Comment créer une application ? Tout savoir sur les types d’applications

créer une application
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Le sommaire de l'article

Créer une application : Obtenez toutes les infos sur la création de ce support numérique !

Vous souhaitez développer votre propre application ? Sachez que ce n’est pas facile sans aucune connaissance préalable en programmation.

Avant d’entrer dans la phase de programmation de votre idée d’application, vous devez déjà avoir un plan précis sur la portée et les fonctions de votre application, ce qui facilite grandement la mise en œuvre et permet de gagner du temps.

Dans cet article, nous expliquerons plus en détail les étapes et les modalités de base du développement d’une application.

Nous allons donc aborder :

·         La mise en œuvre  : 

·         Technologies des applications 

·         Quels types d’applications existe-t-il ? 

·         Apps native

·         Applications hybrides

·         Applications Web

·         Combien de temps faut-il pour créer une application ?

Mise en œuvre – Qui créer une application ?

Vous pouvez faire appel à un développeur freelance, à une agence d’applications comme WebManiac ou à un kit de construction d’applications pour le développement de votre projet d’application.

Nous sommes le partenaire de développement idéal pour votre application grâce notre accompagnement.

Les applications pour smartphone, tablette ou web sont un élément important pour les entreprises qui souhaitent optimiser leurs propres processus et offrir à leurs clients une meilleure expérience client.

C’est pourquoi, de nombreuses entreprises font développer leur application commerciale par une agence de développement d’application professionnelle.

Cependant vous avez de l’expérience en programmation ? Vous pouvez vous-même créer une application, moins complexe, relativement facilement et rapidement avec un système de création d’applications.

Technologies applicatives – Quelles seront les technologies utilisées par un développeur d’applications en 2021 ?

Selon le matériel et le système d’exploitation associé qui seront pris en charge par l’application, les technologies et les cadres à utiliser diffèrent.

En effet, chaque système d’exploitation a ses propres particularités et exigences, tant en termes de conception que de fonctionnalités.

Quels types d’applications existe-t-il ? Les 3 types de développement d’application !

Il existe trois types d’applications mobiles : Applications natives, hybrides et Web. Les applications natives sont optimisées pour le système d’exploitation choisi et offrent la meilleure expérience utilisateur (UX) pour le client, mais les coûts peuvent rapidement dépasser le budget si l’on ne sait pas ce que l’on fait.

 Les applications hybrides sont des solutions développées avec des cadres qui fonctionnent sur tous les systèmes d’exploitation.

Les applications web progressives sont des applications qui fonctionnent dans le navigateur du PC de bureau, combinées à un site web réactif (responsive). Les applications pour smartphones peuvent être développées sous forme d’application Android, d’application iOS (application iPhone) ou d’application web progressive.

Les applications pour smartphones et tablettes pour les appareils Android ou pour l’iPhone et l’iPad d’Apple peuvent être soit développées en natif pour les deux systèmes d’exploitation mais une app pour chaque système, soit créées sous forme d’applications hybrides à l’aide de frameworks, comme Flutter.

Créer une application mobile native

Les applications natives sont des programmes hébergés sur l’appareil mobile. Une application distincte doit être programmée pour chaque système d’exploitation (iOS et Android).

Dans ce cas, deux bases de code doivent être écrites pour une application, ce qui implique un travail supplémentaire pour les développeurs et donc des coûts plus élevés.

Toutefois, ce type d’application présente un certain nombre d’avantages. Par exemple, les applications sont particulièrement performantes, particulièrement sûres, et les utilisateurs reconnaîtront les éléments utilisés dans l’application programmée pour leur système d’exploitation particulier, ce qui se traduira par une expérience utilisateur positive (UX).

Langage de programmation de l’application Android

Java est utilisé comme langage de programmation pour créer des applications pour les appareils Android tels que le Google Phone, les smartphones Samsung, Huawei.

Android Studio est recommandé par Google comme environnement de développement, il a remplacé Eclipse.

Le kotlin est également peu utilisé comme langage de programmation aujourd’hui. Le XML est utilisé pour créer l’interface utilisateur.

Langage de programmation pour les applis IOS

Les applications iOS pour iPads et iPhones sont aujourd’hui programmées en Swift, en tant que successeur plus facile à utiliser que Objective-C.

Xcode est utilisé comme environnement de développement sur un Mac. L’interface utilisateur est créée dans le concepteur graphique de Xcode.

Avantages du développement natif

Haute performance : les applications mobiles natives offrent les meilleures performances à vos clients et semblent donc de meilleure qualité.

Haute sécurité : ce type de développement garantit la protection la plus fiable des données pour les utilisateurs.

Meilleure expérience utilisateur : l’interface utilisateur s’appuie sur les éléments spécifiques du système d’exploitation individuel, qui sont familiers aux utilisateurs. Ainsi, vos clients peuvent utiliser l’application plus facilement et prendre plus de plaisir à l’utiliser.

Les animations 3D ne sont possibles qu’avec ce type d’application.

Interfaces des systèmes d’exploitation : Par exemple, avec ce type d’application, il est possible de mettre en œuvre des notifications “push” et des achats “in-app” dans iOS et Android.

Inconvénients du développement natif

Un temps de développement plus long : le temps de développement est nettement plus long que pour les applications hybrides, où une seule application doit être développée.

Coût plus élevé : un coût plus élevé est associé à ce type d’application. Les efforts de développement sont d’autant plus importants qu’il est développé individuellement pour chaque système d’exploitation.

Vous devrez également faire face à des coûts lorsqu’il sera publié sur l’App Store d’Apple ou le Play Store de Google.

Découvrez comment les coûts sont répartis dans le développement d’une application en lisant notre article ! (lien en fin d’article)

2. applications hybrides

Les applications hybrides se développent en utilisant HTML5, CSS et JavaScript, comme les applications web, cependant elles fonctionnent dans une sorte de conteneur webview sur iOS et Android.

Ce type de développement est comme pour une application native et permet donc d’accéder à la plupart des fonctions et interfaces de programmation du système d’exploitation.

Nous pouvons ainsi les appeler “application multiplateforme”.

Une base de code uniforme simplifie non seulement le développement initial, mais aussi les mises à jour et la maintenance ultérieures.

Comme l’application n’est donc pas directement adaptée au système d’exploitation choisi, il faut admettre des pertes de performance et/ou de certaines fonctionnalités.

Pourtant, les développeurs des systèmes d’application hybride travaillent pour réduire les problèmes.

Le développement d’applications hybrides devient de plus en plus utilisé. Les agences d’application utilisent des systèmes comme Ionic, Xamarin, React Native et Cordova.

Avantages du développement hybride

Temps de développement court et faible effort technique : une seule application mobile est développée pour iOS et Android. Cela permet de réduire le travail et le temps de développement.

Moins cher que l’application native : le développement est moins cher car 1 seule application créée pour Android et IOS d’apple.

Une apparence cohérente : les applications hybrides assurent une conception uniforme de l’interface utilisateur/UX sur les deux plateformes.

Inconvénients du développement hybride

Pertes de performances : les applications hybrides ont un accès limité aux fonctionnalités matérielles des appareils mobiles et offrent donc moins de fonctions.

Moins bonne expérience utilisateur : les clients se sentiront moins à l’aise en les utilisant car les interfaces utilisateur spécifiques à la plate-forme ne sont pas implémentées dans la conception de l’application.

Les applications web

Vous pouvez accéder à l’application via un navigateur tel que Google Chrome, Safari ou Mozilla Firefox et effectuer diverses tâches.

Des exemples bien connus sont Google Docs et Netflix. Une extension de ces dernières est les “Progressive Web Apps” (PWA), qui présentent de nombreuses caractéristiques des applications natives ou hybrides, et qui résolvent notamment le manque d’utilisation hors ligne de ce type d’applications.

Pour créer une application web, on utilise la même technologie que pour la création d’un site web. HTML5 est utilisé pour la structure, CSS3 est utilisé pour la conception et JavaScript est responsable de la logique.

Avantages d’une WebApp :

Développement rapide et facile : la programmation est plus facile que les autres variantes. Une seule base de code multiplateforme est développée, ce qui réduit le temps de développement.

Pas d’installation ni de téléchargement sur l’appareil final : ni l’installation, ni le téléchargement ne sont nécessaires pour utiliser l’application. L’utilisateur peut simplement ouvrir et utiliser l’application dans un navigateur.

Facile à trouver dans les moteurs de recherche : l’application apparaît comme résultat dans Google lorsque des clients potentiels recherchent une solution spécifique.

Faible coût : le lancement de l’application est gratuit, car l’application n’est pas publiée sur l’App Store d’Apple ou le Play Store de Google. L’application est lancée sous la forme d’un site web.

Notification push possible sur Android : une fonction de notification push peut être mise en œuvre sur les terminaux Android. Cette fonctionnalité n’est pas encore disponible sur les appareils mobiles iOS, mais Apple travaille à la mise en place de notifications “push” dans Safari.

Icône d’application sur l’appareil terminal : comme pour les applications natives, il est désormais possible d’ajouter des applications web à l’écran d’accueil. Là, la Web App s’affiche comme une application native “normale”.

Inconvénients d’une WebApp :

Limites de fonctionnalité : une Web App a un accès très limité aux fonctions de l’appareil, ce qui peut signifier une faible performance de l’application du point de vue du client.

Accès Internet obligatoire : il n’est pas possible d’utiliser ce type d’application hors ligne, car on y accède comme sur un site web classique.

Expérience utilisateur réduite : les applications web n’offrent une expérience client juste satisfaisante, car non adaptées à tous les systèmes d’exploitation.

Combien de temps faut-il pour créer une application ?

L’expérience montre que le développement d’une application en tant que développement individuel prend environ 2 mois, dans 30% des projets parfois plus de la moitié d’une année. Nos professionnels WebManiac vous accompagneront avant et après la livraison de votre application.

Contactez-nous pour évaluer la faisabilité de votre projet au 07/67/75/53/08 ou en envoyant un mail à agence@web-maniac.com.

Enfin, si vous avez déjà une idée et que vous voulez faire créer une application (ou site web) remplissez le formulaire pour décrire votre projet et être recontacté !

Une compilation d’article sur les applications et les sites web pouvant vous intéresser : 

Partagez cet article avec vos amis :

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Commencez votre chemin vers le succès dès aujourd'hui

agence@web-maniac.com

07 67 75 53 08