continue de grandir et soudain vous vous retrouvez inondé d’un déluge de messages, dont beaucoup demandent la même chose.

Soudain, vous passez plus de temps à répondre aux courriels qu’à bloguer. Et ce n’est pas une bonne recette pour continuer à réussir.

Mais devinez quoi ? Vous pouvez au moins éliminer plusieurs des courriels les plus redondants que vous recevez en ajoutant une FAQ (ou quelque chose de similaire) au-dessus de votre page « Contact ».

 

 

Si votre plugin de formulaire de contact le permet, vous pouvez également utiliser des champs conditionnels pour obtenir le même effet en demandant aux utilisateurs de quoi traite leur courriel avant de pouvoir l’envoyer.

 

 

 

 

 

 

38. Prenez l’habitude de tester les pages importantes de votre site (comme les formulaires)

J’ai toujours envie de me cogner la tête contre le mur à cause de cette erreur que j’ai faite….

J’ai changé les plugins de formulaire de contact sur mon site et, peu de temps après, j’ai commencé à remarquer une baisse des messages (c’était mon site portfolio – donc les messages étaient importants). Naturellement, mon premier réflexe a été de vérifier qu’il n’y avait pas de problème avec mon plugin de formulaire de contact.

Mais après avoir envoyé message de test après message de test, je n’ai pas pu trouver une seule chose qui cloche avec mon plugin de formulaire. Je suppose que les gens ne m’aimaient plus autant…

Eh, pas tout à fait. Tu vois, il s’avère que je ne testais pas mes formulaires tout de suite. Il y avait un problème, mais c’était un problème de cache. Parce que j’ai testé mon plugin de formulaire via mon compte administrateur (qui était exclu de voir les pages en cache), je n’ai jamais rencontré le problème dans mon test.

Ne faites pas mon erreur. Si vous avez des pages importantes sur votre site – assurez-vous de les tester car vos utilisateurs finaux les verront. C’est-à-dire, au moins utiliser le mode incognito.

Gaspiller vos efforts à cause des pages non-travaillées, ça craint… mais un peu de test peut empêcher cela.

 

Obtenez gratuitement notre eBook sur "Comment gagner plus de 1000 euros par mois avec un blog"


 

39. Ignorez les détesteurs….la plupart du temps

S’il y a une chose que tous les blogueurs ont en commun – peu importe si vous démarrez un blog pour la première fois ou non – c’est ceci :

Commentaires fâchés.

 

Vous pourriez écrire un blog exclusivement sur les chiots mignons et je peux presque vous garantir que vous obtiendrez encore des commentaires en colère des gens qui :

  • Je pense que tu as oublié le chiot le plus mignon de tous les temps.
  • Ne pense pas qu’un des chiots que tu as posté est mignon.

Comme le démontre YouTube, cependant, les commentaires fâchés ne sont qu’un fait de se mettre sur Internet.

Vous les aurez, et ils vous piqueront… si vous les laissez faire.

Vous avez besoin de développer une peau épaisse. La plupart du temps, ces commentaires ne sont que des personnes en colère qui se cachent derrière l’anonymat. À l’occasion, vous obtiendrez un commentaire avec une plainte légitime que vous devriez adresser. Mais la grande majorité du temps ? Les commentaires fâchés entrent dans une oreille et sortent par l’autre.

 

 

 

 

 

40. Arrêtez de regarder vos données analytiques

Web analytics concept

Regarder les analyses est presque aussi passionnant que votre fil d’actualités Facebook. Et quand vous commencez à voir vos chiffres augmenter régulièrement, cela devient encore plus addictif.

 

 

Mais voilà le truc :

À moins que vous ne lanciez une vaste campagne publicitaire nécessitant une surveillance en temps réel, ces analyses n’ont aucune importance dans votre vie de tous les jours.

Oui – il est utile d’examiner les données analytiques au fil du temps. Mais avez-vous vraiment besoin de savoir si vous avez eu 100 ou 200 visiteurs aujourd’hui ? Est-il important de savoir si vous avez gagné 10€ ou 12€ via AdSense aujourd’hui ? Ces données vous apportent-elles quelque chose en ce moment?

Des années d’expérience m’ont appris que ce n’est pas le cas.

Je vous encourage à fixer des limites strictes pour éviter de perdre du temps. Vous avez vraiment des choses beaucoup plus importantes à faire lorsque vous démarrez un blog.

Dis quelque chose du genre : « Je ne vérifierai mes analyses que le lundi matin. » C’est encore assez fréquent pour voir comment votre site et son contenu fonctionne.

 

 

 

 

 

 

 

41. L’hébergement, c’est important!

L’hébergement est quelque chose que nous prenons très au sérieux chez Webmaniac. Nous avons fait nos sondages d’hébergement, nos revues d’hébergement (pour différents types de scénarios), et tout ce qui se trouve entre les deux, semble-t-il.

Mais personnellement, je n’étais pas trop inquiet à propos de l’hébergement ou de quoi que ce soit lié au serveur pendant la majeure partie de mon parcours de blogueur et surtout pas lorsque j’ai commencé un blog pour la première fois.

Cela a changé radicalement un beau jour où j’ai découvert qu’il y avait eu tout un forum de spam fonctionnant sur mon serveur… et pour qui sait combien de temps à ce moment-là.

La façon dont je l’ai découvert était aussi assez drôle. J’ai reçu un e-mail automatisé m’invitant à « mettre à jour mon forum vBulletin ». Je n’avais pas de forum.

Il s’est donc avéré que l’e-mail a été envoyé à une adresse e-mail aléatoire se trouvant sur mon nom de domaine principal – Millenium. Et comme j’avais une fonction fourre-tout pour les courriels, elle a été redirigée vers mon courriel actuel. J’ai commencé à regarder autour de moi, et j’ai trouvé ça :

C’est le forum. Juste assis là, entièrement indexé par Google, et plein de liens sortants pointant vers d’autres sites web utilisant des textes d’ancres amusants comme « sac louis vuitton » ou quoi que ce soit d’autre.

Quoi qu’il en soit. Bref, c’est le jour où j’ai appris la valeur d’un hébergement fiable et de haute qualité. Ce type d’infection se produit au niveau du serveur. Ce n’est pas un problème avec WordPress.

S’il te plaît, rends-toi service. Ne travaillez qu’avec des hébergeurs réputés dès le premier jour lorsque vous démarrez un blog.

Ce n’est pas une dépense si énorme de toute façon, vous pouvez obtenir quelque chose de frais pour aussi peu que 10€ par mois. LWS est bon. WP engine aussi. 

 

 

 

 

 

 

42. Effectuer régulièrement des audits de contenu

Même si j’aimerais bien que ce ne soit pas le cas, tout ce que nous publions ne reste pas indéfiniment à jour.

Quel que soit votre créneau, il y a toujours de nouveaux développements, de nouvelles idées, de nouvelles choses à écrire, et aussi de nouvelles choses qui se rapportent à votre ancien contenu.

Le fait est que personne ne peut prédire l’avenir. Donc, même si vous pensez que la pièce que vous avez écrite restera intemporelle en raison du sujet qu’elle aborde, ce n’est qu’un souhait et vous ne pouvez jamais en être certain.

L’objectif d’un audit de contenu est simple : vérifier lesquels de vos messages sont encore pertinents, lesquels nécessitent une mise à jour, lesquels peuvent être entièrement supprimés, lesquels peuvent être consolidés.

C’est quelque chose dont Pat Flynn a parlé dans l’un de ses épisodes de podcast mettant en vedette Todd Tresidder. Todd y expliquait comment la suppression d’un tiers de son contenu avait triplé son trafic, croyez-le ou non.

 

Voici la version en vrac si vous n’avez pas le temps d’écouter l’épisode complet + quelques conseils de ma part :

Commencez par compiler une feuille de calcul contenant tous vos messages (les URL sont suffisantes).

Divisez cette feuille de calcul en trois sections:

  • « Garder et améliorer » – les messages qui sont bons en eux-mêmes et qui sont encore pertinents ; qui pourraient nécessiter un travail pour les mettre à jour ou les développer (nouvelles données, nouvelles perspectives) ; en d’autres termes, nous les rendons encore meilleurs qu’ils ne le sont maintenant.
  • « Consolider » – des postes plus petits qui peuvent être combinés en un poste plus grand, ce qui rend la ressource résultante beaucoup plus approfondie et complète.
  • « Supprimer » – les messages qui ne sont pas pertinents à ce stade et qui peuvent être entièrement supprimés (pensez aux anciens articles sponsorisés, aux anciens messages d’actualités, aux critiques ou aux Comment faire… concernant des choses qui ne sont plus là, au contenu dupliqué accidentellement, etc).

Une fois que vous les avez, vous pouvez commencer à travailler dessus, dans l’ordre suivant : commencer par supprimer du contenu, puis consolider, puis améliorer.

 

Certaines choses que vous pouvez faire lorsque vous parcourez les différents éléments de contenu :

  • Mettre en place des redirections 301 lors de la consolidation de postes en ressources plus importantes.
  • Configurez codes 410 d’état pour les contenus définitivement supprimés.
  • Correction des liens internes lorsque vous travaillez sur des messages que vous avez décidé de laisser en ligne.
  • Assurez-vous qu’ils sont également liés à votre nouveau contenu. (Naturellement, les liens internes des anciens messages ne pointent pas vers votre nouveau contenu puisque ceux-ci n’existaient pas lorsque vous avez créé les liens.)
  • Corrigez le formatage sur votre ancien contenu – utilisez H1, H2, puces.
  • Mettez à jour les images de vos meilleurs messages – rendez-les plus partageables sur le plan social et à jour avec les exigences actuelles pour les images de médias sociaux. Vous pouvez utiliser n’importe lequel de ces outils.
  • Correction des métriques de référencement de levure.
  • Supprimer les liens morts.
  • Correction de tout problème HTML en ligne.
  • Ajouter des mises à jour de contenu, le cas échéant.
  • Mettez à jour vos tags et/ou catégories pour rendre l’ensemble du site plus cohérent.
  • Republier l’ancien contenu si cela a du sens. Il suffit de changer la date de publication pour maintenant.
  • Supprimer les commentaires lorsque vous republierez.

Faire un audit comme celui-ci et revivre votre contenu passé n’est que la preuve que vous vous souciez de ce que les gens voient lorsqu’ils viennent sur votre site Web et commencent à consommer une partie aléatoire de votre contenu. Il s’agit essentiellement d’un signal à Google que tout ce qui se trouve sur votre site mérite d’être classé puisque tout est tenu à jour.

À quelle fréquence effectuer l’audit complet ?

Probablement une fois par an. Mais il y a quelque chose que tu devrais faire plus souvent.

 

 

 

 

 

 

 

43. Mettez à jour votre contenu, régulièrement

mettre à jour contenu blog

Je l’ai mentionné brièvement plus haut, mais il mérite sa propre place sur la liste, alors c’est parti.

 

En gros, ça se résume à ça :

Votre contenu n’est pas permanent à moins que vous ne fassiez un effort conscient pour qu’il le reste.

Laissez-moi vous montrer quelque chose ; c’est l’un de nos billets de liste sur ce blog – avec quelques thèmes WordPress cool. Voici toutes ses révisions :

Cela doit être plus de 100 mises à jour sur une période de 3 ans.

C’est un exemple extrême. Nous ne mettons pas tout notre contenu à jour aussi souvent. Mais le message demeure :

Votre contenu mérite absolument d’être mis à jour régulièrement. Il y a toujours de nouvelles informations, de nouvelles données, de nouvelles techniques, méthodes, produits, ou quoi que ce soit d’autre que vous écrivez. Votre public veut en savoir plus sur les nouveautés. Google veut aussi vous voir écrire à ce sujet.

 

Littéralement, le monde veut que vous gardiez votre contenu à jour. Si vous ne faites pas… au revoir votre classement Google.

La mise à jour de vos anciens messages est l’une de ces techniques dont tous les blogueurs ayant de l’expérience parlent en termes élogieux.

Neil Patel, par exemple, dit que le fait de redonner vie à ses anciens postes a entraîné une augmentation de 51 % du trafic sur une période de trois mois.

 

Voici ce que vous pouvez faire spécifiquement:

  • Allez dans votre Google Analytics, et créez une liste de vos 10 articles les plus visités.
  • Faites un effort pour les mettre à jour une fois par mois.
  • Revenez en arrière et élargissez la liste au top 30-50.
  • Faites un effort pour les mettre à jour tous les 3-5 mois.
  • Créez une feuille de calcul pour rendre cela plus facile à gérer.

 

 

 

 

 

 

44. Prenez le nombre de plugins que vous avez besoin 

Il y a de fortes chances que vous n’ayez pas vraiment besoin de tous ces 30 plugins qui tournent actuellement sur votre site et surtout pas lorsque vous démarrez un blog.

Et je sais qu’il est facile de se laisser emporter et de se perdre dans une autre liste de « Top 10 des plugins WordPress pour X », mais ce n’est vraiment pas la façon de vivre sa vie WordPress, pour ainsi dire.

Tout d’abord, toutes les fonctionnalités que vous souhaitez n’ont pas besoin d’un plugin. Beaucoup peuvent être faites avec de simples hacks WordPress ou d’autres modifications rapides. En plus de cela, d’autres choses dont vous n’avez pas besoin du tout – ce n’est qu’un « objet brillant » de plus qui a l’air cool, mais qui n’est pas vraiment très utile.

De plus, tous les plugins ne fonctionnent pas aussi bien ensemble. Parfois, vous tomberez sur des choses qui interfèrent les unes avec les autres, faisant ainsi planter votre site (scénario du pire des cas) ou votre performance chuter de manière significative (scénario du meilleur). Et ne me lancez même pas sur le fait d’avoir plusieurs plugins essayant de faire exactement la même chose (installer WP Rocket, par exemple).

Au lieu de cela, concentrez-vous sur l’essentiel, et obtenez un seul plugin par objectif.

 

D’habitude :

  • SEO,
  • des sauvegardes,
  • la mise en cache,
  • les médias sociaux,
  • formulaires de contact,
  • Jetpack …. peut-être.

 

Ce qui m’amène au point suivant qui est vraiment crucial lors de la création d’un blog :

 

 

45. Attention à la sécurité de votre site, bon sang !

wordpress-securité

Ok, donc certaines choses sont hors de votre contrôle. Si votre serveur tombe en panne, il n’y a pas grand-chose que vous puissiez faire à ce sujet, mais il y a aussi de multiples autres choses que vous pouvez effectivement contrôler.

Tout d’abord, comme Colin l’a dit plus haut, tenez votre site à jour. Si vous ne le faites pas, vous risquez de le faire pirater via une ancienne vulnérabilité.

Deuxièmement, procurez-vous un plugin/solution de sécurité et faites attention aux notifications qu’il vous envoie.

Je n’ai pas besoin de continuer à parler de ça. Vous en avez absolument besoin !

 

Quelques options :

En dehors de cela, considérez également des choses comme l’authentification à deux facteurs et d’autres correctifs simples qui rendront votre site ultra-sécurisé.

@sucurisecurity ou @wordfence ou @iThemesSecurity - quel est votre choix ? Cliquez pour tweeter

 

 

 

 

46. Ne transpirez pas sur votre score Google PageSpeed Insights

rapidité webmaniac

Tu sais pourquoi tu ne devrais pas transpirer à cause de ça ? Parce que la plupart du temps, on ne peut même pas l’améliorer de beaucoup.

Il y a quelque temps, on a fait une expérience amusante. Nous voulions vérifier quel genre d’impact vous pouvez avoir sur votre score PageSpeed Insights une fois que vous aurez obtenu votre note initiale. Nous avons donc eu deux configurations d’hébergement, fait les tests, puis optimisé la moins performante par le biais de deux méthodes standard.

Les résultats ont été plutôt surprenants (ou pas surprenants du tout, selon la façon dont vous voyez les choses). Il s’avère qu’avoir votre site sur un hôte rapide est beaucoup plus important que de faire d’autres optimisations.

Bref, la configuration d’hébergement la plus rapide a quand même obtenu une meilleure note dès le départ que l’hébergement la plus lente, même après lui avoir fait une série d’optimisations.

En fin de compte, tout se résume, encore une fois, à une bonne installation de l’hébergement. C’est toujours la meilleure façon d’améliorer votre score PageSpeed Insights lorsque vous démarrez un blog.

 

 

 

 

 

 

47. Utilisez Quora pour savoir vraiment ce que les gens veulent apprendre.
Bill a déjà mentionné Quora ci-dessus, mais je l’énumère pour une toute autre raison. Il ne s’agit pas de trouver des fils de discussion Quora pertinents, de soumettre votre réponse, puis de brancher votre contenu.

 

Il s’agit d’autre chose :

Utilisez Quora pour découvrir ce que les gens veulent vraiment apprendre // #blogging Cliquez pour tweeter

 

Quora est l’un des rares endroits sur le web où vous pouvez aller pour découvrir ce que les gens veulent vraiment apprendre. Fondamentalement, chaque question est une occasion pour vous d’écrire un message complètement nouveau sur votre blog – une aide vraiment géniale lorsque vous démarrez un blog.

Tout ce qu’il faut, c’est d’aller à Quora, de suivre une poignée de sujets en rapport avec votre créneau de blog et de prêter attention aux questions que les gens posent.

 

Voici ce que vous obtenez lorsque vous faites cela :

  • Tout d’abord, vous savez que le problème est en effet important pour au moins une personne réelle, qui respire – en d’autres termes, vous avez la confirmation qu’un problème donné n’existe pas seulement dans votre esprit.
  • Vous voyez le libellé exact que la personne a utilisé pour poser la question – vous pouvez l’utiliser comme titre, même en partie ou en totalité. De plus, cela vous donne une indication du type de mots-clés qui pourraient être liés au problème.
  • Vous avez un excellent endroit pour ensuite promouvoir ce poste une fois fait. Vous pouvez revenir à Quora, répondre à la question d’une manière simple et rapide, puis ajouter un lien pour ceux qui veulent en savoir plus.

 

C’est exactement ce que nous avons fait avec au moins une poignée de messages ici :

Est-ce qu’Avada a plus de fonctionnalités que Divi ?

Shopify par rapport à WordPress, quelle est la comparaison entre les deux ?

Quel est le meilleur plugin WP pour un répertoire de membres de club ?

 

Points clés :

  • Lors de la construction d’un tel article, assurez-vous d’aller au cœur de votre réponse immédiatement. Comme Colin l’a dit, oublie ton intro comme les travaux de recherche du lycée.
  • Si vous avez besoin d’écrire une intro d’une sorte ou d’une autre pour ne pas aliéner vos lecteurs réguliers, utilisez au moins des ancres de document lorsque vous créez un lien vers l’article de Quora. (Par exemple, un lien vers votre post comme votresite.com/post/#patie-réel.) De cette façon, quiconque vient de Quora peut sauter ce qui n’est pas important de leur point de vue.
  • Utilisez des images pour faire ressortir votre réponse Quora de toutes les autres. C’est un bon tour. Quelques exemples ci-dessus.

 

 

 

 

 

48. Effectuez une recherche par mot-clé pour chaque nouveau article que vous publiez.

Nous avons déjà mentionné la recherche par mot-clé, mais je voulais ouvrir cette boîte de Pandore une minute de plus pour m’assurer que nous sommes tous sur la même longueur d’onde. Il y a une chose principale que je voulais réitérer ici :

La clé d’une recherche de mots-clés réelle et appropriée est de le faire encore et encore pour chaque nouvel article que vous publiez.

 

C’est beaucoup de travail, je sais, désolé, mais il n’y a pas d’autre moyen de publier du contenu dans le paysage web d’aujourd’hui quand on commence un blog.

Il y a déjà trop de contenu de qualité. Trop de contenu déjà bien optimisé. Dans un tel environnement, vous ne pouvez pas vous fier à votre mot-clé principal pour l’ensemble du site et ensuite continuer à créer votre contenu autour de « n’importe quel » sujet vaguement lié.

Cela revient aussi à faire des audits de contenu. Lorsque vous parcourez votre contenu passé et que vous le vérifiez, posez-vous la question suivante :  » Quel mot-clé cet article cible-t-il ? Est-il assez optimisé ? »

 

 

 

Obtenez gratuitement notre eBook sur "Comment gagner plus de 1000 euros par mois avec un blog"

 

 

 

49. S’inspirer de niches apparemment sans rapport

Trouver de bonnes idées d’articles de blog peut parfois s’avérer difficile. Mais se garder inspiré en ne consommant du contenu qu’à l’intérieur de son créneau peut être une épée à double tranchant.

  • D’une part, il vous tient informé et vous permet de prendre le pouls.
  • Mais d’un autre côté, il ne vous permet pas de vous ouvrir à de nouvelles idées et peut-être d’essayer de nouvelles choses qui n’ont jamais été essayées auparavant.

Auteur et podcasteur populaire, James Altucher dit que le sexe est l’une des choses les plus puissantes qu’une personne créative puisse vivre (paraphraser). En d’autres termes, la seule façon d’avoir de bonnes idées est d’en avoir beaucoup. Et une fois que ces idées commencent à avoir des rapports sexuels entre elles, c’est le moment où de grandes choses/produits/articles naissent.

C’est pourquoi nous devons prendre de l’expansion. Lisez beaucoup. Regardez beaucoup de vidéos. Faire beaucoup de choses. Permettez-vous de consommer du contenu à l’extérieur de votre créneau. C’est peut-être le chemin ultime à suivre pour démarrer un blog.

Tim Ferriss – un type dont vous avez peut-être entendu parler – voit aussi l’intérêt de s’accorder une certaine liberté à cet égard. L’une de ses choses, par exemple, c’est de lire de la fiction avant de se coucher. Ce n’est pas un auteur de fiction. Il semblerait que la lecture de fiction ne devrait rien faire pour lui.

Mais quand même :
Ne lisez pas d’ouvrages non romanesques avant d’aller au lit, ce qui encourage la projection dans l’avenir et les préoccupations et la planification. Lisez une fiction qui fait appel à l’imagination et exige l’attention de l’État actuel.

 

 

 

 

 

 

50. Offrez gratuitement vos meilleurs produits

Il s’agit de contenu payant ou gratuit. C’est une erreur courante de penser que votre meilleur contenu devrait être réservé à vos clients payants.

Non !

incorrectement

Pensez-y de cette façon, quand vous allumez la radio (si vous n’avez pas encore migré vers Spotify ou les podcasts complètement, c’est-à-dire), qu’entendez-vous ? Entendez-vous une chanson aléatoire d’un album d’artiste ?

Non ! Vous entendez leur numéro 1 absolu ! Et tu l’auras gratuitement. Pourquoi ? Parce que c’est comme ça qu’ils te font acheter l’album ou le billet de concert.

Appelez ça le « principe radio » si vous voulez.

 

Le truc, c’est ça :

Des trucs gratuits et géniaux font passer les gens par la porte. Quand ils arrivent, ils commencent à en chercher d’autres. Ils commencent à se dire : « Bon sang, cette ressource gratuite est meilleure que ce que les autres font payer ! »

C’est une victoire.

C’est ici que vous avez l’occasion de vendre des consultations individuelles, des cours en plusieurs parties, des conférences, de l’immobilier… vous avez compris l’idée.

En un mot : Vous commencez un blog ? Offrez gratuitement vos meilleures affaires. Il a un retour sur investissement énorme !

 

 

 

 

51. Arrête d’être obsédé par la grammaire. Tout le monde s’en fout

(Sauf cette personne qui le soulignera dans les commentaires. Ne t’inquiète pas pour lui. C’est un con de toute façon.)

L’essentiel de l’information est ce qui compte vraiment. Et je sais que ça a l’air ringard, mais c’est comme ça.

Personne – et je dis bien personne – ne lira jamais votre blog parce que votre grammaire est parfaite. Si « bonne grammaire » est la seule chose que vous avez pour vous, vous avez perdu.

En d’autres termes, un article mal écrit et perspicace sera toujours meilleur qu’un communiqué de presse bien écrit et sans sexe.

Des idées ! Des histoires ! Valeur ludique ! De l’information brute ! Investissez d’abord dans votre contenu musculaire, et seulement ensuite concentrez-vous sur votre grammaire musculaire.

 

 

Cependant, cela amène à :

52. Rédaction, édition, publication – c’est un processus en 3 étapes

Même si la grammaire n’est pas quelque chose qui devrait vous obséder, sortir un poste de qualité dans la nature est toujours un processus qui doit être réfléchi.

Mon approche préférée est de la traiter comme une chose en 3 étapes : écrire, éditer, publier.

Ecrire → Editer → Publier → Publier - la bonne façon de #blog Cliquez pour tweeter

Pourquoi comme ça ?
C’est simple, pendant que vous écrivez, c’est facile et tentant d’éditer à la volée – comme dans, fixer vos phrases/paragraphes pendant que vous les écrivez. C’est naturel, c’est ce qu’on faisait quand on écrivait des devoirs pour l’école. Mais ce n’est pas le plus efficace.

Le problème avec le montage pendant que vous écrivez, c’est qu’il arrête le flux d’idées, perturbe votre pensée créative et rend la narration plus difficile.

La bonne façon d’écrire – j’ose utiliser le mot « correct » – est d’écrire d’abord, d’éditer ensuite.

Le but de la première ébauche est d’obtenir le plus de mots possible sur une feuille de papier (ou un papier numérique) et de ne pas s’inquiéter de l’apparence de tout cela. Je veux vraiment dire que vous devriez écrire tout ce qui vous vient à l’esprit en rapport avec le sujet.

L’important ici, c’est de ne pas s’arrêter et d’essayer de réparer quoi que ce soit. Même pas les fautes de frappe. Votre but est d’écrire. Etre créatif.

Ensuite, une fois que vous avez écrit l’ébauche complète, c’est à ce moment que l’édition peut avoir lieu. C’est à ce moment que vous pouvez retourner à votre brouillon et commencer à le corriger.

Et je me rends compte que cette séparation est quelque chose d’incroyablement difficile à suivre. Moi aussi, je me surprends à éditer ceci ou cela pendant que j’écris, mais la clé est de remarquer ceci et d’essayer de vous en sortir.

Enfin, il y a l’édition, qui est un peu sa propre affaire de nos jours puisque la plupart de ce que nous écrivons est publié en ligne par nous (et n’est pas envoyé à un journal tiers ou autre).

Les blogs sont uniques dans la façon dont ils fonctionnent. Je veux dire, à part le corps de votre article, vous devez aussi préparer le titre, formater le message, ajouter des images, définir vos balises/catégories, ajouter des « clics to tweets » peut-être, et faire une myriade d’autres choses – toutes les choses que le démarrage d’un blog implique. Tout cela est dans le seau de « l’édition ».

Faites ceci en dernier. Faites en sorte que votre article ait l’air bien juste avant de cliquer sur le bouton Publier.

 

 

 

53. Configurez vos outils de blogging/écriture comme il se doit

Ainsi, selon la façon dont vous démarrez un blog et créez votre contenu, vous pourriez trouver certains outils très utiles dans votre vie de tous les jours.

Passons en revue cette liste de présélection une par une :

 

I. S’il vous plaît, procurez-vous un bon clavier.

Tiens bon ! S’il vous plaît, n’oubliez pas de lire celui-ci ! C’est important.

Un clavier est peut-être l’équipement le plus sous-estimé avec lequel nous interagissons régulièrement. La plupart de nos interactions avec un ordinateur se font via un clavier, n’est-ce pas ?

Pourtant, nous changeons rarement de clavier et nous ne suivons généralement pas ce qui se passe sur le marché des claviers. Nous obtenons tout ce qui est disponible ou ce qui est fourni avec notre ordinateur. Mais c’est une erreur.

Les claviers sont très différents, et il n’y a pas un seul clavier pour les régir tous. Tout dépend de vos préférences personnelles, de vos compétences en dactylographie et de votre confort général selon votre poste. C’est pourquoi vous devez expérimenter avec différentes configurations pour trouver celle qui vous convient parfaitement.

Certains claviers ont des touches à faible course, d’autres à grande course. Il y a des claviers mécaniques. Il y a des touches à membrane. Il y a tout ce que les MacBooks ont de nos jours. Etc. Mais le fait est que vous ne savez jamais lequel d’entre eux sera meilleur pour vous jusqu’à ce que vous les essayez de première main.

Rendez-vous donc dans votre magasin local et faites des expériences. Il suffit de traîner, d’allumer un outil de bloc-notes, de commencer à taper, de voir ce que ça fait. En vous procurant le bon clavier, vous pouvez devenir un dactylographe du jour au lendemain – du moins ce qu’il a fait pour moi.

 

 

II. Essayez les applications de blogging

Faire tout votre travail dans l’interface de WordPress est très bien, surtout en mode sans distraction.

Mais lorsque vous démarrez un blog, vous pourriez vous retrouver encore plus productif dans certaines applications de blogging dédiées.

Par exemple, mes deux préférés sont iA Writer et Bear.

  • iA Writer est probablement la meilleure application d’écriture pour Mac (bien que ce ne soit que mon opinion).
  • Bear est une application de prise de notes bien conçue pour Mac qui sert aussi d’éditeur de texte. Et a une meilleure intégration avec la barre tactile MacBook Pro que iA.
@iawriter ou @bearnotesapp, quel est votre choix pour l'outil de blogging ? Cliquez pour tweeter

Les deux applications supportent la démarque, ce qui est un moyen beaucoup plus rapide d’écrire n’importe quoi.
En dehors de cela, si vous avez plus d’appareils, vous pouvez synchroniser votre contenu entre eux.

 

D’autres options :

  • Application de bureau WordPress – Calypso. Celui-ci est disponible pour Windows, Mac et Linux. Il vous donne également accès à d’autres parties du wp-admin.
  • Ulysse pour Mac. Une application d’écriture assez chère, mais elle a beaucoup de fans inconditionnels qui l’adorent.
  • Google Docs. Cela semble évident, mais avec les outils les plus récents, vous pouvez maintenant intégrer directement un document Google à votre site WordPress, ce qui signifie que vous pouvez exporter n’importe quel document directement sur votre blog.

 

 

III. Expérimenter avec des applications d’aide

Voici un aperçu rapide des applications qui me permettent de travailler beaucoup plus rapidement :

Lightshot – l’outil de capture d’écran ultime.

Alfred – application de productivité Mac, pensez-y comme une recherche Spotlight sur les stéroïdes.

aText – application d’extension de texte pour Mac. « aText accélère votre frappe en remplaçant les abréviations par des expressions fréquemment utilisées que vous définissez. »

 

Par exemple, j’ai tendance à utiliser beaucoup le mot « WordPress », donc au lieu d’avoir à l’écrire à la main à chaque fois, j’ai défini une macro qui me permet simplement d’écrire WP, et aText va tout de suite l’étendre à WordPress. J’en ai plein d’autres comme celui-ci (pour les fautes de frappe courantes que je fais, les mots compliqués, etc.

WorkFlowy – le meilleur outil pour créer des contours d’article.

BetterTouchTool – votre pavé tactile Mac et votre barre tactile sur les stéroïdes. Je l’utilise pour des gestes personnalisés, et aussi pour obtenir ces icônes de raccourcis (entre autres choses) :

 

 

 

54. C’est dans la boîte !

Ce post a été long ! En fait, vous venez de lire 11 000 mots de conseils sur la création d’un blog. Merci d’être encore là !

44 choses que j'aimerais savoir avant de commencer un #blog - utilisez-les pour augmenter le vôtre à 225,000 visites /mois Cliquez pour tweeter

En fin de compte, la gestion d’un blog est une de ces choses qui semble simple en soi, mais l’écart entre le simple fait de le faire et de le faire à son plein potentiel est en fait énorme. Il y a tellement de pièces mobiles ! Il y a WordPress lui-même, l’écriture de contenu, l’édition, le formatage, l’hébergement, le référencement, la création de liens, les médias sociaux, les listes de diffusion par courriel, le réseautage, etc.

J’espère que cette liste a été perspicace et qu’elle vous aidera à éviter certaines des premières erreurs commises par la plupart des blogueurs.

Si vous souhaitez que nous développions l’un des points abordés ici, n’hésitez pas à nous soumettre vos questions ci-dessous.

De plus, n’oubliez pas le guide que j’ai mentionné au début – comment créer un blog rentable à partir de zéro !

 

Bonus !
J’ai menti… nous avons en fait trois bonus pour vous ici :

Ebook gratuit sur le Blogging 

Une infographie qui récapitule tout

Commencer un blog infographie

Accès à la Formation blogging : Comment construire et réussir un blog ?

Formation en ligne sur le Blogging
Construire et réussir un blog rentable

Partager, ce sera mon plus gros cadeau, Merci!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email
Partager sur reddit
Reddit

Cet article a 3 commentaires

  1. Salut, C’est moi qui doit vous remercier de votre superbe écrit et point de vue du blogging en 2019.

  2. Merci Mark de m’avoir invité à ce round-up entouré d’aussi jolis noms! Article très complet, bravo!

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier

Voulez-vous un cadeau?

Nous vous offrons un eBook gratuit sur les « 15 méthodes pour augmenter la visibilité de votre site web » instantané après avoir rempli ce formulaire simple et rapide.