Qu’est ce qu’une application native ? Comprendre le développement d’applications natives

application native
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Sommaire de l'article

Il existe différents types de développements d’applications, le plus connu est probablement le développement d’application native.

Pourtant, nous pouvons observer que le nombre d’applications natives développées est légèrement en baisse par rapport aux applications web et aux applications hybrides.

Cet article vous permettra d’en savoir plus sur l’application native, son développement et ses avantages et inconvénients.

Nous verrons les éléments suivants :

  • Qu’est-ce qu’une application native ?
  • Les avantages et les inconvénients des applications natives
  • Systèmes d’exploitation
  • Développement pour Android
  • Développement pour iOS
  • Publier votre application native
  • Conclusion – Une application native est-elle nécessaire ?

Qu’est-ce qu’une application native ?

 

Une  Appli native ou Application native est un support qui est installé sur l’appareil mobile de vos prospects.

Le logiciel est spécialement programmé et adapté pour un système d’exploitation et les dispositifs terminaux correspondants.

Les applications natives sont le plus souvent développées pour Google Android et Apple iOS, car ces deux systèmes d’exploitation représente environ 99% de part de marché.

Outre Android et iOS, Windows Phone joue encore un petit rôle, c’est pourquoi le développement d’applications natives y est négligé. Voyez donc là une probable opportunité à creuser.

L’ application native peut interagir avec le matériel de l’autilisateur.

En effet, il est possible d’accéder à l’appareil photo, au GPS, au gyroscope ou à d’autres capteurs de l’appareil mobile tout comme il est possible d’accéder à des logiciels existants ou préinstallés sur le smartphone ou la tablette.

L’application native permet également d’accéder aux données et à la mémoire vive de l’appareil et d’utiliser ou de modifier des images du smartphone dans l’application.

Les applications natives sont donc des logiciels propriétaires, ce qui signifie qu’il est très difficile d’apporter des modifications et des ajustements à votre application par des utilisateurs ou des tiers.

Ainsi, les codes sources des applications sont généralement verrouillés afin qu’ils ne puissent pas être facilement copiés. Néanmoins, il est possible pour les développeurs enregistrés d’avoir un aperçu du code grâce à l’environnement de développement approprié (SDK).

Les coûts du développement d’applications natives sont généralement un peu plus élevés que ceux du développement d’une application hybride ou d’une application web.

Cela est principalement dû au fait que l’application doit être développée séparément pour chaque système d’exploitation, une pour Android et une Apple car les langages de programmation sont différents.

Il est donc difficile de donner un prix général pour une application native mais celui-ci dépend de nombreux facteurs tels que l’étendue (nombre de pages), les caractéristiques et la complexité.

Dans notre article sur les “Coûts de développement des applications”, vous pouvez obtenir un aperçu plus détaillé et voir différents exemples de prix pour des applications déjà développées.

Les avantages et les inconvénients des applications natives

 

Afin de déterminer les avantages et les inconvénients des applications natives, il faut pouvoir comparer par rapport à d’autres types, dans ce cas des applications web ou des applications hybrides.

En comparant les chiffres clés, il devient possible de déterminer les points sur lesquels les applications natives sont meilleures que leurs homologues.

Toutefois, notez qu’aucune méthode de développement d’application n’est “meilleure” qu’une autre, cela dépend de vos objectifs et de la technologie à utiliser pour avoir le meilleur R.O.I (retour sur investissement).

Le budget de programmation de l’application est également un élément à prendre en compte lors du développement.

  • Avantages

L’un des principaux avantages des applications natives est la performance technique.

Aucun autre type de développement ne peut créer des applications aussi performantes. L’interaction directe de l’application avec le matériel assure une vitesse maximale lors de son utilisation. Cela rend l’application très conviviale et maintient l’expérience utilisateur (UX) aussi élevée que possible.

Grâce à un développement natif, il est possible pour l’application de contrôler et d’utiliser presque toutes les fonctions disponibles ainsi que certains éléments du smartphone ( GPS, camera..).

Ainsi, il est possible pour une application native d’utiliser la NFC et donc d’accorder un paiement avec le smartphone.

De plus, des notifications “push” peuvent être envoyées pour contacter l’utilisateur plus facilement et plus rapidement.

Le stockage de données sur l’appareil mobile est un autre avantage des applications natives. Par exemple, cela permet de stocker des épisodes de séries sur le smartphone, comme avec l’application Netflix.

Il suffit de télécharger l’application sur l’App Store ou le Google Play Store pour l’installer rapidement et facilement. En un seul clic, l’application native est installée sur l’appareil de votre client et apparaît sous la forme d’une icône d’application sur l’écran d’accueil.

Les applications natives peuvent également être utilisées hors ligne sans aucun problème.

Avec les applications web, cela peut être problématique, car malgré la mise en cache du navigateur, les capacités d’utilisation hors ligne sont très limitées.

  • Inconvénients

Le seul inconvénient d’une application native est le temps de développement plus long et les coûts de développement plus élevés qu’une application web ou hybride.

En effet, comme mentionné précédemment, une application native doit être programmée à la fois pour Apple iOS et Google Android pour couvrir la quasi-totalité du marché des mobiles.

Le développement hybride ou web peut permettre d’économiser environ 20 % des coûts par rapport au développement d’applications natives.

En outre, les coûts de maintenance d’une application native sont plus élevés, car les mises à jour de plusieurs systèmes doivent être programmées et déployées.

Enfin, l’utilisation de l’app store entraîne des coûts fixes plus élevés : 30 % des revenus d’une application native doivent être versés à Google ou à Apple sous forme de frais de transaction.

Systèmes d’exploitation

 

Comme nous l’avons déjà mentionné, il est vivement conseillé de programmer une application native pour plusieurs systèmes d’exploitation Android, IOS, etc.) afin que l’application soit disponible sur tous les appareils mobiles.

D’après App Annie, Android et iOS ont ensemble une part de marché d’un peu moins de 99%. Google Android détient la plus grande part de marché avec environ 86,5 %, suivi par Apple iOS avec environ 13,3 % de part de marché.

Les autres plates-formes sont pratiquement absentes du marché, ce qui rend inutile tout développement supplémentaire, associé à des coûts supplémentaires.

Selon les experts, cette tendance va se poursuivre à l’avenir et même s’approfondir. Ainsi, d’autres systèmes d’exploitation tels que Windows Phone ne seront bientôt plus disponibles sur le marché.

  • Google Android

Android est un système d’exploitation pour les appareils mobiles développé par Google et lancé en septembre 2008.

La version la plus récente du logiciel est Android 10, qui est également surnommé officieusement Android “Q”.

Il est utilisé par de nombreuses entreprises telles que Samsung, HTC, Xiaomi, pour leurs smartphones, tablettes et netbooks.

En raison du grand nombre d’entreprises et donc d’appareils, Android est le système d’exploitation le plus utilisé pour les appareils mobiles et détient environ 80 % de parts de marché en France.

La base technique de Google Android est le noyau Linux. Les applications natives pour Android sont écrites dans les langages de programmation Java et Kotlin.

Pour programmer une application pour Android, un kit de développement logiciel (SDK) est nécessaire en plus des compétences de programmation appropriées. Un SDK est un environnement de développement dans lequel les applications sont programmées.

Le SDK pour le développement d’applications Android natives est appelé “Android Studio” et a également été développé par Google.

Android Studio est un programme open source et peut être téléchargé gratuitement sur Internet. Outre Android Studio, un autre logiciel est nécessaire pour programmer les applications Android, le kit de développement Java (JDK), qui est également disponible en téléchargement gratuit.

Les deux programmes peuvent être installés sur n’importe quel ordinateur pour programmer directement.

En raison du caractère open source du logiciel, il est possible pour chacun de programmer sa propre application Android.

  • Apple iOS

Comme Android, iOS est un système d’exploitation pour les appareils mobiles. iOS a été développé par Apple et est sorti pour la première fois en juin 2007. La dernière version du logiciel est iOS 13.

Contrairement à Android, iOS n’est utilisé que par Apple et uniquement pour ses téléphones mobiles (iPhones) et ses tablettes (iPads). Les autres entreprises n’ont pas accès au logiciel et ne sont donc pas autorisées à l’utiliser.

Bien que limité à une seule société, environ 18 % des systèmes d’exploitation des appareils mobiles sont une version d’iOS.

Les applications natives pour iOS peuvent être programmées dans les langages de programmation Swift, qui a été développé spécifiquement par Apple, ou en Objective-C.

En raison des différents langages de programmation utilisés par Android et iOS, le code écrit ne peut pas être utilisé pour les deux applications natives, ce qui peut entraîner des surcoûts dans le développement natif, comme mentionné précédemment.

Apple dispose également de son propre environnement de développement, le SDK pour les applications iOS est appelé “Xcode“, qui comme Android Studio est disponible gratuitement sur internet.

Toutefois, contrairement à Android Studio, Xcode ne peut pas être installé sur n’importe quel ordinateur, il doit s’agir d’un ordinateur Apple ou d’un ordinateur fonctionnant sous MacOS.

Un ordinateur Apple ou un émulateur MacOS est donc indispensable pour le développement d’une application native iOS.

C’est souvent la raison pour laquelle les entreprises décident de faire développer leur application par une agence.

Publier votre application native

 

Pour que vos clients ou utilisateurs puissent installer l’application sur leurs téléphones ou tablettes, vous devez la rendre disponible au téléchargement sur les différentes plateformes d’application.

Pour Android, c’est le Google Play Store et pour Apple, c’est l’App Store. Pour que votre application native puisse être publiée, elle doit être soumise aux directives de ces 2 plateformes respectivement.

Il s’agit principalement de règles relatives à la vie privée, à la convivialité familiale, aux restrictions de contenu et à la monétisation.

Vous pouvez trouver les directives exactes des sociétés respectives sur leurs pages d’accueil.

En plus du Google Play Store, il existe généralement des plateformes d’applications spécifiques aux marques de smartphone où vous pouvez également proposer votre application en téléchargement.

Par exemple, Huawei possède l’AppGallery et Samsung le Galaxy Store, mais des sociétés tierces comme Amazon y donnent accès également via leur propre store d’applications.

La publication dans ces magasins d’applications est souvent payante. Dans la boutique Google Play Store, vous devez payer un droit d’inscription unique de 25 euro.

Pour publier votre application dans l’App Store d’Apple, vous devez vous inscrire auprès d’Apple en tant que développeur d’applications. Vous devez ensuite acheter une licence de développeur, qui coûte 80 € par an environ.

La commercialisation sur d’autres plates-formes d’application entraîne généralement certains frais, c’est pourquoi vous devez vous demander si une version dans le Google Play Store et l’Apple App Store ne suffit pas.

N’ayez crainte, nous vous aiderons à publier votre application si cela s’avère trop technique pour vous.

Apprenez comment tirer profit de votre application dans notre article “Monétisation de l’application” (lien).

Conclusion – Une application native est-elle nécessaire ?

 

Le développement d’application native garantit l’optimisation pour le système d’exploitation et les appareils mobiles.

Et puisqu’elles peuvent accéder aux éléments et logiciels de l’appareil, le développement peut être vraiment inventif.

En outre, les excellentes performances de l’application native en font un argument décisif lors du développement du support.

Le seul inconvénient du développement d’une application native est son coût, car il est généralement environ 20 % plus élevé que le développement Web ou hybride.

Cependant, c’est un bon investissement, car celles ayant vraiment du succès sont les applications natives.

En publiant l’application native sur les différentes plateformes, vous vous ouvrez à un large public. Vous pouvez également y placer des publicités pour attirer l’attention sur votre application, ce qui augmentera le nombre de téléchargements, surtout peu de temps après la sortie de votre application.

Vous souhaitez développer une application native ou vous n’êtes pas encore sûr du type de développement qui convient à votre projet d’application ?

Obtenez l’avis de nos consultants en téléphonant au 07/67/75/53/08 ou envoyez un courriel à agence@web-maniac.com

300e de réduction pour la création de votre site ou application

 

Profitez actuellement d’une réduction pour la création de votre site web !!! 300e cumulables avec les aides de l’Etat ou des régions.

Inscrivez-vous via le formulaire en bas de pages pour valider votre droit à notre réduction de 300e.

 

Autres articles au sujet des applications et sites web :

 

Partagez cet article avec vos amis :

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Commencez votre chemin vers le succès dès aujourd'hui

agence@web-maniac.com

07 67 75 53 08